Mais où sont les influenceuses du web ?

influenceuse

Aujourd’hui coup de gueule ! Je souhaitais revenir sur l’article de Slate intitulé : Le Top 100 des Françaises les plus influentes

Non seulement ce top est mauvais car la notion d’influence est toute relative mais si ce n’était que ça… Aujourd’hui, si l’on parle d’influence on parle de médias, d’Internet, de journaux, de télévision voir de radio… Et que vois-je dans ce top :

AUCUNE femme influente travaillant dans le Web ou les nouvelles technologies ! !

Attendez on parle bien d’influence en 2013 là ? ! Et vous nous sortez un pauvre top people avec 80% de femmes politiques et d’actrices.
Attention, je ne remets pas en cause le travail de ces femmes ou leur place et encore moins leur carrière ou leurs actions mais dans ce top dédié à “l’influence” la sélection est totalement en décalage avec la réalité.

Et pour cause : Prenez le Top des influenceurs (ou un des nombreux top existant) et que voit-on : des journalistes, des créateurs d’entreprises, des inventeurs, des blogueurs ? et quelques hommes politiques…

Revenons aux bases si vous le voulez bien, dans notre société qui tente de prôner l’égalité des sexe :

Le monde moderne essaie tant bien que mal de mettre en avant de façon impartiale les hommes et les femmes sous l’égide de l’égalité des sexes. Mais soyons honnêtes, nous ne sommes pas tous égaux sur tous les points.
Si sur le fond je suis totalement d’accord avec le fait de prôner l’égalité des genres (salaires, métiers, respect) sur d’autres le sexe a son avantage : Le sport par exemple. Il y a certes quelques femmes plus physiques, plus fortes, plus combattives voir plus endurantes que les hommes mais dans la globalité les femmes sont plus faibles que nous (physiquement parlant, et l’on ne peut rien y faire, c’est génétique…).

En revanche, nos consoeurs peuvent largement se démarquer intellectuellement ou culturellement mais là encore il semblerait qu’il y ai un écart…
Pas d’écart de performance (non les femmes et les hommes sont aussi intelligents l’un que l’autre) mais un écart éducationnel et d’intérêt personnel.

Nous vivons dans une société où les femmes se plaignent que les choses ne changent pas mais ne font pas l’effort d’être différentes…

Ce que je vais dire ne plaira pas à tout le monde (comme notre amie Mar_Lard) mais prenons quelques exemples :

Dans les écoles d’ingénieurs, d’informatiques (développeurs, intégrateurs etc…) la blague est répandue mais il y a une fille pour 10 gars (Parfois moins…). Pourtant les femmes sont aussi capables que les hommes, elles ont ( selon certaines études) plus de mémoire et sont capables de gérer plusieurs tâches en même temps… Alors pourquoi si peu d’entre elles sont présentes dans ces écoles et donc dans ces métiers ?
Bien évidemment je prends un cas particulier mais qui est finalement représentatif de ce que les hommes pensent en tout cas.

ingenieuse-ecole


Dans la réalité les écoles tentent d’attirer les femmes dans les écoles d’ingénieurs tellement elles sont sous-représentées

L’intérêt Social

Certains voient mal le fait d’être ingénieur ou informaticien (au sens large du termes, puisqu’aujourd’hui je métier d’informaticien veut tout dire et n’importe quoi). Quelques femmes considéreraient ce métier comme un métier d’homme (en quel honneur ?) ou socialement non valorisant (aujourd’hui je suis super fier et envieux de mes amis développeurs). Mais bon auprès des autres “copines” cela ne serait pas intéressant et limiterait les discussions ? … soit… imaginons…

L’intérêt Communautaire

Le serpent qui se mord la queue vous connaissez ? “Il n’y a pas ou peu de femmes qui font ce métier ou ce type d’école donc je ne veux pas le faire pour me retrouver seule”. Voilà je genre de phrase entendue dans un lycée… Bravo les filles, vous avez tout compris. Bien évidemment il s’agit de cas à part mais qui dans l’inconscient collectif ne doit pas être très éloigné de la réalité. Mesdames iriez-vous travailler dans une boite où il n’y a que des hommes ? (It’s a trap ! )

– L’intérêt Personnel

Par éducation contrôlée (le rose c’est les filles, le bleu les garçon) encore aujourd’hui, beaucoup de femmes se dirige naturellement vers des métiers plus “sociaux” où la relation avec les autres est importe. Il peut être vrai que certains métiers dans les nouvelles technologies peuvent être chronophages (la tête devant l’écran pendant plusieurs heures). Là encore certaines femmes définissent ces métiers comme étant inintéressant et socialement inadaptés. Mais dans ce cas  (très particulier et bourré de clichés) je me fais l’avocat du diable, en quoi seraient-ils plus adaptés aux hommes ?

