Tyrant - Dans la peau d'un dictateur

Tyrant - Dans la peau d'un dictateur

La chaine FX vient de lancer une nouvelle série qui a fait couler pas mal d’encre outre atlantique pour son sujet osé et difficile à maitriser : Tyrant

Cette série créée par Gideon Raff (Homeland) nous fait suivre Barry, anciennement Bassam Al-Fayeed un arabo-américain qui a quitté son pays lorsqu’il a eu 16ns. Petite particularité, il est l’un fils du célèbre dictateur Khaled Al-Fayeed qui dirige le pays (fictif) d’Abbudin. Barry n’est pas retourné dans son pays depuis des années, sa femme et ses enfants (américains) ne connaissent quasiment rien de sa vie d’avant mais pour l’occasion du mariage de son neveu, la femme de Barry décide de le pousser à renouer avec sa famille et d’aller en famille à ce mariage… Ce n’était peut être pas la meilleure des idées… encore que ?

  • Une histoire pleine de clichés mais prenante (attention Spoil du 1er épisode)


Tyrant – saison 1
Teaser VO

Dans Tyrant nous allons donc suivre la famille Al-Fayeed autour d’une guerre de pouvoir dans un pays sous l’égide d’un dictateur et en proie d’éclater en guerre civile. Barry/Bassam est le cadet de la famille, après avoir été en partie délaissé par son père qui ne voyait que son frère comme héritier, celui-ci partit s’exiler au États-Unis et se maria et avec qui il eu deux enfant. A leur arrivée dans le pays d’Abbudin les enfants découvrent le palais et le luxe dans lequel nage la famille Al-Fayeed. Barry doit quant à  lui faire face à son père et à la réalité politique de son pays avec sa vision d’américain.


Tyant – saison 1 – Teaser 2

  •  Dynastie, Dallas & Cie version… coup de poing

Je ne vous le cacherai pas Tyrant est blindée de clichés sur le monde arabe et mes dictature. Il en faut certes, mais l’esprit américanisé de la série peut être un peu too much en termes d’immersion et des profils des personnages… Passé ce détail, Tyrant est en réalité une immense fresque familiale sur fond politique dans un monde arabe vu par des américains. Vous avez toute une pléthore de personnages tous plus ou moins caricaturaux (le méchant, le gentil, le leader, les ados cons, la femme forte, la femme soumise etc…) mais l’ensemble reste parfaitement fluide d’un point de vue narration et alterne les phase de découverte du système politique du pays et les phases de rencontre avec la population.

Côté casting, cette série a vraiment bien fait son job, si le héro ne fait pas très “arabe” (métissé Xè degré) le reste du casting est vraiment pas mal et les acteurs se donnent à fond pour intégrer l’état d’esprit de leurs personnages.

Le personnage le plus complexe et sur lequel on a  du mal à se positionner en tant que spectateur est Jamal, le frère ainé et héritié du système mis en place par son père. Celui-ci est d’abord présenté comme un enc*lé de fils de p*te de première, le méchant ultra trash, violant, violeur, riche et tout puissant… mais plus on avance dans les épisodes et dans les flashback et plus on se rend compte qu’il a été élevé pour devenir un vrai salaud ! Avec l’arrivée de son frère on trouve quelques faiblesses ou plutôt des failles que Barry va tenter d’exploiter pour redresser le pays et changer son frère…

  • La bonne volonté de l’américain

Cette série aurait pu être un vrai chef d’œuvre si elle avait été produite par canal+ par exemple, mais le côté américanisé du héro et l’accumulation de clichés tend à ce que le spectateur ait dû mal a vraiment comprendre l’état d’esprit des personnes vivant dans ce pays arabe imaginaire.
Néanmoins on ne peut qu’encourager ce type de projets assez osés qui tentent “doucement” de faire passer quelques messages sur des sujets plus que sensibles (guerres cibiles, monde arabe, obligation familiale, respect des traditions, vision des étrangers etc…).

Tyrant est une bonne série mais qui aurait pu être encore meilleure, on attend avec hâte le prochain épisode pour voir comment Barry/Bassam va prendre position dans un pays pour lequel il n’a plus d’attache mais pour lequel il veut changer les choses avec son esprit d’américain.

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.
Tyrant - Dans la peau d'un dictateur #3