Les chroniques de JayeR : Ça m’apprendra à rendre service

Petite vieille

On me dit souvent que je suis trop gentil (si si) et ce n’est pas totalement faux. Un tantinet naïf, je suis également quelqu’un qui préfère voir le verre à moitié plein et qui se force à voir le bien en chacun. Mais parfois, il arrive que des personnes abusent de cette gentillesse ou que celle-ci soit mal interprétée… Voici l’histoire de Jayer et la petite vieille aux packs d’eau.

C’était en fin d’après-midi, je sortais du boulot pour retrouver mon petit chez moi. Je me dirigeai vers le métro quand j’ai croisé une petite veille (comprenez, une personne âgée de sexe féminin d’apparence chétive). Celle-ci était assise sur le trottoir avec à côté d’elle 6 packs d’eau…

Celle-ci semblait à l’affût de quelque chose, elle donnait l’impression d’attendre quelqu’un… Curieux par nature, je me suis pressé d’aller lui demander s’il avait un souci. La petite vieille me répondit que le livreur n’a pas voulu monter les packs d’eau car elle habitait au-delà du 5e étage sans ascenseur (apparemment une règle à la con chez plusieurs livreurs) et du coup elle attendait son fils qui viendrait après le travail pour l’aider.

Pris d’une soudaine envie de jouer les héros, je me suis dis qu’une bonne action sera toujours récompensée (karma) et je me suis empressé de lui proposer mon aide car son fils ne semblait pas pressé d’arriver.

Je pris deux packs à bout de bras (vous voyez cette image du mec qui s’arracherait les bras plutôt que de faire un aller-retour supplémentaire ? C’est moi 😉 ) et j’ai commencé à monter les escaliers (genre colimaçon tous pourris dans un vieil immeuble parisien).

Homme qui porte tous les sacs de courses

Arrivé au 6ème étage (un peu en sueur quand même) j’attendais la petite mamy qui montait plus lentement que moi.
Arrivée à mon niveau elle m’indiqua avec surprise qu’elle habitait au 8ème étage (P*te !) et j’ai donc continué à monter les marches.
Je redescendis, et je recommença encore deux fois la manœuvre (ça vous épate hein ?) même si j’avais les cuisses pétées en deux et les bras enquilosés comme si on m’avait écartelé…

escaliers de la mort qui tue

Au moment de dire au revoir à la petite dame, celle-ci regarde à droite, puis à gauche… et me demande « et les patates…?  » .

– Quoi ? Comment ? Quelles patates ?
– J’avais aussi des sacs de patates que le livreur a entreposé dans le hall, vous pouvez me les monter ?

Et là, une petite larme se mis à couler le long de ma joue, car en retournant dans le hall je vils : 4 sacs de pommes de terre… Et pas les petits sacs de 1Kg, nooooonnn, genre le bon gros sac que t’es obligé de prendre à deux mains…

Bon, je ne suis pas un salaud, j’ai répondu par l’affirmative à la mamy… Je n’allais pas partir comme un voleur…

Après avoir fini ma besogne je fini par rentrer chez moi. Ma femme assez surprise, me fit remarqué que 1/ On avait l’impression que j’avais couru un marathon 2/ j’avais déchiré ma veste… En gros on avait l’impression que je venais de me faire agresser…

Bref, méfiez-vous des petites veilles, elles serait capables de vous mettre des patates 😉

Les Inconnus Jesus2 le retour

Il y a 12 Commentaires.

  1. Walko
    11:17 30 avril 2013

    La prochaine fois, baisse la tête, regarde tes pieds et trace ta route (la famille, c’est fait pour ce genre de choses) !

  2. Mais j’ai bien ri! (/me désolée)
    Sinon même pas un petit billet en guise de remerciement?
    Les petites vieilles se perdent…

    D.

  3. Heureusement elle t’a pas demandé ensuite de sortir Kiki sont yorkshire boiteux de 14 ans qu’il faut porter avec les risques qu’il fasse ses besoins sur toi 😀

  4. 10:08 2 mai 2013

    Mwahahahhah enorme !! Les chroniques de Jayer, toujours les bests topics sur AMHA ! 😀

    GG

  5. en effet article très drôle mais touchant à la fois car c’est rare aussi aujourd’hui de voir des jeunes aider des personnes âgées !

  6. Hier soir en attendant le tram sous la pluie j’ai proposé à une mamie qui avait oublié cet espèce de truc innommable en plastique à poix qui se noue autour du cou, de l’abriter sous mon parapluie. Elle a cru que je l’agressais… La bonté des gens doit vraiment ne plus exister…

  7. Bravo! Si tout le monde pouvait être aussi serviable on serait moins indifférent face aux injustices! Pour ma part, je pense qu’il faut respecter les personnes âgés (même si dans certains faits divers ils ne le méritent pas!).

  8. Merci pour cette chronique réussi qui m’a permis de sourire tout en me rendant compte qu’il était important de faire attention aux personnes âgées, souvent délaissées (même si celle-ci a été un peu sadique avec toi 🙂 )

  9. Perso, j’aurais hésité un moment à aider cette petite dame, à chaque fois que je veux rendre service ça se retourne toujours contre moi ou alors les gens abusent de ma gentillesse, donc maintenant je préfère la plupart du temps m’abstenir…mais bon une personne âgée ça la fout mal de pas l’aider 😉

  10. un article très intéressant et je pense que les jeunes doivent être conscients que lorsqu’ils seront âgés ils auront besoin surement à leurs enfants pour leurs aider même pour des petits trucs.

  11. Je crois que le fils connaissait bien sa mère pour ne pas être venu! Merci au héros du jour pour sa compassion et l’effort physique (pas des moindres!) au profit des plus âgés…

  12. Mehdi the Prez
    12:37 4 mars 2015

    bien fait pour toi Jay !!!!
    J aurais pu facturer la vieille peau avec ma boite! lol
    Trop bon, trop con
    Cependant tu es tombé sur la vieille P _ T E ( c est le U la lettre manquante), il y a des seniors qui vaillent le coup d être aidés .
    Dans mon job, heureuSement, nos avons des clients biens et parfois on tombe sur des vieux qui t exploitent , un peu aigris…
    MAIS pour conclure c est bien ce que tu as fait, mais la prochaine fois, DONNE LUI MON ADRESSE.
    bises

Laisse ton humble avis

*