American Horror Story – Saison 03

American-Horror-Story-Kathy

Grand retour de la série la plus étrange de la télévision, cette semaine avec American Horror Story et son premier épisode, Bitchcraft, qui ouvre en grande pompes cette troisième saison.

On retrouve une grande majorité d’actrices (et Evan Peters) issues de la première saison avec un plaisir – une joie même – immense dans un tout nouvel univers contemporain.

Depuis le début, Ryan Murphy voulait que son nouveau bébé soit non-conventionnel, dérangeant et esthétique. C’est un pari réussi depuis maintenant trois ans, avec son concept de saison à usage unique. Chacune raconte une histoire dans un univers particulier avec des personnages et des codes que le créateur et son équipe de scénaristes – complètement fous – aiment bousculer et briser.

Alors que la première saison fut un hommage moderne et vibrant au cinéma d’horreur mais aussi aux légendes urbaines américaines sur fond de drame familial. La seconde, se déroule dans les années 60 en huit clos dans un asile tenu par des religieux et décortique minutieusement l’état d’esprit d’une époque et d’un pays en complète révolution culturelle.

American-Horror-Story-Angel

De retour à notre époque, mais en Nouvelle Orléans cette fois. Ryan Murphy nous donne une leçon de féminisme et d’affirmation de soi, avec en toile de fond une région brisée qui tente de se relever depuis la catastrophe Katerina. Évidemment, ce n’est pas anodin s’il a envoyé ses héroïnes là-bas. Dès ce premier épisode, on peut deviner que la ville et les filles vont évoluer ensemble, pour le meilleur et pour le pire.

Créateur de Nip/Tuck mais aussi de Glee, Ryan Murphy aime surprendre, être là où on ne l’attend pas et avec une série comme American Horror Story, il a carte blanche pour faire tout ce dont il a envie. Ce premier épisode a de quoi dérouter le spectateur, à cause d’une réalisation assez brouillonne, une direction d’acteurs faible et un choix de narration digne d’une série B. Ça commence mal ? Oui mais non. Car très vite, on fait connaissance avec les figures de proue de cette nouvelle cuvée et si l’esthétisme est remis au placard pour les séquences 2013, elles sont bien présentes dans les flash-back mettant en scène l’incroyablement flippante et charismatique Kathy Bates (Annie Wilkes dans Misery) avec en invité l’énigmatique Angela Basset (Malcom X)

American-Horror-Story-Jessi

Amoureux de Jessica Lange, sa caméra (ou plutôt celle de Alfonso Gomez-Rejon qui sévit déjà sur Glee) sublime l’actrice, la rendant tour à tour envoutante et terrifiante. Il y a toujours plus à découvrir avec les personnages qu’elle incarne et une chose est sûre : on a envie de connaître Fiona Goode la sorcière Suprême.

Ce premier épisode – à l’image de la série – dérange sans qu’on arrive forcément à mettre le doigt sur ce qui cloque, mais donne un petit avant-goût savoureux et nous laisse sur notre faim avec un final – certes attendu – mais tout de même magique.

 Balzi

S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
rafik278
rafik278
11 octobre 2013 20:30

Je suis tout à fait d’accord avec cette critique même si je suis pas un gros fan de Ryan Murphy

debora
debora
12 octobre 2013 10:13

C’est combien l’actrice sur la première affiche me rappel simon signoret

Frane
Frane
14 octobre 2013 10:47

Oula, je ne sais pas à quel moment de la journée elle passe cette série mais vu le trailer que tu proposes, ça n’est pas à laisser à la portée de tous !!

Jude
Jude
14 octobre 2013 10:49

A ne pas regarder seul(e) dans le noir dans une grande maison vide, par un temps orageux…

Vinnie
Vinnie
14 octobre 2013 12:43

La deuxième saison était tellement décevante…à mon humble avis.
J’attends juste de voir si cette atmosphère me correspond.

samoth
samoth
15 octobre 2013 8:09

Je me tatais à m y mettre, cet article est covaincant.
Vu que les saisons n ont pas de liens entre elles je peux commencer direct par la saison 3?
est ce que je risque de réveiller tout un tgv en hurlant à 6H17 dedans?????

Balzi
Balzi
16 octobre 2013 17:55

Il n’y a pas de quoi hurler normalement mais ça dépend VRAIMENT de la sensibilité de chacun. Tout est une question d’ambiance (malsaine souvent) et puis il n’y a que 10 épisodes par saisons 🙂

debora
debora
17 octobre 2013 8:31

@Jude, lol donc si je résume bien , c’est à regarder avec des potes , dans un petit appartement avec un temps ensoleillé 🙂

Charles Champagne
Charles Champagne
4 mai 2014 17:07

J’ai déjà suivi la saison 1&2 (d’ailleurs j’ai adoré la 2, je trouve que la Soeur Jude joue son rôle à merveille), j’ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la saison 3, car quand j’ai voulu la regarder c’était en anglais sous titré, merci pour cette critique qui rejoint mon point de vue!