GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres

GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres

Dans le genre méconnu du sentaï (qui veut dire commando en japonais), on trouve les types sentaï (que les power rangers pompent à plus de 80%); kamen rider et d’autres séries plus ou moins connues ; parmi celles-ci, GARO qui arrive à sortir du lot avec un ton plus noir. Présentation.

Dans notre monde, à l’insu de tous, des démons nommés horrors se cachent dans des objets et attendent l’approche de gens – la plupart du temps pêcheurs (pas de poissons) pour en prendre possession et entrer dans notre monde afin de faire leur quatre heure de nos concitoyens. Afin de les éliminer, la société / religion Makaï, composée d’oracles, prêtres et chevaliers veille. parmi ces chevaliers, le plus puissant de tous porte une armure dorée et le titre de GARO.

GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres #2

Quand je parle de série au ton plus adulte que les autres productions live du même type, il faut savoir :
– que dans la première saison de GARO, les humains dont les horrors prennent possession sont plus des pervers polymorphes que de pauvres angelots innocents (vieux propriétaire de galerie qui profite des jeunes filles pour les exposer, arnaqueuse professionnelle…).
– dans la dernière saison, l’aspect pervers ne se retrouve que très peu mais la violence est bien présente avec des amputations ou un héros qui se prend un pilier dans les 2 yeux voire pas mal de nudité…attention : la violence demeure somme toute relativement atténuée.

Au japon, la série marche relativement bien : 3 saisons de 25 épisodes et 3 films.

Les deux premières saisons suivent les aventures du chevalier Kouga à travers sa relation avec l’artiste Kaoru, utilisée comme appât à horror par le chevalier car baignée dans le sang d’un horror dans le premier épisode. Le héros n’est ici pas complétement angélique ni franc : il utilise Kaoru et lui cache que quoi qu’elle fasse, suite au bain de sang, elle est condamnée à mourir très douloureusement au bout de 100 jours…..mais bien entendu des liens vont se tisser entre les 2 protagonistes principaux et les choses évoluer…….avec les sacrifices qui vont avec.

GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres #3

La troisième saison, sous titrée yami o terasou mono – celui qui ramène la lumière dans les ténèbres tranche littéralement à plusieurs niveaux. Au delà du changement complet des protagonistes et de l’environnement (à l’image des récents comics BATMAN, la ville est traitée comme un personnage à part entière) ; on retrouve une histoire qui est à aujourd’hui complètement indépendante de l’original. Le nouveau chevalier GARO, ryuuga, tranche complètement avec le précédent. Si je devais résumer très très grossièrement c’est comme si NARUTO remplaçait BRUCE WAYNE. Dis comme ça, cela pourrait sembler choquant mais dans un univers très sombre trouver une once de lumière fait du bien. Kouga est appelé dans la ville de VOLCITY pour s’occuper des horros qui y sont. Rapidement il rejoint le prêtre MAKAI Buraï qui lui demande d’aider son groupe à éliminer un nouveau type d’horror, que la magie MAKAI traditionnelle ne peut détecter et que seul celui portant le titre de GARO peut gérer.  Chose étrange,  l’armure de ce chevalier Garo a perdu la majorité de l’or qui la rendait complétement lumineuse. Il semblerait que trancher les horrors du nouveau type contribue de façon inexpliquée à la restaurer…….

GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres #4 GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres #5 GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres #6

Dans GARO, il ne vaut mieux pas prêter trop attention aux CGI – effets spéciaux. Ceux – ci ont mal vieilli dans  le cas des 2 premières saisons et sont beaucoup moins présents dans la troisième – quitte à ne pas faire quelque chose de qualité autant limiter leurs présence….et ce n’est pas plus mal. ce qui fait l’intérêt de GARO c’est le mélange de héros live type sentaï / kamen rider mélangés à un univers sombre ou noir….d’ailleurs la dernière saison montre que la noirceur est parfois là où on s’attend le moins à la trouver.

A noter : alors que la série n’est pas diffusée en FRANCE, un stand complet la représentant était à la JAPAN EXPO avec venue d’un des acteurs des 2 premières saisons. Renseignements pris, une diffusion n’est pas prévue sur aucune chaîne ce qui est normal, il me semble difficile pour un diffuseur de programmer ce show.

Pour conclure, Voici le générique de la première saison tel qu’il était initialement, démontrant un peu le charme du show :

Ainsi que le trailer de la dernière série, qui arrive à ses trois derniers épisodes actuellement au Japon

  • GARO - Celui qui amène la lumière dans les ténèbres #7