Oscar, César : théorie d'un complot démagogique ?

Ce qui m’a donné l’idée de cet article c’est une discussion plus qu’animée en salle de pause au boulot. En effet, un de mes collègues s’insurgeait du succès de Guillaume Gallienne aux César, prétextant que son film était une merde démago qui ne méritait pas tous ces prix et ce, quelque soit le succès critique et public de Les Garçons et Guillaume, à table !

Oscar, César : théorie d'un complot démagogique ?

 

Pour lui, Alabama Monroe était LE film qui méritait les récompenses pour son sujet plus fort, sombre et sans concession. Mais voilà, ça ne vend pas autant qu’un petit versaillais de la comédie française qui raconte sa vie (il a employé un langage moins fleuri mais je ne cafte pas). S’ensuivit un débat dont je n’ai jamais entendu la fin (fallait bien repartir bosser). Encore une fois en cette période de l’année je me dis que les cérémonies de récompenses du 7ème art ne sont que des parades superficielles et sans aucun fond. Elles ne représentent pas le cinéma, le vrai, le dur, celui qui galère. Les films récompensés sont majoritairement des succès commerciaux et/ou des films qui brossent dans le sens du poil de la société contemporaine.

En ce moment parler et défendre les gays c’est hype (non je n’exagère pas) donc le film de Gallienne gagne le prix du meilleur film? Les Américains s’en veulent encore de leur façon d’avoir traité les noirs pendant des siècles, leur président est d’ailleurs noir (et ça Hollywood en est TRÈS fier) et il faut savoir qu’ils ont même le mois de l’Histoire des Noirs en Février (il faut se donner bonne conscience mais pas sur un mois complet hein) et là : 12 Years a Slave gagne l’Oscar du meilleur film ? Mais où allons-nous ? (en même temps vaut mieux ça que Gravity)

Je conteste cette vaste fumisterie que sont les cérémonies de récompenses ! Déjà que le Festival de Cannes me donne envie de vomir devant tant de débauches, de luxe et de sourires hypocrites (la plupart des participants ne savent même pas situer Cannes sur une carte, et moi non plus d’ailleurs). Arrêtons de récompenser les gentils petits acteurs qui restent dans les sentiers battus avec des rôles taillés sur mesure pour les prix prestigieux. Arrêtons de nous faire croire que parce qu’un film gagne le top du top de la statuette il est forcément génial et incontournable.

Oscar, César : théorie d'un complot démagogique ? #2

Jugeons plutôt un film sur sa valeur intrinsèque, son message, sa force. Récompensons les acteurs qui prennent des risques et non pas ceux qui sont “simplement” populaires ! Et arrêtons d’être démago à gogo. Les Oscars, les Césars, le Festival de Cannes et j’en passe, tout ça c’est bon pour les bobos Télérama qui se la pètent à mort entre deux queues de crevettes et cuvées de Champomy.

Ou alors…

Arrêtons de donner trop d’importance à ce genre de procédé. Le cinéma, comme toute autre forme d’art, c’est subjectif. Donc forcément personne ne sera jamais d’accord sur les nominés et encore moins sur les gagnants. Tout le monde ne peut pas gagner, sinon le prix n’aurait aucun sens (en a t-il vraiment d’ailleurs ?). Prenons le comme un énième divertissement (surtout quand c’est bien présenté comme cette année par Ellen DeGeneres). Et puis, gardons les yeux ouverts : l’industrie du cinéma est une … industrie ! Faut que ça brasse de l’argent, que ça brosse dans le bon sens et que tout le monde soit heureux et tout sourire. L’industrie donne pour, en retour, recevoir le double de son investissement.

Oscar, César : théorie d'un complot démagogique ? #3

Personnellement, je me suis mise à penser à l’envers (théorie de la meuf contrariante). Quand je vois qu’un film a remporté une récompense très prisée (type Deauville, Oscar etc…) j’ai tendance à m’en méfier si je ne l’ai pas vu avant la remise de prix alors qu’un film ayant été ne serait-ce que nominé au festival de Gerardmer attire toute ma curiosité. Quand je vous disais que c’était subjectif. À mes yeux, le festival du film indépendant et limite underground est un des rares à récompenser l’oeuvre en tant que telle et ne semble pas prendre en compte autre chose que le talent et le savoir-faire. Mais jusqu’à quand ? M’est avis que ce festival – qui connait chaque année un succès de plus en plus retentissant – sera bientôt aussi pourri que les Césars des Oscars de l’Ours de Cannes ! Je n’ai donc que mon humble avis à prendre en compte et certainement pas celui des ronds de cuir du 7ème art et je vous encourage à faire vos propres remises de prix.

Qui est pour vous l’acteur ou l’actrice qui mérite le prix d’excellent ? Le meilleur film ? Pourquoi ? Vous ne pouvez pas vous tromper (à moins de juger uniquement sur les apparences, et là c’est pas bien) et ça n’engage que vous donc n’hésitez pas à nous faire partager votre avis 😉

Oscar, César : théorie d'un complot démagogique ? #4
Oscar, César : théorie d'un complot démagogique ? #6