From Dusk Till Dawn - Brochette de vampire sauce salsa

From Dusk Till Dawn - Brochette de vampire sauce salsa

Voila une expression que les ravers connaissent bien, les aficionados de films d’horreur aussi. From Dusk Till Dawn, ou Une nuit en Enfer en français – from pour une, dusk pour nuit, etc… si, si ! – est, à la base, un film d’horreur/action du réalisateur texan Robert Rodriguez de 1996, co-écrit avec Quentin Tarantino, avec dans les rôles principaux, des acteurs comme George “what else?” Clooney, Harvey Keitel et Salma Hayek.

L’affiche ci-dessus présente, elle, une série sur le point de sortir sur la chaine a péage El Rey courant Mars 2014 (pas la peine de regarder dans le bouquet *insérer provider ici*, c’est juste aux Etats Unis). Pas mal d’engouement autour de ça, étant donné que le network El Rey appartient au réalisateur de la série, c’est a dire… Robert Rodriguez.

Bon, il faut savoir que le film original a une bonne fanbase, et si vous ne l’avez jamais regardé… ben je me sens sale de savoir que vos yeux souillent cet article de leur présence, alors avant qu’ils ne se détachent de votre crâne par eux même pour aller le voir, courez téléch… acheter le dvd tout de suite !

From Dusk Till Dawn - Brochette de vampire sauce salsa #2

Le film conte l’histoire de deux frères truands, incarnés par Clooney et Tarantino, qui prennent un pasteur et sa famille en otage pour fuir les États-Unis où ils viennent de foirer un braquage. Ils se retrouvent dans un bar glauque à la frontière du Mexique, et le film bascule brutalement du genre thriller au genre fantastique-action lorsqu’ils découvrent que le lieu est un repaire de vampires assoiffés de sang. Grosso modo, ça vaut beaucoup pour Clooney, tatoué, qui défonce des vampires à coup de super-soaker rempli d’eau bénite et Tom Savini avec une bite en métal qui tire des balles (vous connaissez peut-être pas ce gars, mais c’est a la base un grand spécialiste FX et maquillage des années 80, acteur par dessus le marché).

Le film est trash, bourré de second degré et de punchlines stylées, comme beaucoup de films de Rodriguez (Planet Terror, Machete, Desperado… Ça vous parle aussi ? ). Le film se termine sur… oh, pas de spoiler, mais disons que y aurait de la divinité Mésopotamienne la dessous, que ça m’étonnerait pas…

From Dusk Till Dawn - Brochette de vampire sauce salsa #3

Le synopsis est posé, et c’est grosso-modo le même dans la série a première vue, sauf que pas de Clooney, il avait piscine. Mais y a Robert Patrick qui joue le pasteur par contre 😀 … Mais si, vous savez, le T-1000 de Terminator 2 ! Le même Robert Patrick qui a joué dans une des deux séquelles très médiocres du film original.

Enfin bon, les avis sont très partagés quand à la qualité probable de la série, mais comme pour l’instant il n’y a qu’un trailer et quelques affiches promos a se mettre sous la dent, on attend de voir, hein ? Personnellement, j’ai un attachement considérable à Rodriguez, qui est un réalisateur que je préfère un poil plus que Tarantino ; je sens les huées venir, mais vraiment, j’adore ce qu’il fait si on exfiltre les Spy Kids et autres conneries qu’il a pu réaliser, et je trouve que ses films me parlent plus.

(Putain pourquoi on a pas cette chaine ici ? Y a même des rediffs des vieux X-Files et de la lucha libre !)

En attendant, je ne saurais que vous conseiller d’aller revoir le film, et si vous avez un peu de place dans votre bibliothèque, de lire/relire The book with no name/Le livre sans nom (d’auteur anonyme, même si on soupçonne fortement que ce soit… Tarantino) qui est un délire dans le même style, sauf qu’il y a des loups garous en plus, dont un cybernétisé, des moines Shaolin qui recherchent un artefact et Elvis, le king, le vrai. Le style d’écriture est un peu low, un peu roman de gare (choix artistique ou pas ?) mais le contenu est fun, trash et over-the-top a souhait. Une lecture saine !

Furfur.