Young Justice, la JLA miniature mais à grand potentiel !

Young Justice, la JLA miniature mais à grand potentiel !

S’il y a bien un univers que j’affectionne c’est la Justice League (JLA) : Superman, Batman, Green Lantern, Flash, Martian ManHunter, Green Arrow etc… Il y a eu plusieurs adaptations animées des aventures de ces héros mais encore très peu de leurs acolytes respectifs…
C’est désormais chose faite avec la série Young Justice par Cartoon Network avec Greg Weisman à la réalisation (Men in Black la série animée, The Batman, Batman : The Brave and the Bold / l’alliance des héros, Ben 10) autant dire quelqu’un qui a de l’experience et qui a fait ses armes sur les séries d’animation Batman ce qui n’est pas pour me déplaire.

L’histoire

Tout commence quand la Justice League originale invite ses acolytes (Robin, Speedy, Kid Flash, Aqualad) à leur faux quartier général situé à Washington où on leur apprend que le vrai QG est situé en orbite de la Terre dans l’espace. Écœurés d’avoir été baladés pendant des années, les quatre jeunots s’en vont faire leur propres affaires et tentent de démonter par eux-même un laboratoire qui fait des expériences génétiques… L’histoire tourne au vinaigre quand nos héros tombent sur un clone de Superman qui a visiblement plus envie de frapper que de parler…

Je m’arrête là pour l’histoire car je risquerai de trop spoilé mais il est logique au vu du titre de la série que les jeunes héros se réuniront pour former la Young Justice.

https://youtube.com/watch?v=cMkqT3o3Ez4

Les personnages

Je dois dire que j’ai été très très agréablement surpris, je m’attendais réellement à un dessin animé pour enfants à la “Teen Titans” mais il n’en n’est rien, on est plus au niveau d’un Batman mais sur un long fil rouge et de nombreuses références (trop ?) à l’univers DC.
Les acolytes ont tous un caractère bien particulier sans être rendu trop simple ce qui en fait un dessin animé plus pour adolescents et fans de la franchise que pour les enfants.

Aqualad / Kaldur ‘Ahm
Acolyte d’Aquaman il a quitté Atlantis pour prouver à tous qu’il peut être un héros. Il est calme et réfléchis, maitrise l’eau et un peu l’électricité générée par ses armes.

Robin / Dick Grayson
C’est le plus expérimenté du groupe est très intelligent, est capable de hacker n’importe quel ordinateur mais possède un esprit un peu trop solitaire. Sa façon d’agir est calquée sur Batman qui lui a toujours appris à se débrouiller et à agir seul/ en duo. Le fait de travailler en équipe le perturbe et le fait se remettre en cause sur ses capacités.

–  Superboy / Conner Kent
Il est un clone plus jeune de Superman, a été éduqué par une machine et ne connait rien des relations humaines. C’est un peu la brute du groupe (la machine à patater !) mais puisqu’il n’est qu’un clone il ne possède pas le tiers de force de son “géniteur” et se retrouve très frustré. Il est moins fort que Superman, ne sait pas voler et n’a pas de rayon infrarouge qui lui sortent des yeux ce qui en fait un personne très équilibré. Il évolue au sein du groupe en essayant d’apprendre à vivre et en espérant pouvoir un jour discuter avec Superman qui jusqu’ici le renie et ne le voix que comme un monstre.

Miss Martian / M’gann (Megan) M’orzz (Morse)
Si tous les personnages de la Young Justice ont une histoire assez développée et logique Miss martian arrive comme un cheveux sur la soupe avec la pseudo excuse du “je suis la nièce martienne de Martian Manhunter” .. Autant dire qu’à mes yeux c’est un personnage rajouté pour l’équilibre du groupe. Comme Superboy elle ne connait pas les us et coutume de la vie en société sur Terre et de ce fait elle se rapprochera beaucoup de lui pour “comprendre les humains”. Elle est dotée des mêmes pouvoirs que tous les martiens : Télékinésie, Télépathie, Transmorphologie, Lévitation.

Kid Flash / Wally West
Il est le personnage comique du groupe. Il ne maitrise pas totalement sa vitesse comme son oncle Barry Allen / Flash et est du genre à agir avant de réfléchir. Mais il ne faut pas le prendre pour un débile pour autant car c’est un chimiste et mathématicien hors pair (A l’origine il a eu ses pouvoirs en retrouvant la formule qui a transformer Flash).

Speedy
Il est l’acolyte de Green Arrow. J’avoue que je ne le connaissais pas avant de voir ce dessin animé. Il me fait penser à Robin quand il devient NighWing et se rebelle contre les méthodes de Batman. On est ici dans le même schéma où l’adolescent pique sa crise et se barre du groupe…

Artemis / Artemis Crock
Arrive un peu plus loin dans la saison, je ne spoilerai pas trop se personnage mais sachez qu’elle remplace Speedy quand celui-ci est parti faire sa crise.

A noter que l’on voit plusieurs membres de JLA tout au long de la série afin de former, informer, surveiller nos héros.

Young Justice, la JLA miniature mais à grand potentiel ! #2

La réalisation / Scénario

La réalisation plaira à la majorité des gens, du même niveau qu’un The Batman au dessus d’un Ben10. Chaque épisode de 20 minute est bien rythmé, l’animation est propre les dessins détaillés quoi qu’assez sombre dans la majorité des épisodes (nos héros évoluant souvent la nuit).
On appréciera de voir les personnages dans leurs costume “civils” ce qui appuis énormément sur la crédibilité du scénario et des caractères.

Le scénario est une petite bombe ! La ligne rouge est omniprésente et met en scène tous les plus vils méchants de l’univers DC qui complotent sous le nom “league de la lumière” préparant un plan mystérieux pour “sauver les humains”. Bien évidemment, vous verrez nombre des guests apparaitre voir peut-être trop. Car si l’univers de DC est riche il peut également être brouillon et il nécessite de bien connaitre certains personnages.
Un autre point que j’apprécie énormément et que je n’ai jamais vu dans une série animée : les épisodes sont datés et localisés. A savoir chaque scène possède une heure, une date et un lieu ce qui donne une grosse maturité au scénario et au fil rouge et crédibilise l’ensemble.

Young Justice, la JLA miniature mais à grand potentiel ! #3

Young Justice, la JLA miniature mais à grand potentiel ! #5