L’incroyable tournant Geek pris par Lego.

Nous sommes en 1998, La firme Lego commence à percevoir des pertes, pas de quoi fermer des usines, mais une légère baisse de son chiffre d’affaire. Impensable aujourd’hui. Et pourtant une petite idée de collaboration va relancer la machine (et bien) pour encore de nombreuses années.

Remettons-nous dans l’époque: les jeux de construction perdaient du terrain face aux consoles de jeux: la playstation avait détrôné la supercar 8880 au pied des sapins de Noël.

super car

(que celui qui n’a pas eu ça -ou qui ne l’a pas voulu- se lève et se suicide instantanément)

Devant cette débâcle, des solutions avaient bien été tentées, des jeux LEGO sur consoles avaient été tentés, mais, à l’instar des jeux Playmobil, ils n’étaient que d’infâmes bouzins. L’intérêt des enfants pour l’univers lego était aussi vacillant qu’un Jean-Paul 2 essayant d’aller aux toilettes de son propre chef

Puis arriva l’an de grâce 1999.

En 1999, la sortie du film la menace fantôme fit signer entre lucasfilm et lego un contrat de partenariat afin de créer une ligne de produits lego estampillés star wars. Je ne vais pas vous le cacher, cette nouvelle fut l’une des plus grandes réjouissances de ma vie après la naissance de mon fils

page star wars

(premier orgasme dû à des bouts de plastique. Il y en eut bien d’autres après)

Une incroyable boîte de pandore fut ouverte, aussi bien pour les legomaniaques que pour nos parents, qui souffraient de payer pour autant de pétrole solidifié, mais qui nous rendaient alors incomparablement heureux:

On avait ENFIN des vrais lego estampillés star wars ! Lorsque l’on est un fan de star wars, et en même temps fan de lego, on a FORCEMENT essayé de créer son propre X-Wing, sa propre étoile noire ou même son propre jarjar binks. (LOL)

Les années qui suivirent furent remplies de réjouissances plastiques:

r2 d2 tie tie ti

allant même parfois jusqu’à l’excès:

yoda

(me tuer, tu dois)

Bref, l’entreprise lego redoublait d’efforts et ils étaient récompensés, mais le paroxysme n’est même pas encore là.

En 2005, accompagnant la sortie du dernier épisode de la prélogie, arrive LEGO STAR WARS, le jeu.

924063_94787_front

Développé par Traveller’s tale, ce jeu instaure une mécanique de gameplay simple, mais efficace:

On rejoue les scènes cultes du film, on accumule des pièces pour acheter de nouveaux personnages et rejouer les scènes en question.
Diabolique, je vous dis. Incarner Darth maul ? c’est possible. L”empereur ? c’est possible. Le degré de possibilité de complétion était tel que l’on pouvait AUSSI créer son propre personnage à partir de pièces venant d’autres personnages que l’on avait déjà débloqués.

la “carotte” de ce jeu venait aussi du fait que l’on pouvait voir les événements de l’épisode 3 avant sa sortie, et dans une moindre mesure, voir le film et son scénario.

Carton total. de multiples suites ont vu le jour, sur tous les supports possibles et existants (ps2, ps3, gbc, gba, ds, xbox, xbox 360 et j’en passe).

Une mécanique bien rodée, des jouets qui en appellent aux geeks profonds que nous sommes ? Que demande le peuple ?

ENCORE PLUS DE LICENCES.

Non contents d’avoir développé sur la base star wars d’innombrables jeux, Lego s’est aussi diversifié en faisant Lego Indiana Jones, Lego Pirate des caraïbes, Lego Harry Potter, Lego Batman, Lego Batman 2 (excellent), et même… Lego seigneur des anneaux

harry potter pirates
seigneur des anneauxlego batman

(Jusqu’où s’arrêteront-ils ?)

La mécanique citée précédemment étant tellement rodée, huilée, que l’on peut se plaire à rêver à de nouvelles licences, tant ils ont compris que c’était LA que se situait leur survie. On pourrait même se demander si ce business-model possède une faille, vu que même le concurrent moche de Lego, Megablocks (dont je me demande encore pourquoi les gens en achètent) a aussi acheté des licences:

Mega-Bloks-Halo-halo-33118262-1500-1500 world-of-warcraft-goblin-trike__77451_zoom

(Y’a de l’idée, mais acheter des licences gamer, voire adultes pour les proposer à des enfants, je trouve pas ça viable)

Tant qu’il y aura des geeks, des licences et des films, la firme Lego pourra dormir sur ses deux oreilles. Et ils sont d’ailleurs bien partis vu qu’a été annoncée cette adaptation prochaine en jeu:

MARVEL-super-heroes-lego

Comment vous avez dit ?

