HearthStone - Le Bon, la Brute et le Payant

HearthStone - Le Bon, la Brute et le Payant

J’ai longuement hésité avant de vous parler du nouveau jeu de cartes en ligne de Blizzard, HearthStone et pourtant me voici en train de vous décrire mon expérience. Avant d’aborder le jeu en lui même il faut bien comprendre dans quel univers on met les pieds : Les jeux de cartes d’un côté et le Free To Play de l’autre… Une mélange intelligent pour Blizzard qui aura beaucoup plus d’incidence que ce que l’on pense pour le joueur.

En deux ligne pour ceux qui ne connaissent pas le principe du Free To Play (ou F2P) ce sont des applications ou jeux en lignes proposés gratuitement. Généralement le jeu est soit limité à certains environnements ou capacités ou alors il ne vous permet de jouer que sur un temps limité (comme la plupart des jeux mobiles). Si vous souhaitez en savoir plus sur le Free to play je vous invite à lire quelques articles sur le net…

HearthStone - Le Bon, la Brute et le Payant #2

Concernant le jeu HearthStone de Blizzard il s’agit donc d’un jeu totalement gratuit et sans limite de temps. S’agissant d’un jeu de cartes, les deux endroits où vous devez/pouvez payer avec de l’argent réel c’est pour acheter de nouvelles cartes ou pour participer à des tournois dans l’arène (vous donnant accès à d’autres cartes si vous gagnez).

  • Un jeu Simple mais Dynamique

La plupart des lecteurs qui viennent sur ce blog ont entendus parlé des jeux de cartes à jouer et collectionner, les plus connus étant Magic l’asssemblée ou L5R mais pour les plus jeunes vous avez probablement connu les cartes Pokémon ou Yugiho.

Dans HearthStone le principe est relativement similaire à n’importe lequel de ces jeux : Vous avez des cartes qui ont un coût d’invocation représenté en gemmes (il faut avoir 1,2,3,… 10 gemmes pour invoquer une carte) vous commencez avec 1 gemme et en gagnez +1 par tour.
“En général” plus une carte est puissant plus elle coûte cher en invocation. Mais certaines petites cartes de créatures (exemple 1 en attaque 1 en défense) associées à des cartes de sort (gagne +3 en attaque) peuvent se révélées très utiles.
C’est tout le principe d’HearthStone : trouver les meilleures associations de cartes !

  • Des héros avec des capacités

Dans HearthStone vous incarnez un Héro issu de l’univers de Warcraft (9 disponibles actuellement) chaque héro à des capacités spéciales (d’attaque, de défense ou de sorts) et ont accès à certaines cartes exclusives de leur classe. Pour être 200% honnête avec vous, je suis un joueur de cartes exécrable mais je trouve que certains héros sont quasi inefficaces contre d’autres (mais après tout nous sommes encore en phase de Beta dirons-nous). Finalement votre style de jeu se fera en selon de votre héro et de votre propre sensibilité à ce style de jeu (gros bourrin, prudent, rapide, stratégique, empirique, suicidaire etc…) et tout le monde y trouvera son compte.

HearthStone - Le Bon, la Brute et le Payant #3
  • Comme une envie d’insulter les joueurs

Dans HearthStone vous ne pouvez pas parler avec les autres joueurs (sauf si vous l’avez dans vos amis battle.net) et de ce fait Blizzard a incorporé 8 phrases types (qui ne servent pas à grand chose). Globalement quand vous jouerez avec des amis qui ont a peu près les mêmes habitudes de jeu que vous, il n’y aura pas de problème et tout est très collégial.

Le problème vient quand vous tombez sur quelqu’un qui joue beaucoup OU qui achète des cartes… Là malheureusement vous tomberez forcément sur des cartes (dites légendaires) un peu plus robustes que celles des paquets de cartes… Et c’est dans ce genre de cas que le Rage Quit est tentant. Il m’est arrivé quelques fois (je suis honnête ce n’est pas tout le temps non plus) de tomber sur des joueurs ayant plusieurs de ces cartes et qui vous laminent la gueule en quelques tours… et c’est frustrant !

HearthStone - Le Bon, la Brute et le Payant #4

Vous me direz “c’est le jeu mon coco” oui, c’est pour ça qu’en général j’essaie de privilégier le jeu avec des amis (Jayer#2157) car tomber sur des joueurs de niveau trop différent ou qui paient pour avoir plus de cartes ça tue l’envie de jouer.

  • Finalement un bon jeu à relativiser

malgré les critiques personne ne sera à 100% satisfait ! Entre ceux qui disent qu’il est trop simple, d’autres que le jeu privilégie ceux qui paient ou jouent beaucoup, j’ai envie de dire… Bah oui, comme n’importe quel vrai jeu de carte finalement non ?
C’est tout le problème de reprendre les habitudes de jeux physiques dans un monde virtuel, on ne sait pas qui est derrière et finalement celui qui a le plus de temps/argent sera privilégier (d’où l’intérêt de rester si possible entre amis).

Les avantages du jeu sont par contre évidents : l’ambiance est sympa, les parties sont rapides (10-15 minutes sauf si vous tombez sur un gros lent qui matte son prOn en même temps) et les types de jeux sont suffisamment variés pour ne pas se lasser trop rapidement.
En bref, ce que l’on reprochera le plus à HearthStone… C’est Battle.net (vachement limité pour avoir des amis et discuter avec eux) et le principe même du F2P mais qui est finalement le choix le plus logique pour qu’un éditeur se lance dans ce type de jeu (Busines is Business). HeartStone plaira aux débutants comme aux joueurs aguerris mais à mon humble avis les joueurs chevronnés de Magic qui ne devraient pas trop s’y perdre trop longtemps (sauf en raison d’une quelconque pression sociale : n’est-ce pas Jim 😉 ).

NB: si vous souhaitez voir à quoi ressemble l’arène je vous invite à découvrir une partie streamée par l’ami RougeNoirBlanc 

HearthStone - Le Bon, la Brute et le Payant #6