– L’intérêt Professionnel

Encore des a priori vis à vis des métiers de l’informatique : “je ne pourrais pas changer de secteur, de métier, d’entreprise etc…”
Attendez, la moitié des plus grands dirigeants d’entreprises crééesn ces 10 dernières années dans le monde ont commencé comme ingénieurs… Si un jour vous espérez monter en grade il faudra apprendre à se salir, faire des choses pas toujours plaisantes mais qui vous feront développer des compétences qu’aujourd’hui 90% des hommes dans ces entreprises possèdent.

Prenons le parfait exemple de la vidéo en ligne : Mais que font les Youtubeuses ?

les-courriers-du-qoeur


Les courriers du Qoeur : Une Youtubeuse très drôle, qui mériterait d’être largement plus connue


Maintenant parlons de l’influence sur Internet et je ne parle pas de l’influence parce que t’es sexy ou que tu poses à poil ! Je parle de la vraie influence culturelle car tu apportes quelque chose à la société : Humour, Critiques, Musique etc… Parlons des Youtubeurs et Youtubeuses !

Et là je vous imagine déjà chercher des Youtubeuses connues… Vous cherchez… Ah oui, vous en avez trouvé : Des youtubeuses mode, maquillage, des chanteuses, des conseils de mamans… Des femmes qui ont leur communauté, souvent très dynamique mais HYPER CIBLEE !

On va se plaindre que les médias ne parlent que des hommes sur Internet : Norman, Cyprien, Joueur du Grenier, Hugo, ou même notre Ganesh2, y en a des dizaines d’autres… Mais citez-moi UNE femme qui fait autre chose que du maquillage, citez-moi en UNE qui ne cible pas que les autres femmes…

Ok, je n’ai pas la science infuse, il doit y en avoir un paquet que je ne connais pas et probablement très douées mais dans ce cas pourquoi ont-elles moins de visibilité que les hommes ? Là, à priori, on ne peut pas parler de discrimination, alors c’est quoi le bins ?

beaute-blog-youtube


Beauté Blog, une Youtubeuse charmante typique des chaine youtube féminine.


Honnêtement (ça m’arrive), je n’ai pas la réponse.
Je ne comprends pas que les femmes soient moins visibles, moins influentes que les hommes.
Je ne comprends pas pourquoi les femmes ne veulent pas faire d’études d’ingé (en si petit nombre).

Ce que je sais, c’est qu’il n’y a aujourd’hui aucune raison intellectuelle, sociale ou légale pour que les femmes (en tout cas françaises) ne soient pas les égales des hommes dans toutes les professions, mais également en terme de divertissement et d’influence.

Alors mesdames, mesdemoiselles prenez à contre pieds tout ce que l’on voit dans les médias, cessez d’être influencées par les magazines de mode à la con. Arrêtez de croire qu’il y a des sous métiez dédiés aux hommes (vous inquiétez pas on pense pareil de certains métiers pour les femmes), développez vos compétences, arrêtez de vous copier les unes-les autres. Parlez aux hommes, parlez à tout le monde… Mais faites le mieux que les hommes !

NB: Cet article aurait pu être rédigé sur sexe-faible mais il aurait eu moins d”impact que ce que l’on souhaitait.

Les derniers articles par jayer (tout voir)
S’abonner
Notifier de
guest
11 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
sorciere
sorciere
23 mai 2013 11:24

Perso je bloque sur pas mal de chose dans l’article notamment la vision de sous metier tel qu’informaticien. Moi je ne le vois pas comme un sous metier mais plutot un sur metier, j’estime ne pas en avoir la capacite. Car vivant dans une structure familiale machiste depuis gamine on me dit que je suis une femme et donc certaines choses ne sont pas de mon niveau. Pour ce qui est de se salir les mains, au sens propre du terme c’est souvent les femmes qui les ont ces boulots. Et la derniere phrase me gene “Parlez aux hommes, parlez… Lire la suite »

Nora
Nora
23 mai 2013 11:33

Clairement les stéréotypes sont toujours d’actualité, mais contrairement à toi je pense que ça évolue positivement!

