La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas !

La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas !

Vous l’avez sans doute remarqué mais le site de référence jeuxvideo.com vient de faire peau neuve en faisant un petit lifting. Je pense ne pas être le seul à avoir eu ce ressenti lors de ma première visite sur la page d’accueil mais : WTF ! C’est quoi ce bordel ?!

N’y allons pas par quatre chemins : le site a tout perdu… ou plutôt il m’a perdu ! Je ne traite pas du fond mais bien de la forme (les rageux, je vous arrête là 😉 ). Alors certes, le site est plus aéré, plus léché et on pourrait même dire que celui-ci est plus lisible… Pour les nouveaux lecteurs !

C’est non sans une certaine fierté que je peux dire que je suis un des plus vieux membres du forum (peu actif certes mais un des plus vieux) et utilisateur (à l’époque) de l’ETAJV (l’Encyclopédie des Trucs et Astuces de Jeux Vidéo, pour chercher les codes, les soluces etc…).

La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas ! #2

Bien que JV.com ait évolué ces dernières années (chroniques, vidéos, gaminglive, etc…) je n’ai jamais été perdu sur ce site, j’ai toujours retrouvé mes marques et j’ai toujours reconnu la « pâte » JV.com (l’image de marque si vous voulez, le truc qui fait que l’on sait qu’on est sur ce site sans regarder la barre d’adresse)… Sauf que là… Je ne reconnais plus rien !

  • Le pire est de perdre le fil

J’ai envie de comparer un site à un super marché : On a longtemps dit aux étudiants et aux managers de rayons qu’il fallait régulièrement changer l’agencement du magasin pour perdre le client et ainsi déclencher de l’achat impulsif. C’était vrai avant… Aujourd’hui, les gens n’ont plus le temps, ne veulent pas en perdre et surtout aiment leurs habitudes. Changez un truc de rayon et vous pouvez être sûr que les clients viendront vous faire chier… HORS on veut aussi et surtout limiter les chieurs qui vont se plaindre et faire perdre du temps aux employés. Du coup, aujourd’hui rares sont les magasins transformant complètement leurs rayons…

La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas ! #3

Sur un site de jeux-vidéo c’est presque pareil… je dis bien presque, car le business model n’est pas le même. En effet, la majorité des revenus engendrés sont réalisés par des partenariats et de la pub. Il est donc nécessaire que les utilisateurs soient 1/ nombreux 2/ réguliers 3/ voient la pub.

Si le nouveau design simplifie et clarifie l’espace promotionnel, la navigation perd quant elle toute sa clarté… Enfin pas complètement, puisque tout est fait pour mettre en avant la Timeline et démontrer qu’on a beaucoup de contenu, tout le temps et qu’il faut revenir plusieurs fois par jours pour tout lire…

  • Un problème de riche

Le problème quand on a un des plus vieux sites de jeux-vidéo de France, c’est que l’on a une base de données d’articles monstrueuse. Celle-ci a été catégorisée, re-catégorisée, sous-catégorisée… De nouveaux types  de contenus sont venus s’ajouter : Gaming-Live, TV, Tournois, Démos, boutique, Forum (bien que celui-ci soit bien mis à part), Dossiers, Analyses, etc…

Le problème de JV.com est d’être un site très riche, ce n’est sans doute pas sans accros et sans vifs débats que les différents responsables éditoriaux et webmasters ont dû faire des concessions sur la mise en avant des contenus et la navigation générale.

A titre comparatif c’est ce qui s’est passé cette année avec LeFigaro qui a reçu des vagues de protestations des « vieux » lecteurs qui ne retrouvaient plus leurs catégories/navigation favorite.

La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas ! #4

  • Vive les jeunes, les vieux adaptez-vous !

Il est intéressant de voir « qu’avant » (je me fais plus vieux que je ne le suis) la ligne à suivre était l’évolution par le bas : Il faut que l’utilisateur le moins avancé puisse s’y retrouver… Soyons honnête, depuis 2,3 ans et notamment l’émergence des iPhone/Android/Tablettes, les développeurs ont pris le taureau par les cornes afin de donner un coup de frais au web (en s’inspirant notamment des applications mobiles). Le problème pour les vieux de la veille (comme votre serviteur) est que l’on a ses habitudes, son train-train quotidien et que finalement les changements drastiques s’ils sont plutôt positifs (pages plus rapides à charger, navigation compatible tactile etc…) perdent une partie du lectorat.

On demande désormais à la génération des papys et mamys Geeks de s’adapter aux nouveaux usages et comme ils sont moins « rentables » que les cadets, leur perte ne représente qu’un « dommage collatéral » à la refonte du site qui sera largement compensée par la nouvelle navigation et la venue de nouveaux jeunes lecteurs.

La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas ! #5

  • Moins journaleux plus blogueur

L’autre point qui me chiffonne (moins, mais il faut en parler) concerne le fond des articles. Si pendant des années, ce sont bien les avis des journalistes (jv, ciné, tv, musique, etc…) qui étaient parole d’évangile pour la plèbe, c’est désormais la voix du peuple par l’intermédiaire de quelques blogueurs qui fait office de fouet consumériste. Il est alors évident que la renommée des uns allait inspirer (ou jalouser) les autres. Ces blogueurs et youtubeurs au style plus personnel (et “parfois” plus plaisant) ont complètement intégrés les sites de jeux-vidéo. Intégrés au sens propres, puisque certains ont été débauchés, mais aussi au sens figuré car les sites ont adaptés leur style rédactionnel à cette nouvelle tendance. On est désormais face à un style plus “humain” moins “branlette-intelectuelle” où le magazine accèpte que l’avis soit affiché comme étant personnel (oui avant c’était impersonnel pensé par quelqu’un mais il ne fallait pas l’avouer). D’ailleurs c’est quelque chose qui m’amuse encore et toujours quand je lis des commentaires sous des articles “C’est quoi ce boulot de journaliste… blablabla”. Alors oui, il y a les bons comme les mauvais mais dans les deux cas ils sont humains… Il ne s’agit que “d’un avis” qui représente (apriori) l’avis général de la rédaction (sinon il faudrait faire l’avis de tous les rédacteurs sur tous les jeux… mais pour ça il y a la partie avis des lecteurs).

  • Tout ça pour ça…

Tout ça pour dire, oui le nouveau site de jeuxvideo.com est plus clair mais je ne retrouve pas MON jeuxvideo.com. (et en plus votre site n’est même pas responsive / compatible mobile, bande de feignasses !!! Passé 2014 et refaire un site non responsive ou non pensé pour le mobile est une aberration…

Sinon vous me conseillez quoi comme site de jeux-vidéo ?

La bloguisation des sites de jeux-vidéo : L'erreur qui ne pardonne pas ! #7