Y a-t-il des influenceurs sur Facebook ?

Y a-t-il des influenceurs sur Facebook ?
Il est rare que je traite de sujets technos, web ou blogosphère (il y a déjà plein de très bons sites qui le font) mais je me pose une question depuis quelques temps et je n’ai (sauf erreur de ma part) pas trouvé d’article la traitant :

Y a t-il des influenceurs sur Facebook au même titre qu’il y a des influenceurs sur la blogosphère ?

Alors pour en revenir au B-A-BA (oui, il faut tout expliquer car AMHA attire des gens de tous horizons et pas forcément ceux qui consultent pleins de blogs…) sur Internet il y a des blogs (sites personnels) et parmi ces blogs, certains ont une un tel nombre de visiteurs, une telle qualité ou une image si unique que leurs propos sont écoutés (vénérés ?) autant voir plus que ceux d’un journaliste.

Ces influenceurs attirent les marques aussi bien que les médias traditionnels et sont invités à des conférences de presse ou à tester des produits en exclusivité…

Je ne vais pas m’étendre sur le sujet (je n’ai pas la prétention d’être un spécialiste) mais si vous souhaitez un aperçu de ce que donne la “blogosphère influente” je vous conseil de visiter le Top Wikio, plus ou moins critiquable mais cela vous donnera un bonne sélection de certaines personnalités dont Eric Dupin ou encore Gonzague Dambricourt. Et si vous cherchez un peu plus loin sur le net vous trouverez des gens tels que Loic Lemeur dont le nom est devenu synonyme de d’intelligence du web français.

Si vous me posez la question (histoire de clore cette introduction) je dirais qu’on influence tous quelqu’un et que certains ont peut être un poids plus important sur une partie de la population.

Pour en revenir à nos moutons, je me baladais sur Facebook et notamment sur les groupes et je voyais que certains dépassaient 100 000 membres ! ! ! Je ne sais pas pour vous mais je trouve ce chiffre impressionnant surtout s’il n’y a qu’une personne derrière tout ça.

Pour illustrer mon article je reprendrais le travail effectué par Internet Et Opinion le 2 janvier 2009 et et je vais me concentrer sur les 10 groupes français avec le plus de membres (soyons chauvins) :

1. ♫ ♫ Pour ajouter de la musique sur facebook, cliquer ici ♫♫ – 529 810 membres

2. Pour savoir qui regarde le + votre profil ! ! ! C SUPER SIMPLE – 482 042 membres

3. Pour que Coyotte arrive enfin à choper Bip Bip et lui défonce sa gueule ! – 448 605 membres

4. Tous les matins je me dis: “ce soir je me couche tôt” – 430 116 membres

5. 1 Membre dans ce Groupe = 1 Raciste en moins dans le Monde ! – 418 553 membres

6. Il faut boire avec modération, mais putain c’est qui ce modération ? – 379 561 membres

7. Je me tape souvent des fous rires tout(e) seul(e) en repensant à un truc – 364 487 membres

8. Toi aussi tu est né(e) entre 80 et 90, alors ce qui suit va te plaire ! ! ! – 348 215 membres

9. Si ce groupe atteint 6 milliards de personnes, tout le monde sera dedans – 327 568 membres

10. Groupe de recensement du nombre d’inscrits sur facebook – 314 940 membres

Je ne vais pas refaire toute l’analyse d’IEO qui catégorise les différents types de groupes mais je vais me concentrer sur les individus et leur activité. A noter que je ne parlerai pas des applications car on parle ici d’influenceurs pour le coté personnel, critique et informatif (et non pas commercial et/ou distributif).

Y a-t-il des influenceurs sur Facebook ? #2

Si on prend les groupes dits à spam et leurs auteurs, on observe que dans la plus part des cas il s’agit soit :

  • d’étudiants  faisant des expériences sur les réseaux sociaux
  • de personnes ayant tenté de piéger des amis et la blague s’est développée au-delà de tout contrôle
  • de profils inventés, probablement détenus par des sociétés en train d’imaginer un système pour utiliser vos informations personnelles
  • Dans les trois cas, le nombre de membres permet d’obtenir un échantillon d’étude très important et multi-cible. Avec une telle population, les membres deviennent des cibles rêvées pour toute opération commerciale (pub pour des services ou produits) ou évènementielle (salons, soirées…) car n’en doutez pas, des sociétés peu scrupuleuses conserveront vos noms et vous enverrons des messages à un moment ou un autre.

    Dans les autres types de groupes, qu’on appellera groupes honnêtes, les auteurs sont des quasi anonymes du net. Regardez les influenceurs de la blogosphère : Voyez-vous de grands groupes avec leurs noms ou créés par eux ? NON ! Et le pire est que certains ne sont même pas propriétaires de leur groupe éponyme.

