L'incroyable tournant Geek pris par Lego.

Nous sommes en 1998, La firme Lego commence à percevoir des pertes, pas de quoi fermer des usines, mais une légère baisse de son chiffre d’affaire. Impensable aujourd’hui. Et pourtant une petite idée de collaboration va relancer la machine (et bien) pour encore de nombreuses années.

Remettons-nous dans l’époque: les jeux de construction perdaient du terrain face aux consoles de jeux: la playstation avait détrôné la supercar 8880 au pied des sapins de Noël.

L'incroyable tournant Geek pris par Lego.

(que celui qui n’a pas eu ça -ou qui ne l’a pas voulu- se lève et se suicide instantanément)

Devant cette débâcle, des solutions avaient bien été tentées, des jeux LEGO sur consoles avaient été tentés, mais, à l’instar des jeux Playmobil, ils n’étaient que d’infâmes bouzins. L’intérêt des enfants pour l’univers lego était aussi vacillant qu’un Jean-Paul 2 essayant d’aller aux toilettes de son propre chef

Puis arriva l’an de grâce 1999.

En 1999, la sortie du film la menace fantôme fit signer entre lucasfilm et lego un contrat de partenariat afin de créer une ligne de produits lego estampillés star wars. Je ne vais pas vous le cacher, cette nouvelle fut l’une des plus grandes réjouissances de ma vie après la naissance de mon fils

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #2

(premier orgasme dû à des bouts de plastique. Il y en eut bien d’autres après)

Une incroyable boîte de pandore fut ouverte, aussi bien pour les legomaniaques que pour nos parents, qui souffraient de payer pour autant de pétrole solidifié, mais qui nous rendaient alors incomparablement heureux:

On avait ENFIN des vrais lego estampillés star wars ! Lorsque l’on est un fan de star wars, et en même temps fan de lego, on a FORCEMENT essayé de créer son propre X-Wing, sa propre étoile noire ou même son propre jarjar binks. (LOL)

Les années qui suivirent furent remplies de réjouissances plastiques:

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #3 L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #4 L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #5

allant même parfois jusqu’à l’excès:

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #6

(me tuer, tu dois)

Bref, l’entreprise lego redoublait d’efforts et ils étaient récompensés, mais le paroxysme n’est même pas encore là.

En 2005, accompagnant la sortie du dernier épisode de la prélogie, arrive LEGO STAR WARS, le jeu.

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #7

Développé par Traveller’s tale, ce jeu instaure une mécanique de gameplay simple, mais efficace:

On rejoue les scènes cultes du film, on accumule des pièces pour acheter de nouveaux personnages et rejouer les scènes en question.
Diabolique, je vous dis. Incarner Darth maul ? c’est possible. L”empereur ? c’est possible. Le degré de possibilité de complétion était tel que l’on pouvait AUSSI créer son propre personnage à partir de pièces venant d’autres personnages que l’on avait déjà débloqués.

la “carotte” de ce jeu venait aussi du fait que l’on pouvait voir les événements de l’épisode 3 avant sa sortie, et dans une moindre mesure, voir le film et son scénario.

Carton total. de multiples suites ont vu le jour, sur tous les supports possibles et existants (ps2, ps3, gbc, gba, ds, xbox, xbox 360 et j’en passe).

Une mécanique bien rodée, des jouets qui en appellent aux geeks profonds que nous sommes ? Que demande le peuple ?

ENCORE PLUS DE LICENCES.

Non contents d’avoir développé sur la base star wars d’innombrables jeux, Lego s’est aussi diversifié en faisant Lego Indiana Jones, Lego Pirate des caraïbes, Lego Harry Potter, Lego Batman, Lego Batman 2 (excellent), et même… Lego seigneur des anneaux

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #8 L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #9
L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #10L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #11

(Jusqu’où s’arrêteront-ils ?)

La mécanique citée précédemment étant tellement rodée, huilée, que l’on peut se plaire à rêver à de nouvelles licences, tant ils ont compris que c’était LA que se situait leur survie. On pourrait même se demander si ce business-model possède une faille, vu que même le concurrent moche de Lego, Megablocks (dont je me demande encore pourquoi les gens en achètent) a aussi acheté des licences:

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #12 L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #13

(Y’a de l’idée, mais acheter des licences gamer, voire adultes pour les proposer à des enfants, je trouve pas ça viable)

Tant qu’il y aura des geeks, des licences et des films, la firme Lego pourra dormir sur ses deux oreilles. Et ils sont d’ailleurs bien partis vu qu’a été annoncée cette adaptation prochaine en jeu:

L'incroyable tournant Geek pris par Lego. #14

Comment vous avez dit ?

Playmo-quoi ?

Connais pas. ; )

Array

Les derniers articles par GaneshDeux (tout voir)