Etrian Odyssey, un bijou difficile à acheter

Etrian Odyssey, un bijou difficile à acheter

Le derner Etrian Odyssey sur 3DS brille par ses nombreuses qualités, mais une mauvaise planification risque de lui enlever le succès qu’il mérite. Explications…

Etriand Odyssey : Legends of the titan est un jeu de type RPG édité par ALTUS pour 3DS.

L’histoire d’Etrian Odyssey : legends of the titan, ne constitue pas le point fort du jeu. A part dire qu’elle tourne autour de l’arbre Yggdrasil, il m’est impossible d’en dire plus après quelques heures de jeu.

Le début du jeu propose de créer sa guilde de 10 héros quil faut construire de façon équilibrée parmi les 10 classes de début disponibles (similaires à celles de MMORPG : tanks, DPS, healers….)

Etrian Odyssey, un bijou difficile à acheter #2

Premier point troublant, mais intéressant : la structure d’entrée et très statique : une fois la guilde créée, le joueur ne dirige pas un personnage particulier, la navigation en ville se fait au travers de menus textuels bien construits.
Rapidement le premier donjon arrive et la structure du jeu prend son sens : c’est la même qu’un bon vieux ULTIMA ou MIGHT AND MAGIC de la vieille époque :

  • Navigation à travers des menus textes
  • Vue dans les donjons la FPS

……

Le jeu a également des aspects de “livre dont vous êtes le héros” : réguliérement vous voyez des messages types “le héros est devant un obstacle, vous décidez de ne pas passer et de pousuive votre route”. Dis comme ça, le jeu peut sembler très dirigiste mais ce n’est pas véritablement le cas – en tout cas ce n’est pas un aspect désagréable.

Le gros charme du jeu réside dans la cartographie, omniprésente que ce soit dans les voyages en “vaisseau volant” sur la map du monde ou dans les donjons. D’entrée, le joueur n’a aucune idée du chemin à prendre et c’est à lui de le dessiner au fur et à mesure de son avancée dans le donjon sur l’écran tactile de la 3DS, ce qui est très bien pensé tant le support adapté.
Le point est clé : les donjons sont de véritables labyrinthes et ne pas dessiner la carte revientà prendre des risques inconsidérés.

Etrian Odyssey, un bijou difficile à acheter #3

Les ennemis se décomposent en 2 types :

  • ceux rencontrés de façon aléatoire : accessibles et constituant la majorité des combats
  • ceux visibles sur la carte : la plupart du temps très / trop forts capables de tuer un membre de la guilde en un cou.

La gestion des déplacements sur la mapmonde et dans les donjons se fait case par case, au tour par tour. Dès lors, quand un ennemi apparaît sur la map, la fuite peut devenir une stratégie – d’où encore une fois l’importance de bien dessiner la carte.
Lorsque vous vous déplacez d’une case, les ennemis se déplacent également d’une case. Cela peut sembler chose évidente, mais sachez que des mauvais déplacements m’ont causé 2 games overs.

Le déplacement sur la mapmonde est dynamique. Au delà des ennemis rencontrés, des phénomènes naturels tels des tornades peuvent détruire votre vaisseau. L’attention aux déplacements est omniprésente (même si la carte de la mapmonde, contrairement à celle des donjons, se dessine au fur et à mesure de l’avancée.
Le vol en vaisseau est également le moment pour aller faire de la récolte : animaux, poissons, fruits qui, une fois récoltés, pourrront servir de monnaies d’échange avec d’autres vaisseaux marchands croisés.

Outre les boutiques classiques des RPG, le jeu propose une progression par niveaux avec des arbres de talents ben pensés, laissés à la main du joueur.

En terme de graphismes et de bande son, le jeu est très agréable à jouer. Il est très coloré et les musiques sont très plaisantes.

La maniabilité est impeccable et la possibilité, lorsque l’on retourne dans le donjon (après une mort posible ou un aller retour en ville) de définir un cheminement automatique sur l’écan tactile avec la carte dessinée est plus qu’agréable.

La difficulté du jeu n’est pas insurmontable bien que ressentie qu’un chouïa plus importante que celle des autres RPG.
En cas de blocage complet, il est possible à tout moment de la passer en casual pour se reposer / faciliter la vie.

Etrian Odyssey, un bijou difficile à acheter #4

En bilan sur Etrian Odyssey IV : legens of the titans :

  • Pour les enfants : très bien mais pas intéressant car trop compliqué
  • Pour les parents : super!!!!!

Le jeu essayé laisse au joueur que je suis une envie de plus, d’aller plus loin, de poursuivre l’aventure……..et pourtant son acquisition n’est, pour l’instant, pas envisagée – la faute à un planning de sortie mal défini.

Etrian Odyssey IV est sorti début septembre, mais de nombreux logiciels de jeu vont sorir dans les prochains mois sur les différents supports.
Au delà de GTA V, citons entre autres ASSASSIN’S CREED IV, BATMAN ARKHAM ORIGINS et BLACKGATE, POKEMON X/Y, PHOENIX WRIGHT 3DS……….et les portes monnaies ne sont pas extensibles.
Etrian Odysey est un très très très bon jeu, mais le porte monnaie n’étant pas extensible, son acquisition n’est pas primordiale / peut attendre une belle baisse en occasion.
Ceci est dommage au vu de ses nombreuses qualités et des difficultés rencontrée par l’éditeur ALTUS. La mauvaise planification risque de faire un soufflé de ce qui aurait pû être un succès commercial (ou en tout cas le mérite).

Pour vous faire votre avis, une démo gratuite du jeu est disponible sur le NINTENDO E-SHOP, limité à 3 essais (arrrrrrrgh)
La démo est maligne : le jeu est accrocheur ; elle peut pousser à l’achat malgré les nombreuses sorties du moment.

A tous, de l’amour, des bisous et du maroilles!!!!!!!!

  • Etrian Odyssey, un bijou difficile à acheter #5