Jesus Walk, et si finalement Jesus était un très bon sportif

Marcher sur l’eau c’est un peu comme si les gens comme Jim (les roux) étaient accepté par la société : un rêve inaccessible… (bien évidement, vous l’aurez compris, je n’ai rien contre les « roux », je rigole, je préfère préciser car y a parfois des fous furieux qui montent rapidement au créneau, si Jim est rédacteur en chef d’AMHA ce n’est pas pour avoir un quota social hein !) bref… tout ça pour dire que en fait… bah si on peut marcher sur l’eau !

Il a été prouvé qu’en marchant très vite en faisant des petits pas et en mettant les pieds à une inclinaison particulière, il était théoriquement possible de marcher sur l’eau comme Jesus !

Je vois déjà la foule me huer et me traiter de neuneu mais je vous propose de découvrir quelques vidéos sans trucage de l’association Liquid Mountaineering

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça m’a sacrément donné envie d’essayer cet été près d’une petite rivière ou un lac. Bon, il s’agit évidemment d’une campagne de pub virale pour une certaine marque de chaussures (Hi-Tec). Ceci étant, ils ont bien réussi leur buzz, vu que pas mal de petits groupes se sont formés autour de ce nouveau sport farfelu, et que la vidéo ci-dessus a déjà été regardée dans les 750 000 fois.

Il y a 3 Commentaires.

  1. thierry
    13:59 17 mai 2010

    neuneu: http://fr.wikipedia.org/wiki/Basiliscus_plumifrons

    « Un homme qui voudrait imiter l’exploit du reptile devrait atteindre une vitesse de 110 km/h et avoir des muscles 15 fois plus puissants que ceux d’un homme normal ».

    c’est viral en plus!! la semelle des chaussures est en caoutchouc , tout ce qu’il y a le plus habituel. or avec des baskets normales on peut pas faire ça !

    doit y avoir une bâche. en plus : bizarre que pour un nouveau sport se soit les seules images existantes ….

    oui …neuneu

  2. moi ça me fait marrer 😀

  3. thierry
    14:25 17 mai 2010

    oui c’est marrant a voir . mais il ne faut pas dire que c’est réalisé sans trucage.

    ne prend pas trop au sérieux le « neuneu » : c’est affectif

Laisse ton humble avis

*