• Home »
  • TV »
  • Vérité historique ou des dents blanches. Il faut choisir !

Vérité historique ou des dents blanches. Il faut choisir !

Pour commencer, non nous ne somme pas mardi, mais j’ai l’autorisation du maître tout puissant pour publier en dehors de mon jour, donc bon.

J’aimerais juste pousser un petit coup de gueule que j’ai sur le crâne depuis un moment. Comme en ce moment je regarde la saison 3 de Hell on Wheels, que Game of Thrones reprend et qu’EN PLUS j’ai regardé Black Sails (qui est officiellement renouvelée pour une saison 2) je ne peux plus me retenir de poser cette question : pourquoi rendre à tout prix les séries historiques (OK, Game of Thrones n’est pas à proprement parler une série historique mais vous m’avez compris) glamour ? Quelque soit la qualité de la série, ou la véracité des faits racontés (en ça je porte notamment Hell on Wheels très haut dans mon estime) ces séries ont toutes au moins un point commun : de parfaites dents blanches.

Vérité historique ou des dents blanches. Il faut choisir !

Si les personnages sont parfois un peu crades, ou couverts de plaies purulentes, si les figurants eux, nous rappellent des Jacquouille, force est de constater que les acteurs principaux ont tous une dentition recommandé par 4 dentistes sur 5. Ce léger détail me chiffonne beaucoup surtout quand tout le reste dans la série transpire le réalisme de l’époque. Vous n’allez quand même pas me dire que l’actrice qui se laisse pousser les poils parce qu’elle incarne une pute du 19ème au fin fond de l’Alabama ne peut pas se foutre 3 grammes de Nutella sur les dents !!!

Pour donner un exemple : la pire meilleure série historique, à mon humble avis (mais je n’ai pas tout vu) reste Les Tudors. Celle-ci gagne le pompon de la bipolarité historique ! D’un côté la série est louée – à juste titre – par les plus grands historiens (et même mes profs de fac d’anglais) car elle retrace justement et sans trop de romance  des faits véridiques qui ont changé le cours de l’Histoire et en même temps nous balarde un Henry VIII canon de bout en bout (excuse me but Henry était plus proche du goret obèse sur la fin que du bel Apollon légèrement flippant qu’est Jonathan Rhys-Meyer) aux dents parfaitement blanches. Les femmes n’ont pas UN poil qui dépasse, si ce n’est de la foune inférieure, et pire, tout le monde a l’air de sentir bon et d’être incroyablement propre. NON ! Avant on était de gros dégueulasses et ce, même dans les plus hauts rangs de la société. Un point c’est tout ! Arrêtons de nous faire fantasmer à grand coût d’étoffe et de bijoux, de culs lisses et de dents à l’émaille brillante. Soit on réalise une série en tout point correcte vis à vis de l’Histoire dans les moindres détails soit, et là on va du côté de David S.Goyer (scénariste de la trilogie Batman ou encore réalisateur de Blade : Trinity), on fait du Da Vinci’s Demons (ou du Sleepy Hollow etc etc)

Vérité historique ou des dents blanches. Il faut choisir ! #2

Cette dernière série, je l’adore car elle est complètement barrée et n’a absolument pas pour vocation de vous apprendre quoique ce soit ni de se considérer proche des faits. Même si certaines choses y sont véridiques, vous ne le saurez probablement jamais. Da Vinci’s Demons a pour but de divertir en proposant une version imaginée (et riche en rebondissements) de la jeune vie d’un des plus grands génies que le monde ait connu. Dans ce cas là : j’achète. Tout le monde pourrait se promener en jeans et basket que ça ne me gênerais pas plus que ça.

Bref! Tout ça pour dire, messieurs dames les scénaristes qu’un pot de Nutella c’est pas cher et en plus ça fera plaisir à vos acteurs d’avoir un goûter entre deux prises !  Noircissez moi ces dents !!!

Array