Qwanturank : un concours SEO pas comme les autres

Une à deux fois par an, des fournisseurs de services web pour les professionnels organisent des concours de référencement. L’objectif pour les participants est généralement d’arriver 1er sur une requête sur Google, et pour les marques de faire leur promotion. Mais le concours Qwanturank, lancé au début du mois de décembre est différent à plus d’un titre, notamment parce qu’il est organisé non pas par un service mais carrément par un moteur de recherche.

Quel objectif pour les participants au concours ?

Le challenge pour les participants est le suivant : les référenceurs en lice ont pour objectif de positionner leur site au plus haut dans les résultats de recherche du moteur qwant.com pour le mot clé inventé “qwanturank”.

Et pour motiver les participants, le moteur de recherche a prévu la coquette somme de 50.000 euros de dotations !

Les différences du concours Qwanturank

Un concours organisé par un moteur de recherche

Lancé le 2 décembre 2019, le concours Qwanturank se distingue des autres concours par plusieurs aspects. Le premier et le plus intéressant est qu’il est organisé par Qwant, le moteur de recherche français qui se pose en alternative à Google.

C’est assez étonnant qu’un moteur de recherche organise un concours qui par définition encourage les participants à déployer toutes sortes de techniques pour le tromper. Sur le site officiel du concours, les responsables de Qwant expliquent simplement que :

 Qwant testera grâce à ce concours la robustesse de ses méthodes anti-spam et améliorera encore la pertinence de ses résultats.

Pour autant le concours est encadré par quelques règles, dont trois en particulier :

  • chaque participant ne peut inscrire qu’un seul site
  • au 2 Décembre 2019 le site en question doit être vierge de tout historique en terme de contenu et de backlinks
  • et le site doit respecter la loi (pas de contenu illicite, violent, péjoratif, religieux, pornographique, diffamatoire, etc.)

Un concours avec 50.000 euros à gagner

Le deuxième point très intéressant concerne les dotations, qui sont vraiment très attractives.
En effet les 5 premiers sites recevront les prix suivant en monnaies sonnantes et trébuchantes :

  • 1er prix : 20 000 euros
  • 2ème prix : 15 000 euros
  • 3ème prix : 8 000 euros
  • 4ème prix: 5 000 euros
  • 5ème prix : 2 000 euros

Un concours donc qui a de quoi en motiver plus d’un !

Un concours très long…

La troisième particularité du concours est sa durée. En effet, le concours initié début Décembre 2019, se terminera le 3 juin 2020 entre 14h00 et 17h00. En 6 mois, beaucoup mais vraiment beaucoup de choses peuvent se passer.

A titre d’exemples :

  • le concours Pandaranol a duré 2 mois
  • le concours Sentimencho a duré 1 mois
  • le concours NextLevel a duré 3 mois

Des stratégies très différentes

Au bout de presque un mois de concours, plusieurs types de stratégies se dessinent.

Sur près de 120 participants on distingue principalement :

  • les sites encore vides ou presque (ils sont encore nombreux)
  • les sites de classements
  • les sites totalement fantaisistes, qui inventent une histoire autour du mot clef Qwanturank
  • et les sites d’information autour de Qwant et du concours

Les premiers enseignements du concours

Les premiers retours du concours ne font pas forcément honneur au moteur de recherche français.

  • Les EMD se positionnent très bien sur Qwant, tandis que sur Google ils n’apparaissent pas dans les premiers résultats
  • Des sites vides ou presque se positionnent très bien sur Qwant
  • Les positions des SERPs de Qwant ne sont mises à jour que tous les 3 à 6 jours en moyenne, là où Google procède à des changements quasiment toutes les heures

Donc en résumé les résultats de Qwant semblent modérément pertinents et un peu “froids”, ce qui ne donne pas forcément envie de switcher depuis Google.

Mais le concours peut encore réserver beaucoup de surprises, donc ne tirons pas encore de conclusion trop hâtive…

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Le Qwant Club
Le Qwant Club
30 décembre 2019 14:06

Bonjour et merci pour cet article très agréable à lire. En effet, il va se passer énormément de chose en 6 mois je pense. Contrairement à ce que l’on peut croire, le concours n’est pas soporifique, au contraire, la pression est énorme, car nous ne connaissons pas l’algorithme réservé à Qwanturank.

qwanturank.ovh
qwanturank.ovh
30 décembre 2019 15:42

Je suis inscris au concours et je dois dire que je suis un peu déçu du manque d’activité sur la SERP Qwanturank pour le moment. L’indexation des pages est également très longue, donc difficile de savoir ce qui est pris en compte pour le moment par Qwant pour les rankings actuels… et ce qui expliquerait pourquoi les sites (visiblement) vides sont aussi bien classés que les autres. Mais effectivement, 6 mois c’est long et j’espère que ça va s’agiter un peu, sinon l’intérêt pourrait retomber vite pour que ça se réveille juste à 1 mois de la fin. Car pour… Lire la suite »

Qwanturank.guru
Qwanturank.guru
30 décembre 2019 17:30

Woow !!! 5 stars !!! Good job

qwanturank.dev
qwanturank.dev
29 janvier 2020 14:50

Salut .news,
Merci pour ton article et le screenshot du classement .dev
Bonne chance à toutes et tous, on se retrouve au mois de juin !
PS: je veux bien un backlink sur l’image en guise de copyright 😉

Qwanturank-seo.com
Qwanturank-seo.com
20 février 2020 2:32

Effectivement le concours est compliqué, notamment en ce qui concerne la mise en place de tests divers et variés. On peut supposer quelques variables majeures sur le positionnement, mais c’est impossible actuellement, de mesurer l’efficacité réelle de telles ou telles actions.
On se revoit un peu 15 ans en arrière avec Google. Le Gap de progression pour Qwant est immense.

Qwanturank-guide.fr
Qwanturank-guide.fr
21 février 2020 0:01

Merci pour cet article sympa ! La SERP s’est réveillée sur Qwanturank… seulement j’ai l impression que le poids des liens est plus important encore que sur Google… les filtres anti spam en moins