Playmo-quoi ?

Connais pas. ; )

 

 

 

 

Les derniers articles par GaneshDeux (tout voir)
S’abonner
Notifier de
guest
12 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Antony
Antony
22 février 2013 7:26

J’ai un ami qui a une vitrine complète de LEGO StarWars, personnellement je ne suis pas un grand fan, ni des figurines, ni de Star Wars. Mais je peux retrouver dans votre texte, la joie et l’épanouissement que je retrouve dans les yeux de mon meilleur pote chaque fois que je lui offre une boite … Et pourtant, il est trentenaire. J’avoue par contre que si le LEGO Marvel existent vraiment, je me laisserai bien tenter 🙂

cocole
cocole
22 février 2013 9:46

Megabloks a la licence Skylanders et ça devrait cartonner.
A part ça, mon jeu préféré reste LEGO Indiana Jones 1, le plus fidèle aux films.

Lord Batair
Éditeur
Lord Batair
22 février 2013 10:06

Ou comment Lego décide que l’imagination pour les gamins ça va bien 5 minutes et se repose uniquement sur des licences existante ou tente de créer les sienne (ninja go ou autres immondices au design gerbant). Mais bon je ne suis pas complètement aigri-c’était-mieux-avant et je dois avouer que certains jeux lego ne sont pas trop mal.(au dela du fait que les suites mercantiles se suivent sans vergogne et sans effort). Etant en pleine période playmobil je constate que tout en restant sur les univers fondamentaux sans céder aux licences (univers pirates mais pas ceux des films par exemple), les… Lire la suite »

Bob
Bob
22 février 2013 10:12

@Lord ouais on est dans le même cas que toi, il adore les pirates et les playmo plus adaptés aux petits (lego pour les grands enfants). Mais le prix des Playmobil est horrible ! alors que je trouve les Lego… plus abordables quand on relativise sur la taille, les pieces et la license.

Lord Batair
Éditeur
Lord Batair
22 février 2013 10:26

Skylander hormis le prix abusif des statuettes c’est rien de plus que le concept des vignettes Panini (en plus interactif, même si je suis pas sur que les gamins soit si intéressés par le jeu que par la collectionnite), même si je vois pas non plus l’intérêt de Skylander en lego. Il y aussi les très débile Transformer chez kreo, ou ils te font miroiter la transformation super rapide de véhicule en robot sauf que bin en vrai faut tout péter pour reconstruire non ? Pour les lego on en est au duplo ici pour le moment (et j’ai évité… Lire la suite »

Sarah
Sarah
22 février 2013 11:57

Si ils continu à sortir d’autres licences un peu Geek il faut l’avouer, c’est que l’opération est rentable pour eux.
Les jeunes générations sont déjà à fond sur les Harry potter et cie (très jeunes) et certains grands enfants doivent également trouver ca nostalgique 🙂

Adrien
Adrien
22 février 2013 14:56

Moi je ne suis pas passé par les jeux vidéos LEGO quand j’étais jeune mais je me réjouis que mes enfants aient l’âge pour y jouer afin de m’y mettre aussi 😀

Lord Batair
Éditeur
Lord Batair
22 février 2013 15:07

Encore heureux que ça ne suffit pas à brider leur imagination complètement. Mais c’est surtout que Lego prend un virage quasi 100% licence. On perd un peu du plaisir de refaire soi même quand les modèles issu de film ou série (des fois sans aucun intérêt avec lego genre avengers ou harry potter). Moi pour les licences je préférais avoir les “vrais” jouets (genre on avait le vrai odysseus officiel nous…les riches :D).

navette
navette
25 février 2013 12:15

Ma supercar prend encore la poussière, je n’y ai pas touché depuis le jour où je l’ai monté…il y a près de 12 ans maintenant!!
Après autant je suis fan des Lego Star Wars, autant leur collection Marvel m’intéresse moins, même si je suis un vrai fan de l’univers Marvel (faut quand même pas trop pousser…). J’aurais tellement préféré qu’ils misent sur Transformers (construire Optimus Prime et pouvoir le transformer, ça c’est classe). Je pense qu’ils auraient d’avantage dû miser sur les interactions smartphones pour leur section Lego Technic…

Simon Tripnaux
Simon Tripnaux
4 mars 2013 13:13

Quant à moi je trouve cette surenchère à l’imagination “assistée” vraiment dommage : auparavant les briques Lego permettaient vraiment d’inventer. Aujourd’hui, on ne propose que de mimer des scénarios déjà préconçus … c’est encore une avancée du formatage des esprits.