Death Angel

Death Angel - Logo

Je ne sais pas ce qu’ils ont dernièrement avec Warhammer 40.000, mais l’actualité pleut autour de cet univers : sortie de Death Watch en VO, annonce du film Ultramarines, et dernièrement, en avant première au monde du jeu, preview du jeu Death Angel par Edge Entertainment, autrement dit notre bon vieux Space Hulk en jeu de cartes.

C’est avec une joie non dissimulée que je me suis installé au stand de la compagnie Edge pour tester ce jeu de cartes. Bon, le principe est simple : Death Angel est un jeu coopératif dans lequel, 1 à 6 joueurs – oui, on peut jouer seul, au cas où vos seuls amis soient des vignettes panini – tentent de nettoyer la carcasse d’un vaisseau de la présence d’aliens vicieux. Chaque joueur prend le contrôle de deux Blood Angels, engoncés dans des armures Terminator et armés de lance-flammes, canon d’assaut, griffes éclair et bolters lourds, et le carnage commence.

Les joueurs blasés

Stand du monde du Jeu. La, si on a l'air plutôt blasés, c'est que on voit bien qu'on va bientôt se faire poutrer méchamment...

Un classique régulier dans les jeux dérivés de Warhammer que j’aie pu tester : Death Angel jongle avec un mélange de tactique et d’aléatoire avec lequel il faudra composer ; la tactique permettant de palier correctement à ce dernier facteur. En effet, chaque groupe de deux space marines peut choisir un ordre pendant son tour (déplacer, attaquer, ou soutenir un petit camarade en lui offrant une précieuse relance), mais n’aura pas le droit de jouer le même ordre au prochain tour. De plus, chaque genre de Space Marine possède des pouvoirs distincts, rendant certains personnages obligatoires : l’Archiviste est capable de faire du carnage a la chaîne et de paralyser un groupe de Genestealers pendant un tour, la Griffe Eclair peut fracasser les aliens par groupe de 3 sans jet de dés et se déplacer n’importe où dans la formation de Marines et le Marteau Tonnerre peut attaquer en même temps qu’il se déplace…

Le jeu est fidèle a l’original dans le sens où il est dur, il est stressant et ces foutus Stealers sont définitivement bien sadiques : apparaissant en masse aux pires endroits imaginables, attaquant fréquemment de dos, ils donneront vraiment du fil a retordre aux joueurs. Pour l’instant, sur quatre parties, j’ai pu en voir une arriver a son terme, le reste du temps le groupe de Marines s’étant fait fracasser a l’entrée de la dernière salle. La re-jouabilité est assez bonne pour peu que l’on ne joue pas deux fois par jour – un scénario unique pour un certain nombre de joueurs, mais enchainement de salles aléatoire – et le jeu tourne bien a deux joueurs comme a plus.

Carte d'action "Run and Gun"

Pour les détails techniques, le jeu devrait sortir fin Septembre/Début Octobre, des pré-commandes étant déjà disponibles. La boite est à 24.95€, ce qui est un peu cher pour un set de cartes, quelques jetons et un dé, mais le matos est plutôt joli. Donc, hein, fans de boltguns et de xenos grillés, à votre portefeuille !

Furfur.

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Fendoel
Fendoel
15 septembre 2010 10:07

Un très bon jeu pour les fans et contrairement à toi, je ne le trouve pas trop cher.
En revanche, je trouve les règles un peu tarabiscotées par moment et il est parfaitement possible que les non-fans s’ennuient un peu (parties finalement assez longues…)

Les graphismes sont super. Rien à redire là dessus.

david
david
24 octobre 2010 16:53

bonne idée que voilà, ça nous changera des conflits galactiques de babylon 5 et des manoeuvres fourbes d’AT-43!