#3 - Salamander/Life Force

Life Force / Salamander
Support : Beaucoup ; la ca va parler de la NES mais j’ai connu ce jeu sur ZX Spectrum.
Année de sortie : 1986
Editeur : Konami

#3 - Salamander/Life Force

Entre les chasseurs de vampires SM et les espions nicotinomanes, Konami a créé bon nombre de séries dont l’une des plus célèbres reste Gradius. Les plus hystériques d’entre vous auront peut être eu l’occasion de s’éclater la rétine sur une des nombreuses bornes d’arcade qui se sont succédées au fil des ans… Aujourd’hui, c’est pas vraiment Gradius que je mets a l’affiche, mais un de ses spin-offs, Salamander/Life Force (沙羅曼蛇). Pourquoi ? Par pur caprice, et parce que j’ai découvert Salamander avant Gradius aussi.

#3 - Salamander/Life Force #2

Pour les marmots et les inadaptés, Gradius/Salamander sont des jeux de shoot’em’up, comme on disait si bien de mon temps. Un petit vaisseau, des tirs de lasers, des vagues de monstres incessantes et de la grenaille plein l’écran… De quoi atomiser les neurones d’un congrès d’épileptiques. Salamander ne déroge pas a la règle, bien qu’a l’époque ça ne fusait pas a l’écran comme maintenant. Sorti avant tout sur arcade, il a été développé ensuite sur bon nombre de supports (Commodore 64, ZX Spectrum, NES, PC Engine, PSX etc…), et un anime (particulièrement médiocre a ce qu’il parait) est même sorti à la fin des années 80.

#3 - Salamander/Life Force #3

Salamander ne dispose pas du système de power-up à la Gradius. Life Force, une sortie ultérieure du jeu, utilise en revanche ce système. C’est quoi le système Gradius ? Vous avez une barre de pouvoirs en bas de l’écran (Speed, Missile, Laser, Option, etc…) et a chaque fois que vous attrapez une capsule rouge, cette barre progresse d’un cran. Vous appuyez sur la touche correspondante pour prendre le pouvoir affiché et la jauge redescend a zéro. Dans les séries qui suivront, l’équipe de Konami et leur sens de l’humour habituel (salauds) ajouteront même un pouvoir “?” qui remet toutes les options a zéro… Et donc, dans Salamander les ennemis droppent des power-ups “immédiats” qui ajoutent tel ou tel pouvoir au vaisseau.

#3 - Salamander/Life Force #4

On retrouve les bons trips sous crack des développeurs de chez Konami ici : décor organique ou égyptien dans certains niveau, boss au design barré, statues de moais de l’ile de pâques qui agressent le joueur (le trip que personne n’a jamais compris), boss de fin de jeu ridiculement facile… Salamander possède une originalité dans le sens ou le style de jeu bascule régulièrement d’une vue de profil propre a Gradius, à une vue de haut moins conventionnelle. On retrouve la frénésie des Gradius dans certains niveaux où on est assaillis par des vagues incessantes d’ennemis, sans toutefois atteindre une difficulté extrême. Le Vic Viper répond bien, les musiques sont très bonnes comme toujours chez Konami… Quoi de mieux ? Un peu plus de difficulté justement ? Ah ? Bon.

Les bons points :
– Bonne musique, bonne ambiance… Du Gradius quoi.
– Difficulté accessible a tous types de gamers.
– Jeu a deux joueurs !

Les Mauvais points :
– Un peu vieillot pour des gamers actuels, peut-être ?
– La difficulté vraiment trop peu élevée pour un gamer habitué aux shooters. (Les jeux, pas les boissons)

———-

Les séquelles

Salamander a eu droit a son florilège de versions sur plein de supports différents. On va dire que je vais me contenter de la suite et des portages sur consoles récentes, hein ? Non, je ne détaillerais pas la série Gradius et sa grosse vingtaine de jeux et spin-offs. On risquerait de me prendre pour un gros geek (quoi ?)

Salamander 2 (Arcade – 1996)

La suite du premier, en toute simplicité. Le design organique a été gardé, le switch entre profil/vue du dessus aussi ainsi que les power-ups immédiats. Aucun portage sur console néanmoins… Ceci étant, lisez la suite si ca vous intéresse.

#3 - Salamander/Life Force #5

Salamander Deluxe Pack Plus (Saturn/PSX – 1997)

Un gros pack comprenant Salamander, Life Force et Salamander 2, sorti quasiment en même temps sur Playstation et Sat*TEUHEU TEUHEU*. Musiques revisitées, graphismes uppés, quelques petits changements subtils dans les niveaux… Rien de plus, mais c’est déjà beaucoup :3

#3 - Salamander/Life Force #6

Salamander Portable (PSP – 2007)

Pour la PSP, est sorti un pack comprenant le pack précédent, ainsi que Gradius 2 et Xenex (un autre shooter de Konami un peu bizarre, avec un gameplay a la R-Type). Si vous voulez donner vos sous a papa Sony pour des jeux qui ont 15 ans en gros 🙂 (15 ans, mais ils sont bien hein, ils sont bien !)

Le célèbre niveau 3 de Life Force, avec ses protubérances solaires et son dragon.

  • Pas beaucoup de sites sympa parlant de la série Gradius. Néanmoins, un FanSite en anglais avec partout des images de la bimbo d’Otomedius, un autre spin-off de Konami avec des boobs pour attirer le jeune nerd.

Furfur.

Array