No Ordinary Family, des super-héros ordinaires, à la rentrée sur ABC !

La famille américaine moyenne se retrouve dotée de facultés extraordinaires.

Un père de famille qui a dû renoncer à ses rêves, une femme qui réussit professionnellement, leur mariage bat de l’aile malgré leur amour et leurs enfants, une ado normale et son frère qui galère en classe.

Vous l’avez compris, rien de bien folichon. A part un petit sexisme de la part des scénaristes (un père looser, un garçon tocard).

Figurez-vous qu’ils vont prendre l’avion, histoire de raviver la flamme en famille mais… CRASH. Désolé pour le spoiler.

Ils réussissent à s’en sortir mais… Chacun se retrouve avec un petit souvenir du voyage…

– Jim, le père, est joué par l’excellent Michael Chiklis (flic corrompu dans The Shield, La Chose dans Les Quatre Fantastiques), qui se retrouve encore dans la peau d’une grosse brute : Super force, super réflexes.

– Stephanie, la mère, sera interprétée par Julie Benz qu’on a pu voir récemment dans Dexter. Un rôle tout à fait différent, cette fois. Son pouvoir : se déplacer à une vitesse incroyable.

– Daphne, l’ado classique, jouée par Kay Panabaker (qu’on ne connait pas encore tout à fait), se retrouve avec l’épineux problème de la télépathie. Y compris pour lire les pensées pas toujours très courtoises de son petit ami.

– JJ, le garçon un peu con (un looser comme son papa, peut-être ?) sera incarné par Jimmy Bennett. Il lui faudra donc un accident et un super-pouvoir pour devenir un petit génie à l’intelligence surdéveloppée.

La série est créée, ça se sent, par Jon Feldman et Greg Berlanti, qui avaient déjà commis la très délirante série Dirty Sexy Money, qui manquait par contre un peu de piquant, malheureusement. J’ai bien peur que pour No Ordinary Family, ce sera la même chose : une série sympa, agréable à regarder, mais… sans plus.

Je vous laisse apprécier le trailer.

Array