Gotham : Il y a du pour mais aussi du contre

Gotham

Qu’on se le dise tout de suite : je suis une fan de Batman, de la Batverse en général, même si je ne peux pas forcément vous citer tous les noms et vous conter toutes les histoires parallèles/alternatives/comics/dessins animés. Mais, j’ai ce qu’on appelle, une certaine connaissance.

De plus, j’ai la prétention de me considérer comme ouverte d’esprit, ce qui fait de moi la cible idéale de Bruno Heller, le créateur de la nouvelle série Gotham. D’autant, que M Heller en question c’est le papa de Rome (que je vénère au plus haut point) et de Mentalist (que j’adoooore après toutes ces années). Gotham + Balzi = amour pour toujours ?

NON !

Dès le début du projet, j’avais mes réserves. L’histoire se déroule du point de vue de James Gordon alors qu’il arrive à Gotham. Il est jeune, il est beau, faussement naïf et plongé dans une ville plus pourrie tu meurs (dans la catégorie ville de merde Gotham arriverait juste derrière avec Sin City). On assiste à l’assassinat de papa et maman Wayne. Hmmm ça me rappelle quelque chose.

Gotham Central

Gotham Central

SAUF, que ce n’est pas une adaptation du comics sur la police de Gotham. Mais ce n’est pas non plus une création originale. Et c’est le plus gros défaut de la série. Elle oscille entre adaptation fidèle et création. Le fait que l’univers Batman soit très fourni et que depuis 75 ans on a eu droit à bons nombres de remaniements, de nouvelles histoires, et autres, rendent la succession de chemins à suivre tout à fait labyrinthique. Gotham, sur son histoire est donc bancale, hésitante tout en étant arrogante et mal menée.

De James Gordon au jeune Bruce Wayne, en passant par Falcone, Renée Montoya, le Pinguin ou Ed Nigma, etc.. le premier épisode est une excuse pour monter une immense galerie de personnages, sans laisser le temps de digérer. Dans plusieurs critiques lues à droite et à gauche sur le web, quelqu’un disait* qu’à ce niveau là ce n’était même plus du fan service mais du racolage ! Je dois bien avouer qu’il y a du vrai là dedans. Gotham veut bien faire et ça se voit. Une ambiance glauque, dans une ville blindée de flics voyous et de gangsters qui font la loi. Une image saturée, une lumière un tantinet dégueulasse qui lisse la peau de tout le monde et donne un rendu très jeu vidéo (les plans de la ville ressemble en tous points à des morceaux de Gotham dans les jeux Arkham et cie), des références de partout et, en guise de bouquet final – et qui va très vite me gonfler – des easters eggs concernant le Joker. En gros, c’est un jeu de la part des scénaristes que de titiller les spectateurs avec qui pourrait bien être le Joker. Évidemment, pour comprendre le jeu il faut avoir quelques notions sur le comics The Killing Joke (vas donc lire un peu manant !).

À ce niveau là, et n’ayant vu que le pilot, Gotham ne part pas gagnante en ce qui me concerne. Non seulement c’est assez mal joué (LOL la scène d’ouverture), mais en plus on nous sert un arc second avec Barbara Gordon (femme de…) et une jeune Selina Kyle (aka Catwoman) dont je ne vois pas – encore – l’intérêt mais qui s’annonce superficiels. Cependant, la série est sombre et j’apprécie certaines libertés qui ont été prises avec certains personnages *chuuuut pas de spoil*

Je suis donc très mitigée et ne pense pas suivre la série chaque semaine. J’hésite à ne pas continuer du tout, ou attendre et me faire une fournée d’épisodes d’un coup (ouvrez la bouche et dites « ha »). Je m’en remets donc à vous, lecteurs et lectrices à l’opinion humblement avisée  . Avez-vous le pilote ? Comptez-vous suivre cette série ? et sur le long terme : est-ce que ça vaut que je passe 45 x nombre d’épisodes de ma vie sur Gotham ?

Dites moi tout.

Il y a 6 Commentaires.

  1. Lord Batair
    12:17 27 septembre 2014

    S’il y a bien une histoire qui m’intéresse pas dans l’univers de Batman c’est celle de Gordon et du commissariat, Gordon c’est un perso prétexte, il est là pour être incompétent et appeler Batman basta quoi.

  2. Alors là pas d’accord ! Quand on se donne la peine, c’est un bon perso et la série Gotham Central est très intéressante à plusieurs niveaux. Le hic, c’est que Gotham n’est pas Gotham Central et qu’en plus c’est mal écrit et assez mal joué

  3. soyons honnêtes. .. même mauvais la série fera de l’audience. …
    C’est comme le pilote de the flash.. ça va trop vite sans mauvais jeu de mot, on n’a pas le temps de poser les personnages ou l’ambiance.

  4. Je crois que l’équipe de la série aurait aimer te voir pour faire le pitch de la série, ça se voit que tu est exciter par la sortie de cette série 🙂

  5. Alors la je suis totalement d’accord! je trouve la série assez mal jouée et puis je trouve (à mon humble avis) qu’il n’y a pas assez d’intrigue, que ça nous garde pas en haleine quoi… je pense pas que je regarderai.

  6. Et oui ça fera de l’audience PARCE QUE LES GENS ONT DE LA MERDE DANS LES YEUX !!! Non je déconne, à chacun es goûts aussi mauvais soient-ils (rooooh Balzi !!!). Ou alors ça fera comme Agents of SHIELD, malgré les mauvaises critiques et peu d’audience ça fera son bonhomme de chemin. En tout cas pour un premier épisode je trouve que ça ne donne pas envie (tout comme Flash si ce n’est pour les deux dernières minutes, ou Constantine)

Laisse ton humble avis

*