V, les Visiteurs, version 2009

V, les Visiteurs, version 2009

Rien que le fait d’évoquer  la série  V suffit pour certains, comme moi, à rappeler de mauvais souvenirs. Mais la tentation était trop forte, quand j’ai vu qu’une nouvelle série était tournée, je n’ai pas pu m’en empêcher : il a fallut que je la regarde, comme quoi  la curiosité à souvent du bon.

Quand des aliens à apparence humanoïdes garent leurs vaisseaux au dessus de toutes les grandes villes du monde et que leur Leader, Anna (Morena Baccarin), déclare avec conviction un «  we are of peace, always », c’est la face du monde qui est changée.

Les Visiteurs, comme ils s’appellent eux même, n‘aspirent qu’à partager leurs connaissances avec les humains en échange de quelques ressources qui leur font défaut.

Du coup on est bien loin des scénarios catastrophe d’invasion de « Mars Attacks! » ou « Independance Day ».

Enfin, me suis-je dit, voila des extraterrestres aimables, pas déplaisants à regarder (bien au contraire) et qui ne demandent qu’à échanger. Cool ! Génial ! Fantastique !

C’est aussi ce que se disent les dirigeants terriens, mais bien sûr certains  ne sont pas de cet avis et émettent des doutes concernant les bonnes intentions des V.

(Attention spoilers !)

C’est le cas d’Erica Evans, Agent du FBI dans la section antiterroriste. Au fil de ses investigations elle rencontre d’autres « sceptiques »  de tous horizons (un prêtre, un terroriste,  un homme d’affaire, un prof de maths…). Ils se rendent alors compte que… Les V sont en fait infiltrés sur Terre depuis  bien longtemps et qu’ils ne sont pas les individus pacifiques et bien intentionnés qu’ils déclarent être. Ils rejoignent alors les rangs d’une résistance assez faible mais qui existe : The Fifth Colum.

Encore un remake d’une ancienne série. Mais fait intéressant : au lieu de reprendre exactement les mêmes personnages de l’ancienne série et certaines idées de l’époque, cette interprétation est plus ancrée dans la nôtre, ce qui la rend plus réaliste. Bon, bien sûr, pour ceux qui ont été traumatisés par l’ancienne série, rassurez vous : certaines références sont présentes dans le V de 2009, mais pas trop (faut pas dégouter les spectateurs qui ont fait des cauchemars avec la première version quand même). Si la première série semblait plus choc, la deuxième version mise davantage sur la psychologie des personnages.

Alors je me suis dit chic-chic-chic, voila une série intéressante qui confronte des personnages hétéroclites et leur différentes visions des V: Entre le journaliste qui ne sait pas que croire et le prêtre qui ne sait pas où placer Dieu vis-à-vis des visiteurs (parce que bon, n’oublions pas que c’est américain et qu’il faut bien parler de Dieu à un moment). Il faut aussi reconnaitre que certains points sont bien grossiers comme  le cas d’une mère qui fait partie de la résistance et qui laisse son fils (bien malgré elle) trainer avec les V (y a bien des moyens d’empêcher son gosse de trainer avec les V comme par exemple lui dire la vérité tellement plus simple mais tellement moins scénaristique), ou encore les gens du FBI qui sont totalement inefficaces pour contrer les résistants qui ne sont qu’une poignée totalement désorganisée… Enfin passons. Voila un bilan positif, même si je reste sur mes gardes  et j‘attend de voir la saison 2.

Bon je vous laisse, je suis connectée depuis trop longtemps et Ils sont à ma recherche, je risque de me faire repérer et vous n’avez pas idée de ce que je risque en communicant tout ce que je sais.

Surtout ne faites confiance à personne, pas même à l’individu qui dort avec vous, ni à la police…

N’oubliez pas : ils sont partout.

The Fifth Colum is alive and John May lives… Si vous êtes avec nous, nous saurons où vous trouver.

Erdjka