    Globalement les gens ayant créé des groupes à forte population ne se rendent pas compte de leur potentiel d’influence. D’ailleurs, connaissez-vous ne serait-ce que le nom de ces gens ?
    Oscar Amzalag, Thierry Gouby, Romain Durand, William Rossi, Julien Dupeuble,… à eux seuls ils ont la capacité de pouvoir envoyer des informations à au moins 3 000 000 de personnes, chose qu’aucun blogueur français n’est en mesure de faire aujourd’hui.

    Et pourtant quasiment aucune de ces personne n’utilise leur groupe à des fin “personnelles” (par exemple créer du trafic sur leur site)…

    Bon nombre de blogueurs ou de sociétés déguisées ont essayés de créer des groupes “influents” mais sans résultat. En effet, ces groupes (souvent sans intérêt il faut bien l’avouer) sont totalement imprévisibles et incontrôlables. On ne peut prévoir l’attrait d’un groupe (sauf des choses très généralistes du genre : j’aime bien prendre un gros petit déjeuner le matin) car les facebookeurs s’inscrivent sur n’importe quoi du moment que ça corresponde à leur état d’esprit et on ne peut avoir 500 000 personnes fans du site AMHA (je me suis déjà fait à l’idée que vous ne serez jamais très nombreux) parce qu’il n’y a tout simplement pas cette audience à la base.

    Plus vous êtes généraliste et plus il y aura de monde sur votre groupe. J’invente 4 groupes hypothétiques au hasard :

  • J’aime faire caca après un bon Kebab (vous attirerez facilement 50 000 personnes)
  • Le meilleur moment de la journée c’est quand j’allume mon PC après le travail (500 000 ?)
  • Il faut sauver la planète (1000 000 ?)
  • Rien n’est plus beau que le soleil levant (> 1 000 000)
  • Faites le en multilingue et vous aurez encore plus de monde.

    Le problème de Facebook, et notamment des groupes, c’est l’attention des membres, à savoir quasi nulle. Participez-vous beaucoup aux groupes auxquels vous êtes inscris ? Peut être un (celui de votre site ou de votre groupe d’amis) mais globalement le facebookeur est infidèle et “je m’en-foutiste”. Celui-ci ne s’inscrit dans des groupes que pour se définir vis à vis de ces amis et c’est pourquoi les tentatives d’influencer échouent.

    Si vous écrivez des messages sur le mur, très peu seront lus.
    Si vous envoyez des messages à tout le groupe, à plusieurs reprises, les membres vont se sentir spammés et se désinscriront.

    Un exception existe sur les groupes que j’appellerai Bons plans (ex : Sortir dans Paris) où les membres viennent justement chercher de l’information, consulter régulièrement les news et attendront avec plaisir les messages du groupe.

    A ce jour personne n’est capable de citer le nom d’un “gros créateur” de groupe Facebook, mais cela pourrait changer avec l’apparition d’applications amusantes voir utiles crées par des blogueurs ou célébrités.

    Y a-t-il des influenceurs sur Facebook ? #3

    Un autre moyen assez récent de trouver des possibles “influenceurs” est l’application Facebook Grader qui donne un grade et un classement aux membres Facebook (facebookers ?) qui s’y inscrivent. Le grade et le classement sont définis selon le nombre d’amis, de groupes, d’applications et de messages laissés. A partir de ce grade on effectue un classement des membres facebooks les plus “actifs” (on ne peut pas encore dire influents à ce stade).

    Si l’on regarde les 10 premiers membres on notera qu’ils ont tous plus de 3 000 amis (faut quand même le faire) mais sont-ils pour autant influents sur le réseau ? Diffusent-ils des informations et celles-ci sont-elles recherchées ?
    Je n’ai malheureusement pas la réponse car Facebook ne permet pas d’obtenir des statistiques sur la consultation des groupes et profils (pourtant très demandées). On peut en revanche supposer qu’avec autant d’amis ces membres sont soit recherchés pour leurs informations, soit ce sont des sans amis qui acceptent a peu près n’importe qui… Dans le meilleur des cas il faudrait être ami avec cette personne pour pouvoir consulter les informations diffusées, chose illogique car en général on devient ami après avoir diffuser des infos intéressantes.

    En définitive :

    OUI, il est possible d’influencer les membres de Facebook mais le taux de retour sera relativement faible car ceux-ci sont généralement inscris sur d’innombrables autres groupes. D’ailleurs on pourrait presque élaborer une formule mathématique qui dirait que l’attention d’un membre est inversement proportionnelle au nombre de groupes auquel il est inscrit et à la taille de ce groupe (je laisse un expert me mettre ça en formule).

    Donc si on veut qualifier un membre de Facebook d’influenceur, il faut que celui-ci possède plusieurs petits groupes (Le nombre de groupe étant à définir) eux mêmes composés de membres inscris à peu de groupes (Le nombre de groupe étant ici aussi à définir) avec une optique d’apporter une information utile.
    De ce fait il restera très difficile de trouver et d’identifier ces “influenceurs de Facebook” par manque d’outils pour analyser le comportement et les consultations de membres.

    Y a-t-il des influenceurs sur Facebook ? #5