Les lecteurs de mangas seraient les meilleurs employés pour les entreprises !

Les mangas et notamment les Shonen véhiculent énormément d’informations positives, loin d’être anodines celles-ci sont faites pour coller à la culture japonais et à l’intégration des jeunes générations dans leurs futurs entreprises… Explications :

Loin d’être anodin un manga en plus d’être une oeuvre culturelle exportée dans le monde entier, est aussi un formidable outil d’éducation au sens large. Il permet de véhiculer les valeurs d’un pays, son image mais aussi la façon dont on aimerait que les jeunes évolue.

Travail d’équipe

one piece travail d equipe

La diversité de l’équipe sert l’objectif commun

Dans la plupart des mangas d’action les jeunes héros sont entourés d’amis pour les soutenir et vice versa.
Saint Seiya, Bleach, Reborn (oui oui je cite du très connu) sont les archétypes des mangas qui poussent les jeunes à travailler en équipe. Ces mangas donnent une image positive d’une communauté soudée mais surtout le fait que personne n’est délaissé peu importe sa place dans l’équipe.

A ce jour la majorité des entreprises poussent le travail d’équipe, cela permet de former plus rapidement les jeunes sur le terrain mais aussi de réaliser des passation plus facilement (quand un employé quitte un poste ou est absent).

Compétition saine

dragin-ball-sangoku-vegeta-check

Il n’y a pas meilleur exemple d’ennemis/alliers que Vegeta et Sangoku

Même dans les mangas dis de baston comme Naruto ou Dragon Ball la compétition est saine. Comprenez que même le pire des ennemis peut un jour devenir un précieux allié (tel Vegeta). Cela pousse les jeunes à donner le meilleur d’eux même mais surtout à ne pas dépasser les bornes en apprenant à accepter la défaite et où l’humiliation n’est jamais (ou rarement) acceptée.

Chose extrêmement réputée au Japon et que les entreprises de part le monde entier envies c’est le respect. En effet, même lors d’appels d’offre ou de concurrence entre entreprises, les compétiteurs n’utiliseront (normalement) pas de coups bas (chantage par exemple) afin de rester dans un cercle respectueux très prisé par les entreprises qui se vantent de cette image “propre”.

Le respect des ainés / les personnes âgées ont l’expérience

vieux maitre chevaliers du zodiac

L’exemple du vieux maitre que tout le monde respecte

L’archétype du vieux maître asiatique est devenu un des classique du shonen. Cela permet de pondérer le respect des jeunes requins face à une hiérarchie hyper vieillissante. Définir les personnes âgées comme “fortes” permet de conserver cette image de méfiance dans les jeunes communautés tout en inculquant le respect.

Dans beaucoup d’entreprise de part le monde, le jeunes pensent tout connaître (souvent à tord) et leurs compétences face au numérique sont sans conteste supérieures aux chefs et cadres supérieurs de plus 50ans dans les entreprises dans lesquelles ils arrivent. Les mangas et la culture populaire japonaise a permis de maintenir en place des hierarchies dites verticales sans que les jeunes employés ne remettent en cause les compétences des séniors.

Un recruteur dans une entreprise où la moyenne d’âge est vieillissante pourrait privilégier ces jeunes lecteur de mangas qui ont en tête cette image du sensei qui sait tout et qu’il faut écouter.

Apprendre, s’entrainer… toujours !

naruto entrainement

Naruto est l’exemple même de celui qui n’a jamais baissé les bras en s’entrainant sans relâche

Il n’y a pas un manga d’action où le héros est tout puissant de façon innée. Bien souvent son talent et ses capacités découlent d’années d’entraînement et d’échecs. Cela montre que l’on peut toujours faire mieux et qu’il existe toujours meilleur quelque part. Cela force le sentiment d’humilité chez les jeunes mais aussi la perspective d’évolution si l’on se donne les moyens.

Même au bas de l’échelle, un employé peut toujours espéré monter les échelons. Comme le rêve américain, les entrepreneurs japonais cultivent cet état d’esprit qui permet également de recruter plus facilement sur pas mal de promesses d’évolution.

Ne jamais abandonner

Héros de mangas oblige… les personnages principaux n’abandonnent jamais !
Ils souffrent, ils pleurent… mais feront tout pour arriver à leurs fins. C’est cette hargne que beaucoup de recruteurs recherchent aussi chez des jeunes qui peuvent se démotiver facilement face à un marché du travail en demi teinte.

Bref, quand on pense à tout ce qu’apporte les mangas et animés dans l’éducation et le quotidien de millions de personnes que les entreprises françaises pourraient presque remercier Dorothée et les éditeurs de mangas d’avoir apporter ces valeurs sur tout une génération.

Alors êtes-vous un bon employé ? 😉

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.