Street Fighter Assassin’s Fist – La claque !

Street-Fighter-Assassin-s-Fist

On croyait la licence Street Fighter adaptée pour les écrans complètement morte surtout depuis l’atroce Légende de Chun-Li (critiqué par notre cher Furfur). Néanmoins, par volonté de montrer qu’une licence chérie n’est pas complètement débile si on s’est s’y prendre comme il faut, des fans comme Joe Ansah avaient décidé de réaliser un exemple de “bon” portage cinématographique (on vous en avait parlé l’année dernière : Street Fighter Legacy). Après des millions de vues et un certain engouement du public, Joe décidé de faire un KickStarter pour réaliser une web-série autour de cet univers. Cas assez particulier (et unique), des investisseurs privés, ont donné suffisement d’argent à Joe Ansah et son équipe pour qu’il annule l’opération de crowdfunding et comment rapidement à réaliser sa série qui allait être diffusée sur la chaine Youtube Machimina.

Voici donc l’arrivée (depuis 4 mois… désolé j’ai du retard) de la web série Street Fighter Assassin’s Fist, se concentrant sur les origines de Ken, Ryu et de leur maitre Gouken. Je dois avouer, et sans en rajouter, que c’est une claque ! Visuellement déjà, car la série est d’une rare qualité en termes d’images et de décors. Je n’oublierai pas de parler des chorégraphies des combats, tout simplement exceptionnels (aller placer un “shoryuken” dans une vraie baston).

L’histoire se concentre sur les relations entre Ken et Ryu et de leur évolution en tant qu’hommes (maturité) et en tant que combattant. Je dois préciser que les acteurs choisis pour incarner tous ces personnages sont incroyablement bien choisis et crédibles en tout point.

En bref, Street Fighter Assassin’s Fist est une de ces rares production sur Internet au même titre que Mortal Kombat Legacy, qui nous prouve qu’il y a énormément de talents sur Internet. Que la prochaine génération de jeunes réalisateurs n’ont absolument rien à envier à certains vieux réal qui nous sortent encore des bouses à coup de millions de dollars alors qu’avec quelques centaines de milles ces jeunots retournent tout un public !

Les derniers articles par jayer (tout voir)
S’abonner
Notification pour
guest
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Super Balzi
Super Balzi
1 octobre 2014 12:33

OK ! Ça c’est de la production léchée ! Effectivement question décor, costumes et autres c’est nikel. C’est plutôt bien joué et les choré me rappellent l’enfance 🙂 Sans être une grosse fan de la licence Street Fighter (je penche plus du côté Mortal Kombat) j’ai vraiment aimé. Et euh c’est moi ou il y a quand même une grosse vibe gay? XD

Tobogo
Tobogo
2 octobre 2014 1:13

Quand j’ai lancé la vidéo j’avais un peu peur mais non, la réalisation est au poil. Pour une série amateur, c’est plus que très bon!

Super Balzi
Super Balzi
2 octobre 2014 8:59

C’est bon je viens de me faire tous les épisodes d’une traite et est-ce que tu sais s’il y aura une saison 2 ? *la meuf accro*

Super Balzi
Super Balzi
2 octobre 2014 20:33

Aaaargh c’est dans longtemps ! *commentaire très très utile*

Lord Batair
Lord Batair
2 octobre 2014 21:52

Non mais sérieux quoi, le mec qui fait Ken il faudrait qu’il rend la perruque de Brice de Nice ça se fait pas de chouraver XD (une fois que j’ai vu ça ça ma gaché tout le truc impossible de pas rire en imaginant Dujardin sortir des “je t’ai cassé” à Ryu XD)

Super Balzi
Super Balzi
2 octobre 2014 22:46

SPOILER ALERT il se coupe les cheveux à la fin ! BOUM !

jeglaf
jeglaf
8 avril 2015 13:24

Un seul mot, Génial! On nous livre ici, la plus belle adaptation de la franchise. Exit jean claude van damme, on retrouve dans street fighter: assassin’s fist des personnages convaincants, des combats qui respectent les prises et combo du jeux, un vrai régal je vous dis. Apparemment la production n’a bénéficié que d’un petit budget, mais s’en sort miraculeusement bien et nous fait découvrir la genèse des personnages de ken et ryu, le passé de leur maître et d’Akuma et un super clin d’oeil à Mr Bison. J’ai hâte et j’espère sincèrement la suite!