Saint Seiya : The Lost Canevas

Article rédigé par Arkaas, ami et fidèle lecteur d’AMHA

Saint Seiya : The Lost CanevasChères Lectrices, Chers Lecteurs Bonjour.

Je suis de retour avec un nouvel article pour AMHA.
Je vais aujourd’hui vous parler d’un autre Manga/Anime que j’aime bien, j’ai nommé :

SAINT SEIYA : THE LOST CANVAS

Je développerai surtout l’aspect Anime puisque je n’ai pas lu les mangas. Mais sachez une chose,  cet article aura pour moi une saveur un peu particulière, car je vais enfin pouvoir évacuer une rancœur, une frustration, que je gardais au fond de moi depuis… 15 ans !!

Saint Seiya : The Lost Canvas vous raconte la Guerre Sainte qu’a livré la Déesse Athéna et ses Chevaliers face à Hadès, 200 ans avant le manga de  Masami Kurumada.
Pour faire simple : on reprend le concept original et on écrit son background.
Exercice périlleux qui a été relevé, et réussi (à mon sens)  par  Shiori Teshirogi.

Ce Manga, écrit et dessiné par Shiori Teshirogi donc, est issu de l’univers de (Maître) Masami Kurumada, Saint Seiya, alias Les Chevaliers du Zodiaque (j’arrive plus à m’y faire en français…)
20 Volumes sont publiés en France par Kurokawa sur les 25 que compte la série. Oui elle est finie !!
Elle a ensuite été éditée en Anime en deux «saisons» de 13 épisodes.

Ce qui est frappant dans ce remake (on va dire ça comme ça), c’est que si on a suivi, enfant, Les Chevaliers du Zodiaque à la télé (Génération 80 lève toi!), c’est qu’on ne perd pas pied. On retrouve en effet les mêmes ingrédients : une déesse Athéna, des chevaliers d’or, d’argent, et de bronze, surtout le héros, un certain chevalier de la constellation de Pégase… La seule chose qui a changé, et en bien, ce sont les graphismes : ce sont les mêmes que les OAV des versions Hadès, bref que du beau !!

L’histoire reprend donc la dernière Guerre Sainte opposant l’ancienne incarnation d’Athéna et d’Hadès, dans la jeunesse de Dôhko, chevalier de la Balance (rappelez-vous le vieux en chine, maître de Shiryu du Dragon)  et de Shion, chevalier du Bélier, Grand pope assassiné par Saga des Gémeaux dans l’œuvre original. Ben qu’étant le héros principal, Tenma, chevalier de Pégase est donc mis en retrait par rapport aux chevaliers d’or, personnage secondaires.

Je vous parlais en début d’article d’une frustration gardée depuis 15 longues années. Je pense que je la partage avec tous ceux de mon signe qui regardaient le dessin animé. Je parle de vous tous les natifs des Poissons !!

Non mais sérieux, quand on vous dit «Chevalier d’Or », les plus fidèles défenseurs d’Athéna qui se battent pour la Justice et l’Amour, vous pensez forcément à Aiolia, le Chevalier du Lion, à ses traits de lumière (Lightning Bolt) et sa noblesse.

 Saint Seiya : The Lost Canevas #2  Saint Seiya : The Lost Canevas #3

Mais non, nous on a eu droit à ça :

 Saint Seiya : The Lost Canevas #4 Saint Seiya : The Lost Canevas #5

Aphrodite (rien que le nom déjà…), un chevalier efféminé au possible qui se bat avec… des roses…, vous fait de la drague avec ses yeux et qui sait que son chef est un méchant mais ça le dérange pas, c’est la loi du plus fort quoi.

Bref, enfant, je fus traumatisé (n’ayons pas peur des mots) par ce chevalier, soit disant dernier rempart avant Athéna et qui meurt face à Shun d’Andromède… un héros efféminé aussi (décidément).

Alors quand j’ai entendu parler d’un nouveau Saint Seiya et que j’ai vu le « nouveau » Chevalier d’Or des Poissons, prénommé Albafica (oui pour le nom j’avoue…) mon cœur a bondi de joie !
Enfin un VRAI chevalier, avec :

1/ l’état d’esprit : Je suis dans la dernière maison, mais je descends en bas friter des spectres pour protéger le village (ça c’est LA classe)

2/ le physique : Rien à voir avec son homologue, beaucoup plus masculin à mon goût, des yeux de combattant déterminés et qui se fout royalement de la beauté.

 Saint Seiya : The Lost Canevas #6

3/ Certes il se bat toujours avec des Roses, mais possède une technique supplémentaire bien bourrine en plus (pas de spoil ! il faudra regarder)

4/ Il meurt avec classe (ça ce n’est pas du spoil !!) en se battant contre une dizaine d’ennemis dont un des trois Juges des Enfers (un bon gros Général quoi !!)

Bon je vais arrêter là les éloges, vous pourriez penser que je me venge…

Pour résumé, je vous conseille vivement de regarder l’anime ou de lire les mangas, que vous soyez fan de l’œuvre de Masami Kurumada ou non. Et si comme moi vous étiez déçu par le chevalier des Poissons (ou du Cancer hein !!) et bien ça vous fera du bien !!

Merci à vous et à bientôt,

Arkaas.

  • Saint Seiya : The Lost Canevas #7
Les derniers articles par Arkaas (tout voir)