Le retour des “livres dont vous êtes le héros”… en numérique

Article rédigé par le fidèle Arkaas (qui écrit plus que la moitié des membres de ce site 😉 ). Cet article permettra à tous les jeunes adultes de découvrir des histoires et un concept qui nous a fait rêver.Pour les petits nouveaux qui sont nés à l’heure du numérique, voilà un petit récapitulatif d’un concept formidable et la raison de sa résurgence dans la sphère des loisirs.

Bonjour à vous chères lectrices et lecteurs d’AMHA,

Aujourd’hui je vais écrire un article que je pensais développer un peu plus tard, mais, à la suite d’une news de notre cher Jayer, je me devais de rebondir et de chopper la balle au vol comme on dit !!

En effet, sachant que je suis fan, il m’a transféré une bonne nouvelle et je me permets, par le présent article, de vous la faire suivre :

Le retour des “livres dont vous êtes le héros”… en numérique (grâce à Walrus).

Pour celles et ceux qui ne connaîtrait pas les fameux et désormais célèbres Livres Dont Vous Êtes Le Héros (aussi connu sous le sigle LDVELH, on vous en avait déjà parlé), je vais vous expliquer de quoi il en retourne…

Ce genre de livre est assez… vieux (ouf c’est pas de ma génération !!) puisque les premiers datent des années 1960-1970.

Leur principe est assez simple : la trame d’une histoire se déroule et c’est vous, le lecteur, qui décidez de la suite des événements en fonction des choix proposés. Vous pouvez donc lire plusieurs fois le même livre mais avoir une histoire différente.

Livre dont vous etes le héros le sorcier de la montagne de feuMais le livre qui passe pour LA référence et qui a vraiment lancé le genre du livre-jeu est intitulé : Le Sorcier de la Montagne de Feu. C’est le premier livre de la (longue) série « Défis Fantastiques »

Qu’avait-il de plus que les autres penserez-vous ? Et bien c’est une révolution car, outre le fait de choisir quel paragraphe suivra le précédent pour continuer l’histoire, vous êtes littéralement l’héroïne ou le héros. Avant de lire l’histoire, vous devez vous créer un avatar avec des caractéristiques et de l’équipement. A chaque paragraphe vous pouvez faire des choix, mais également en subir les conséquences et affronter des ennemis ou résoudre des actions par des jets de dés.

De plus, très vite, de nombreuses pages illustrées dans les livres vous plonge plus encore dans l’histoire avec des représentation de décors ou de monstres horribles et effroyables !!

Pour faire un résumé grossier mais vrai : c’est un jeu de rôle pour solitaires ! La série Défis Fantastiques vous propose donc plusieurs histoires où vous devez finir le livre. Elle comporte une soixantaine d’ouvrages à elle seule, quasiment que des « one shot ».

Par la suite, plusieurs séries ont suivi avec des thèmes très variés et avec des histoires en plusieurs suites :

– Chroniques Crétoises :
Vous incarnez le frère de Thésée et vivez des aventures dans la Grèce Antique jusqu’en Crête (et retour) dans le folklore de la mythologie grecque.

chronique cretoises–  Astres d’or :
Vous incarnez un humain élevé par des êtres supérieurs pour sauver le monde d’un renégat qui veut le dominer.

Sherlock Holmes : Résolvez des énigmes obscures…

D’autres, enfin, vous permettent de jouer en duo avec des livres allant par paire !!

–  Collection Double Jeu : Issel le Guerrier en duo avec Darian le Magicien.

Mais personnellement, je souhaiterai vous parler d’une série qui a bercé mon adolescence : Loup Solitaire, de Joe Dever (qui a ensuite écrit les Astres d’Or sur le même monde).

C’est une collection très fouillée, à mon sens, où vous évoluez avec l’expérience (comprenez par livre lu!).

La fiche de votre personnage (vous incarnez Loup Solitaire, dernier moine rescapé d’un temple martial) est très simple :
– 2 caractéristiques : Habileté (au combat) et Endurance (vos points de vie)
– une liste de pouvoirs évolutive (+1 par livre lu)
– votre équipement

Même pas besoin de dés (qui, à l’époque, n’existaient presque qu’en 6 faces et ne se trouvaient quasiment QUE dans les jeux de société) puisqu’une Table de Hasard vous faisait pointer un chiffre de 0 à 9. Pour les combats, un tableau à deux entrées et hop, le tour est joué !

Mais ce que j’ai vraiment aimé, outre le monde de fantasy médiéval dont je suis très friand, c’est que les vingt histoires sont toutes bien écrites, avec des personnages fouillés, une géographie cartographiée au début de chaque livre et parfois des liens entres les histoires. Quel plaisir de retrouver un vieil ami ou l’angoisse de retrouver un ennemi qu’on croyait avoir tué !!

Les histoires sont séparées en 3 Cycles T1 à 5, T6 à 13 et T14 à20 et bien qu’ayant un fil conducteur, chaque cycle possède une trame différente, et une évolution de votre personnage.

loup solitaire jdrA la fin du Tome 20, vous atteignez (enfin) la quintessence de votre ordre monastique. Une suite a été développée mais vous jouez un élève moine de Loup Solitaire. Personnellement je l’ai trouvé moins bonne, peut-être dû au fait que je m’étais beaucoup trop attaché au héros principal !!

Si ça vous tente, retrouvez tous les titres de la collection ici : Loup Solitaire.

Plus récemment, Loup Solitaire a été adapté en Jeu de Rôle D20 System. Si je l’ai acheté, c’était plus pour le côté Background de l’Encyclopédie. Mais je l’ai testé avec des amis et il n’est pas si mal que ça, même si certains bugs existent. Mais il peut être amusant (et trop bourrin!!) de jouer plusieurs moines en équipe ou de jouer des membres d’autres castes que vous rencontrez dans la série LDVELH.

Quoi qu’il en soit, j’espère que le livre-jeu numérique ne sera pas qu’un bête copié/collé des livres existants, mais qu’il permettra d’explorer d’autres aspects, peut-être graphiques, sans pour autant parodier ou plagier les jeux de rôles ou jeux vidéos de type Elder Scroll.

Ha… Tout ceci m’a donné envie de revêtir à nouveau la tunique verte de Loup Solitaire… C’est malin…

Merci de votre fidélité et à bientôt pour un nouvel article.

Arkaas

 

Arkaas

Être éphémère apparu en 1982. Joue avec des robots le jour et lis des mangas ou regarde des anime la nuit sur fond de métal.