Les chroniques de JayeR : Comment démissioner ?

Les chroniques de JayeR : Comment démissioner ?

Il arrive dans la vie que l’on ait d’autres opportunités ou que l’on ait un clash avec ses collègues ou sa direction et le moment d’annoncer sa démission est toujours difficile : quelle forme ? quel ton adopter ? Cela dépend probablement des situations et des relations que vous entretenez avec vos collègues.
Étudions les différentes possibilités :

En général vos collègues avec lesquels vous vous entendez bien sont au courant de votre recherche d’emploi voir des propositions. On les consulte généralement car ils ont un avis objectif (ou pas) et/ou connaissent bien les entreprises concernées :

– Le motivateur compulsif
Dans le bon sens et le mauvais sens c’est un de vos collègues qui va vous encourager à partir… mais du genre “casse-toi caaassse-toi”. Cela peut-être dû au fait qu’il ne veuille plus vous voir ou qu’il n’aime pas la boite où il est.

Les chroniques de JayeR : Comment démissioner ? #2

– Le jovial
Lui va être super content pour vous, il va vous donner des trucs et astuces et vous encourager quelle que soit votre décision.

– Le partial
Il aura un avis honnête, vous pèsera les “pour” et les “contre”.

– Le sceptique
Lui, aura toujours un doute, même pour un job en or massif il mettra en doute la crédibilité de l’employeur.

– La chialeuse
Quitte ou Double, elle sera soit folle de joie soit vous détestera car vous la quittez (valable également pour un homme mais on l’appellera le Rancunier).

– Le corporate
Lui dira toujours du bien de la boite actuelle, et vous traitera de lâcheur voir vous pourrira vos derniers jours…

  •  Comment bien l’annonce à ses collègues

– Éclate totale

Beaucoup de mes collègues m’avaient suggéré de faire un truc comme ça, encore faut-il gagner au Loto :

– Le délateur
D’autres m’ont encore demandé de balancer tous les dysfonctionnements de la boite, amusant mais faut vraiment avoir des c*illes…

Les chroniques de JayeR : Comment démissioner ? #3

– Le mec sympa qui fait chialer ses collègues
Ça c’est plus mon genre, faire un beau discours, rappeler les bons moments et rester en bons termes avec les potes de boulot !

 Quoi qu’il arrive tout ce que je peux vous conseiller c’est de le faire proprement autant que possible, garder de bons contacts avec vos collègues voir vos supérieurs cela peut toujours servir.

*** Tout ça pour dire que j’ai changé de taff…et du coup j’ai un peu moins le temps d’écrire…

Array