Bob
Bob
23 mai 2013 11:50

@Sorciere quand je parlais de sous-métier c’était un exemple ultra exagéré mais je connais des filles qui le pensent.
Et oui faire aussi bien que les hommes déjà 😉

@Nora on voit quelques évolutions mais ce n’est pas encore folichon… Ce sont plus les hommes qui vont taper dans les métier plus “féminins” plus que l’inverse…

Walko
Walko
23 mai 2013 14:33

Je rejoins un peu l’avis de Sorcière et Nora. Je pense que la ségrégation des métiers par genre est en bonne voie pour être derrière nous, même si dans les faits certaines filières continuent d’attirer + de femmes (coiffeuses, infirmières, enseignantes, etc.) ou + d’hommes (informaticiens, ingénieurs, pompiers, etc.) Cette situation trouve ses origines plus loin qu’au moment de faire un choix dans ses orientations scolaires. AMHA, la faute revient aux parents qui orientent les garçons vers certains jeux (legos techniques, jeux de combat sur PC) ou jouets (petites voitures). Idem pour les filles (barbies à habiller, peigner, etc.). Du… Lire la suite »

Bob
Bob
23 mai 2013 14:54

@Walko ça me rassure de savoir que tu diriges ta filles vers une carrière de catcheuse 😉

FLeur Pellerin c’est politique… et même si elle fait des efforts elle n’ai pas à l’aise avec le numérique…

Walko
Walko
23 mai 2013 14:57

J’ai été un peu déçu par cet article au final. Tu nous avais habitué à mieux jusqu’à présent. Tu mélanges 2 idées intéressantes mais qui au final ne sont pas directement reliées entre elles : 1) un top 100 qui ne regroupe que des politiciennes et des actrices et 2) le défaut d’attirance de certaines branches pour les femmes. En cliquant sur le lien et en lisant le début de l’article, je me suis enthousiasmé en me disant que tu allais me faire découvrir qui sont les vraies femmes qui influencent notre quotidien et final, tu ne nous sers qu’une… Lire la suite »

Walko
Walko
23 mai 2013 14:59

@Jayer : Fleur Pellerin est tout de même ministre déléguée à l’économie numérique mais d’accord avec toi, ça reste dans le domaine politique.

Kevin
Kevin
23 mai 2013 18:59

Je ne vois pas où est rachida dati??!! c’est pourtant une femme d’influence… Je ne vois pas non plus nabilla et son shampoing. Non mais ou va-t-on, allo, non mais allo quoi?! Hommes et Femmes devrait être complémentaire et cette article divise les genres encore une fois: les hommes ne sont pas là pour faire mieux que les femmes et réciproquement. Je reste dubitatif quant à la dernière phrase de votre article: “Parlez aux hommes, parlez à tout le monde… Mais faites le mieux que les hommes !”

Bob
Bob
23 mai 2013 20:46

Oui oui je sais la dernière phrase est moisie… je me suis emporté 😉

Alexia
Alexia
29 mai 2013 9:13

Comme quoi, le physique ne fait pas tout ! Toutes laides et pourtant avec un grand pouvoir d’influence. Après, pour certaines je pense que le chiffre de leur classement correspond également à leur QI mais bon 😀

Prune
Prune
10 décembre 2013 13:08

“Je ne comprends pas que les femmes soient moins visibles, moins influentes que les hommes. Je ne comprends pas pourquoi les femmes ne veulent pas faire d’études d’ingé (en si petit nombre).” C’est sur qu’après avoir lu ton article sommes toutes condescendant, sexiste, paternaliste, de mauvaise foi et méprisant, on se demande bien pourquoi les femmes ne se précipitent pas dans la filière, il y a apparemment des hommes tellement charmant à y fréquenter, tels que l’auteur de l’article par exemple ! Merci pour l’éternelle rengaine, les discriminations ça n’existe pas, c’est les personnes soit disant discriminées qui ne font… Lire la suite »