le Web manhwa Gosu – Tigre et Dragon puissance mille

manga-gosu-1

Pour ceux qui me lisent, vous savez que j’affectionne les mangas coréens (manhwa) publiés (notamment) sur le web. Plus particulièrement j’ai un sérieux penchant sur les fictions de types “baston” un peu à la Hunter X Hunter, style pour lequel les jeunes auteurs coréens affectionnent (tout comme moi).
Après Tower of God, Dice et God of High School je vous propose de découvrir Gosu.

Gosu nous emmène dans une Chine antique où le folklore se mêle aux arts martiaux. Nous suivons le jeune Gang Ryong disciple du plan grand maître des arts martiaux qui ait jamais vécu et qui fût trahi par sa confrérie. Le vieux maître format Gang Ryong à son art afin qu’il le venge quand le moment sera venu… Le jour où son maître mourut, il parti accomplir sa destinée.
Malheureusement pour notre jeune héros, il découvrir que tous ceux qu’il devait anéantir étaient déjà morts… Il se retrouve donc sans objectif, et finit par devenir serveur dans l’auberge d’un petit village.

manga-gosu-paysage

Gosu est un manga assez ambigu car l’auteur RYU Ki-Woon nous emmène lentement vers diverses intrigues sans grand intérêt au premier abord (des petites histoires d’un voleur, d’un enfant disparu, d’une bande de malfrats…) dont le simple but est de montrer Gang Ryong sous sa face cachée de maître incontesté et incontestable des arts martiaux. Bien qu’il n’ait jamais caché qu’il était, personne ne se doute que derrière son physique ingrat (petit, avec embonpoint)  se cache un monstre !

manga-gosu-bataille

De l’autre côté se dessine une poésie, car les décors dessinés par MOON Jung-Hoo (à qui l’on doit Yongbi publié en France) sont d’une franche et rare beauté. Le calme précède la tempête, c’est un peu se que retranscrivent ces dessins : une forêt paisible, puis le sang qui coule. Sans être d’un point de vue de Vagabond d’un point de vue profondeur scénaristique, gosu tente de jongler agilement entre humour et action.

Concernant les scène d’action (un point majeur) celles-ci sont hyper stylisées (comme dans Yongbi) et finissent bien souvent et bourrinisme absolu où le sole explose et les arbres de déracinent, mais le tout sans longueur et amené de façon juste.

manga-gosu

Bref, Gosu est un manhwa beau et jouissif qui n’a rien à envier aux mangas japonais mais dont le style (lecture en longueur) est autant un avantage (voir les belles planches ci-dessu)s qu’un inconvénient (car il ne pourra jamais être publié sur papier). Je vous le recommande chaudement si vous aimez les mangas comme Kyo ou Yongbi.

 et dessiné par

Gosu Roman

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Thornn
Thornn
4 juillet 2016 14:21

Salut et merci pour cette découverte. J’ai vraiment apprécié ToG, Dice et GoHS de tes précédents articles.
Manque juste un petit lien pour lire tout ça 😉

Craig
Craig
5 septembre 2016 16:01

Merci pour cette découverte en effet … je trouve les dessins assez dingue !

Bardivy
Bardivy
6 septembre 2016 23:46

WOW! Nice!

Loupenz
Loupenz
17 octobre 2019 14:29

Malheureusement, l’auteur de ce magnifique manga à rebondissements est décédé…
On restera sur notre faim..