Humeur musicale #19 sur Amha.fr : Stabbing Westward

Humeur musicale #19 sur Amha.fr : Stabbing Westward

Bon, moi aussi je vais présenter des groupes qui méritent le coup d’œil – d’oreille – seulement j’ai du mal à sélectionner des choses écoutables pour le commun des mortels dans ma playlist… Je vais parler aujourd’hui de Stabbing Westward, un groupe de rock/métal industriel aujourd’hui disparu.

Pour l’histoire rapide, la première composition du groupe date de 1985, le premier enregistrement de 1990 et la séparation fut annoncée en 2002. Entre-temps, ils ont laissé une trace indélébile dans le mouvement du rock industriel, pas forcément grâce à leur technique mais plutôt grâce à leur composition incroyable. Le chanteur, Christopher Hall, possède un style assez particulier, qu’il a su faire évoluer après le premier album, Ungod. On aime, ou pas, sa voix distordue sur fond d’une musique électro/métal assez sombre.

Stabbing Westward – Lies (premier album – Ungod)

Stabbing Westward – Save Yourself (troisième album – Darkest Days)

Pour ceux qui voudraient en connaitre un peu plus, Hall (chant) a aujourd’hui un autre groupe plus “emo pour midinettes” appelé The Dreaming et Walter Flakus (clavier) travaille actuellement avec le groupe The Clay People. Le reste du groupe – qui a régulièrement changé sensiblement de formation – travaille sur pas mal de side-projects. Je vous renvoie vers l’article de Wikipedia en anglais pour tous les détails concernant la composition du groupe 😉 (je considère qu’on est pas obligé de connaitre le nom de tous les membres d’un groupe par cœur pour apprécier leur musique).