Les joies du télétravail

Je me suis rendu compte qu’un de mes derniers articles n’étaient plus d’actualité et je sais qu’ils ont eu un certain impact sur les jeunes cadres dynamiques que vous êtes. Je parle bien évidemment des joies du flex office !

Mais depuis le covid est passé et les travailleurs qui le pouvaient ont goûté aux joies du télétravail et si certaines entreprises sont vite revenues au présentiel d’autres ont continué d’en faire profiter leurs employés. Avec du recul et selon votre type d’entreprise il y a autant d’avantages pour vous que pour l’entreprise à vous faire rester chez vous au grand damn des nouveaux entrants qui auront quelques difficultés d’intégration mais ça nous reparlerons dans quelques instants.

Pour le bien de cette chronique et pour des raisons évidentes, mon rôle sera interprété par Tom Cruise

Les joies du télétravail

Tout d’abord et pour ceux qui triment à l’usine ou sur des métiers nécessitant leurs compétences manuelles (ou pour les pauvres brimés qui subissent le courroux d’une direction archaïque) expliquons ce qu’est le télétravail ? Et bien mes amis c’est la possibilité de travailler chez vous…

Ouah, mais quoi ? ouahh ! ça vous la coupe n’est-ce pas ? Genre avec un ordinateur et internet tu peux travailler de chez toi ? Genre personne n’y avait pensé avant le covid ?
Évidemment que si, mais cela était moins à la mode et surtout ce n’était qu’un seul jour par semaine et surtout par le lundi ou le vendredi… et par le mercredi parce que les gosses tout ça, tu vas rien branler…).

Sur le papier ça semble affriolant telle une émission d’Hanouna, on va pouvoir débrancher le cerveaux et gagner de la thune tout en restant en pyjama.
Parce que oui, ta réunion de 8h30 pour peu que tu ne sois pas un père responsable qui doit emmener ses gosses à l’école, tu la feras en pyjama !

Jean-Michel pyjama est capable de faire sa “conf call” avec son casque sans fil en slip tout en passant un coup de balais et en nettoyant la vaisselle. Car la joie du télétravail c’est la possibilité de cacher le fait que tu réalises d’autres tâches pendant tes réunions. Pas de webcam, masturbation assurée en pensant à Micheline de la compta ou pour les plus sérieux d’entre vous une partir de Clash Royal ou une petite séance de PS5 durant une réunion inutile à laquelle vous avez été invité pour d’obscures raisons…

C’est bien la réalité et l’avantage indéniable du télétravail… ne rien branler (enfin façon de parler).

Oui Eloise de Fontainebleau sera ravie d’éviter 2h de transport pour aller bosser dans le coeur de Paris, mais hey, tu as choisi d’aller t’isoler dans ton bled alors vient pas chialer de te lever à 5h du matin merci… Oui le gain de transport est indéniable même 45min aller et retour c’est un gain de temps mais toi petit cadre sérieux dynamique ça ne sera pas 45min que tu passeras sur ta dernière série Netflix, non, tu vas allumer ton PC comme un con dés 8h du matin parce que…parce que… bah rien, tu te crées une pression sociale et tout le monde voit sur skype qui est connecté à telle ou telle heure.

Adieux les pauses caca

La réalité du télétravail c’est aussi le fait de ne plus avoir à te déplacer de salle en salle pour tes réunions et tout le monde sait que tu es chez toi disponible et frais, du coup, tu ne refuses plus aucune réunion même si elles se chevauchent (AHAHAH rire de connard). Car pour ceux qui ne connaissent pas la vie en agence ou dans une boîte du CAC la vie est une réunionite aiguë, tu ne fais que ça !

Du coup tu engages des consultants pour taper les présentations et les rapports que tu n’as toi même pas le temps faire car… t’es en réunion ma gueule, tu ne peux pas tout faire !

Coucou Mckinsey

C’est un cercle vicieux car ce qui te prenait 30 secondes à faire en allant poser la question à un collègue devient une organisation où :

  • Tu envoies un petit skype : je peux te poser une question ?
  • Évidemment Michel n’est pas dispo alors il te demande de lui “caler un point”
  • Il ajoute 1 ou 2 personnes parce qu’il faut bien justifier de ne pas être dispo (et si ça peut lui éviter de taper le compte rendu tant mieux)

Et voilà comment ta journée, ta semaine, ton mois se retrouve en une longue itération de réunions plus ou moins inutiles où tu te retrouves à expliquer à 15 personnes que ce sujet est important mais seules 5 sont réellement intéressée, 3 écoutes et finalement 1 seul fera le truc que tu as demandés “désigné coupable” par les autres inactifs.

Welcome to the bureau !

mais je suis médisant et il n’y a pas que des inconvénients, on doit bien avouer que très peu d’entre nous ont posé des congés maladies ces derniers mois …. vous le voyez venir ?

Mais quel incroyable évolution sociale que de pouvoir travailler quand tu es malade !

  • Tu as le covid ? oui (et je ne vous parle pas des autres maladies)
  • Tu as de la fièvre ? non
  • Cool tu peux bosser ma couillasse

Après je dois dire que les salariés peuvent aussi en profiter, faire leurs rendez-vous médicaux durant les heures de boulot, chercher les gosses à l’école, aller voir ton kiné, ton dentiste ou ta maitresse… Bref tu poses moins de RTT pour des raisons à la con mais tu cales…1H de réunion “privée’ 😀

Bah ouais jean-patrick la sodomie c’est donnant donnant.

The famous ghost manager

Et puis il y a les gars qui abusent vraiment, genre celui qui fait illusion, la merde que tu veux gicler de ton étron car elle encombre juste le système : David le manager invisible

Lui c’est le meilleur taux horaire de la boite, il se connecte 1h dans la journée (traduisez, il a bougé la souris de son PC), a branché à la PS5 et Netflix, il a tout délégué à ses collaborateurs et demande des compte rendus de toutes les réunions (qu’il lira en pyjama en se masturbant, la boucle est bouclée).

David c’est le champion du monde des arnaqueurs, il part en vacances à Madrid sans le dire à personne mais faire genre qu’il est chez lui à Nanterre sans poser des jours de congés. David, il est toujours “full”, c’est le manager injoignable, qui t’envoie des mails à 22H .

Bah ouais faut bien répondre de temps en temps par un “Ok je te laisse gérer, j’ai confiance” !
Putain qu’il est bon David car tu n’arrives même pas à le détester, il te fait confiance et t’écris malgré son agenda de ministre… Lui il est à mi-chemin entre ton admiration et ta haine… Tu aimeras être David mais en fait non car tu respectes les autres, mais en même temps il a compris comment fonctionne le système…

Sacré David

NB: je n’ai rien contre les David, j’en connais un super sympa

Bref, vous l’aurez compris, ou supputé, le télétravail n’est ni blanc ni noir, certains en souffrent (oui la solitude au travail est une réalité), d’autres en profitent allègrement mais globalement le résultat final semble satisfaire la majorité sans prendre en compte les problèmes personnels ou punir ceux qui en abusent. Le harcèlement a changé de forme puisque moins présents, on passe sur un harcèlement digital, en dehors des horaires “normal” de travail mais qu’est-ce que la normalité en cette période “post covid”…

Les derniers articles par jayer (tout voir)
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires