Ces films légendaires : Cannon Ball Run 1&2&3

C’est l’effervescence dans une petite ville de la côte Est des Etats-Unis : C’est là en effet que va être donné le départ de la fameuse course clandestine, le Cannonball. Le but du jeu : rallier le plus vite possible, et à l’aide de n’importe quel moyen terrestre à moteur, un autre point de rendez-vous situé en Californie, à 5000 kilomètres de là. La course se déroulant sur routes ouvertes, il faudra être ingénieux pour échapper aux pièges tendus par les forces de l’ordre et par un écologiste influent…

Réalisé par Hal Needham, l’Equipée du Cannon Ball est un des films les plus cultes des années 81, 84 et 89. Basé sur l’histoire d’une course ayant réellement existé dans les années 70, ce film est avant tout un bijoux pour les amoureux de grosses carrosseries et surtout un prodige du cinéma pour réunir pour la première fois des dizaines d’acteurs mêlant têtes d’affiches ultra connues et acteurs de seconds rôles bien ancrés dans les mémoires :

Burt Reynolds : J.J. McClure
Roger Moore : Seymour Goldfarb, Jr.
Farrah Fawcett : Pamela Glover
Dom DeLuise : Victor Prinzim / Capitaine Chaos
Dean Martin : Jamie Blake
Sammy Davis Jr. : Morris Fenderbaum
Jack Elam : Docteur Nikolas Van Helsing
Adrienne Barbeau : Marcie Thatcher
Terry Bradshaw : Terry
Jackie Chan : Jackie Chan, le conducteur de la Subaru
Bert Convy : Bradford Compton
Peter Fonda : Chef des Biker
George Furth : Arthur J. Foyt
Tony Danza : Terry
Frank Sinatra : Frank Sinatra
John Candy : Charlie Cronan
Donna Dixon : Tiffany
Matt Frewer : Alec Stewart
Joe Flaherty : Vic DeRubis
Tim Matheson : Jack O’Neill
Mimi Kuzyk : Heather Scott
Melody Anderson : Lea Roberts
Shari Belafonte : Margaret
Brian George : Valentino Rosatti
Art Hindle : Flash
Dick Smothers : Nelson van Sloan
Tom Smothers : Randolph van Sloan
Peter Boyle : Police Chief Spiro T. Edsel
Don Lake : Whitman
John Schneider : Donato

Et également en seconds rôles dans le troisième épisode :
Donna Dixon, Matt Frewer, Tim Matheson, Mimi Kuzyk, Melody Anderson, Shari Belafonte, Brian George, Art Hindle, Dick Smothers, Tom Smothers, Peter Boyle, Don Lake, John Schneider, Lee Van Cleef, Harvey Atkin, Michael Spinks, Brooke Shields, Alyssa Milano, Louis Del Grande, Richard Petty and Carl Lewis.

Mais les films Cannon Ball sont aussi connus pour les éléments autour du tournage :

  • Ferrari 308 utilisée par Dean Martin et Sammy Davis Jr est tout simplement celle du réalisateur Hal Needham.
  • Burt Reynolds fut à l’époque cité dans le Livre Guinness Des Records comme l’acteur le mieux payé de tous les temps pour ce film : il toucha en effet un cachet de un million de dollars par jour de tournage.
  • Le rôle de JJ McClure était à l’origine destiné à Steve McQueen et le ton du film était orienté vers l’action pure et dure. Après le décès de McQueen, le rôle échut à Burt Reynolds et le scénario fut remodelé pour évoluer vers une comédie.
  • Le film fut produit et distribué par la Golden Harvest, compagnie dirigée par le fameux producteur hong-kongais Raymond Chow. Ce dernier en a d’ailleurs profité pour faire jouer dans ce film deux de ses “poulains”, à savoir Jackie Chan (première apparition dans un film américain) et Michael Hui.
  • Le personnage d’Arthur J. Foyt ( A.J. Foyt ) écologiste farouche opposant au Cannonball, est un clin d’oeil du scénariste Brock Yates : Dans la réalité, le vrai A.J. Foyt est un des plus grands pilotes automobile de l’histoire des Etats-Unis.
  • Dû à la présence de Roger Moore, le film est truffé de références à James Bond. Néanmoins, c’est le seul film où l’on voit Moore conduire la mythique Aston Martin DB5 de Bond, chose qu’il ne fit jamais lors de la saga.
  • Dans la version Française, Roger Moore est doublé non pas par Claude Bertrand, mais par Jean-Claude Michel, alors voix Française attitrée de Sean Connery.
  • Du reste, la version Française fut largement “aménagée” par les distributeurs afin de rendre le film compréhensible aux spectateurs Français : ainsi, lorsque Goofy, après que McClure lui demande si il se prend pour le président, parle en imitant Valéry Giscard d’Estaing (dans la version originale, Goofy imite Richard Nixon)

In fine la trilogie Cannon Ball est une série culte qui relança les films de bagnoles tuning et les grands road trips. Les films sont à ce jour introuvable en DVD et cela reste pourtant des films uniques dans leur genre. Quand on regarde ces films on ne peut s’mpêcher de penser à des jeux comme Need For Speed dont je suppute l’inspiration assez libre.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Kevin hinault
Kevin hinault
8 juin 2009 11:40

Tiens ça fait penser à une série qui n’a pas tenu la route (huhu) et s’est planté l’année dernière : http://www.allocine.fr/series/ficheserie_gen_cserie=3155.html

Un genre de remake ?

AW
Éditeur
AW
8 juin 2009 12:20

c’est l’adaptation ciné des fous du volants! 😀 Ils sont où satanas et diabolo

Fou d'automobile
Fou d'automobile
2 décembre 2012 22:24

Une sorte de Gum Ball politiquement correct. J’adhère ! Très bon pour les passionnés auto.