Le lecteur de comics est un con !

Le lecteur de comics est un con !

Article imaginé et rédigé par Kameyoko de Fant-Asie (donc c’est à lui de diriger vos commentaires :D)

Pour mon premier guest-article sur AMHA, j’ai décidé de m’attirer les foudres des ayatollahs comics.

Mais pourquoi ce titre violent et insultant. Déjà, parce que toi lecteur, bah tu es entrain de lire ! Donc oui c’est un titre racoleur digne de l’époque « Tout est Possible » avec le charismatique Jean-Marc Morandini, mais ça marche à priori.

Mais derrière ce titre racoleur, se cache une réflexion profonde. Celle qu’on peut avoir entre potes, un samedi soir, avec 1.4 g d’alcool dans chaque bras (chose évidemment interdite, sauf en cas de soirée avec la belle-mère, où c’est excusable, voir encouragé et non-condamnable : Art 134-2 du Code Civil).

Revenons en à nos moutons après ces digressions, alors oui le lecteur de comic, ou pour être plus juste le lecteur de comic super-héroique est un con ! ou du moins quelqu’un, soit de crédible, soit bien naif, soit ayant une forte propension à accepter le peu crédible.

Avant de me faire pourrir en commentaire, je tiens à signaler que je suis aussi un lecteur de comics régulier et amateur (pas encore un extrémiste). Donc oui, je suis moi aussi un con, mais qui s’assume et le revendique presque.

Comme je le disais, en y réfléchissant un peu, c’est vrai que le lecteur de comic est quelqu’un que l’on berne facilement. On lui fait accepter des choses « facile », on lui fait gober des choses trop grosses pour ne pas le voir venir. Et pourtant ce dernier accepte certains postulats qui lui semblent presque évidents et normaux, alors que ça ne l’est pas, bordel de nouilles instantanées !

Ça vous choque pas vous de voir un Superman avec ces allures de péquenot de 30 ans, du Kansas, et ce depuis 70 ans ! Vous ne vous dites pas à un moment que ça va commencer à se voir son âge, non ! Mais non, nous lecteur on accepte le fait que depuis 70 ans, il ne bouge pas d’un poil, alors que tout son environnement évolue

Et que dire de Black Canary qui en 60 ans n’a pas pris une ride, ni un poil de cellulite et a toujours les seins bien fermes ! Et venez pas me dire que c’est son pouvoir qui lui permet ça !

De même, les scénaristes veulent nous faire croire que ces héros vivent dans un monde plus ou moins similaire au notre avec les mêmes repères métriques. Je vous le dis, ce n’est pas possible !  Leurs journées à eux ne font pas 24 heures. Elles font en moyenne 273 heures, d’après mon estimation.

Quand on voit que Wolverine fait partie de 3 équipes en même temps, et qu’il sauve le monde en moyenne 26 fois par semaine, il fait comment ? Il dort jamais ? Il n’a pas de besoins physiologiques (oui, Régis, comme faire caca !) ? Il a des clones ? Ok, c’est un surhomme, mais quand même c’est physiquement impossible !

Mais nous, idiots de lecteurs, nous continuons à lire ses aventures en acceptant ça sans sourciller. Et encore je parle même pas de la gestion de son emploi du temps.

Exemple : retranscription d’écoutes téléphoniques dans le cadre d’une sombre affaire de proxénétisme de mineures :

– Allo Wolverine ?
– Yeah ?
– C’est Steve Rogers.
– Qui ça ?
– Steve Rogers ! Captain America, quoi !
– Ah, ok
– On est galère là, il y a Crâne Rouge qui menace de détruire l’humanité. Tu peux nous filer un coup de main ? Comme tu es un New Avengers, je me disais que ça serait bien que tu viennes aider les autres.
– Tu tombes mal là Steve. Je suis en train de ….. mais merde Scott fait gaffe avec ton rayon, putain ! …. Entrain de finir une mission avec les X-Men.
– Ok, mince, c’est pas de bol. Tu serais libre quand ? Jeudi, 16 heures c’est possible ?
– Ca tombe mal aussi, normalement avec la X-Force, on se fait attaquer par des mutants. Ca ne devrait pas être long. Je devrais pouvoir me libérer vers 21h. Ca te va ?
– Ca risque d’être short Logan. Je vois avec Crâne Rouge pour qu’il utilise le cube cosmique plus tard. Je tiens au courant. Bises sur la fesse droite ! »

Ingérable comme situation !

Le lecteur de comics est un con ! #2

Pareil, on accepte avec une facilité déconcertante les morts à répétitions des héros. Certes, pour être un vrai héros, il faut être mort au moins une fois (exception faite de Batman),c’est contractuel, mais quand même.

Vous vous êtes mort combien de fois, vous, depuis le début de votre vie ? Allez 1 fois grand max ! Mais nos “encapés” meurent très régulièrement, comme si de rien n’était. Une sorte de bizutage super-héroique. Réveillez-vous ! Statistiquement, on a très peu de chances de mourir puis revivre, puis remourir et re-revivre et ainsi de suite. Ça ne vous choque pas vous ?

Je ne vous parle pas non plus de certains soi-disant héros qui normalement devraient se faire plier par n’importe quel super-méchant doté d’un minimum de pouvoir.

Par exemple comment des mecs comme Captain America, Iron Man, Green Arrow, Hawkeye, Batman peuvent ne pas se faire défoncer par des méchants avec des pouvoir, genre l’homme sable, Venom, Amazo, Sinestro, Magneto ….

Encore un autre exemple flagrant de notre stupidité ou du moins de notre capacité à porter des œillères, l’identité secrète des super-héros. Mais sans déconner de qui se moque-t-on !? Lex Luthor est sensé être super intelligent et il ne fait pas le rapprochement Clark Kent / Superman. A sa décharge c’est quand même difficile de reconnaitre Clark Kent quand il n’a pas sa paire de lunettes. Ouais trop dur !

Pareil avec Green Lantern, avec son masque « string » (comprendre par là quasiment sans rien), il est impossible d’y voir Hal Jordan.

Soyons sérieux, n’importe quel individu, doté d’un QI supérieur à Forrest Gump et connaissant ces personnages dans le civil aurait fait le rapprochement. Et là les super-méchants dont certains sont super-intelligents ne font pas le rapprochement ? Les mecs sont capables de te créer des armes de fou, d’élaborer des stratagèmes pour les piéger et aucun n’est capable de percer à jouer ces héros.

Bref, les comics j’adore ça, c’est très distrayant mais il faut reconnaitre qu’on ferme les yeux sur beaucoup d’aspects qui sont totalement improbables. C’est pour ça que je me demande si le lecteur de comic n’est pas un con. Il continue d’acheter les numéros, de collectionner des produits dérivés, de vénérer ces héros et pour certains de se pignoler en pensant à Zatanna (et je ne pense pas forcément à Jayer en disant ça). D’où peut venir cette capacité presque super-héroïque de faire abstraction de ça ? Qu’est-ce qui fait qu’on occulte ces points là pour se concentrer sur les histoires et l’action ?

Je n’ai pas la réponse, mais ça me fascine. Peut-être que ça fera, un jour, l’objet d’un article… ou pas.

Sur ce, surtout continuons à lire du comic, continuons à être con, continuons à être puceau (non, je ne parle toujours pas forcément de Jayer).

Le lecteur de comics est un con ! #4