• Home »
  • Humour »
  • No Heroics : la série britannique sur des super héros ridicules

No Heroics : la série britannique sur des super héros ridicules

No Heroics : la série britannique sur des super héros ridicules

No Heroics est une série Britannique où l’on suit la vie de quatre amis super-héros. Ils ont des pouvoirs qui peuvent sauver le monde, mais en réalité leur vie est plutôt misérable. Ils se réunissent tout les soirs dans le seul pub pour super héros, The Fortress, afin de se saouler et de dire du mal de ceux qui ont plus de succès qu’eux.

Univers :

Dans cet univers, “Super héros” est un métier comme pompier ou policier, où les super pouvoir sont aussi communs que des roux chez nous (comparaison minable). Ces super héros, à part pour quelques exceptions, n’impressionnent plus le reste du peuple et leur notoriété se calcule désormais à leurs apparitions TV…

Personnages :

Alex ou The Hotness a la capacité de contrôler les flammes et la chaleur. Il souhaiterai être reconnu mais c’est un vrai looser avec un grand L. Non seulement tout le monde se moque de son nom (hotman, hotdog, hotgirl, …) mais il n’a aucune classe et n’a qu’un but : draguer les minettes dés qu’il le peut… mais sans succès.

Sarak alias Electroclash peut contrôler les machines. Elle se fout littéralement d’aider les gens et en profite plutôt pour leur soutirer de l’argent. Elle utilise également son pouvoir pour voler les distributeur de billets.

Don a.k.a. Timebomb est capable de voir jusqu’à 60 secondes dans l’avenir. De réputation violente, c’est le seul membre du groupe qui inspire un “minimum” de respect. Mais Don est également gay et profite de son pouvoir pour draguer tous les petits jeunes qui l’intéresse.

Jenny ou She-Force est la troisième plus forte personne au monde. Celle-ci est gentille et veut aider les gens mais elle n’est pas ce qu’on appelle une “gravure de mode”, donc les gens ont plutôt tendance à l’ignorer.

Malgré tous leurs pouvoirs, leur vie est nulle : ils n’ont aucune relation amoureuse, ne sont pas populaires et dès qu’ils tentent de faire quelque chose de bien ils se font ridiculisé par leur Nemesis, Excelsor, le super-héros le plus connu et apprécié par la société.

Mon avis :

Cette série a tout pour plaire ! Dans une mouvance très “comics” on découvre le pire coté de la vie des super héros, et ça change. A mi-chemin entre How i met your mother et Heroes, cette série à le mérite d’être très originale sur sa narration et sa réalisation.

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.
No Heroics : la série britannique sur des super héros ridicules #3