• Home »
  • BD »
  • Freaks' Squeele, une bande dessinée Française fort sympathique

Freaks' Squeele, une bande dessinée Française fort sympathique

Aujourd’hui en me baladant à la Fnac j’ai découvert une bande dessinée par comme les autres…

Freaks' Squeele, une bande dessinée Française fort sympathiqueFreaks’ Squeele m’a tout d’abord intrigué par une couverture cartonnée (oui oui la classe) avec une illustration fort sympathique dans un style comic européen à la sauce frankeinstein avec ce qu’il faut de faciès japonais (beuhh ça donne envie ça ? regardez plutôt ci-contre). Au fait, j’oubliais, je ne peux m’empêcher de remarquer qu’il y a plus de 144 pages dont 32 en couleurs ce qui est du jamais vu pour une format européen (un chouilla plus petit : 190x270mm).

A propos de l’histoire :

Imaginez un univers où il existerait des universités formant les futurs justiciers masqués à gérer leurs superpouvoirs et développer leur héroïsme mais aussi à maitriser leur image dans les médias. Et bien, continuer d’imaginer et lisez enfin Freak’s Squeele. Vous y ferez la connaissance de “Chance” la démonette, “Ombre” le loup garou resté coincé sous sa forme animale et “Xiong Mao”, l’étudiante modèle qui n’a aucun pouvoir mais qui est une acharnée du travail.

A la Faculté des Études Académiques des Héros, les trois étudiants de première année vont découvrir les joies de la vie universitaire, la concurrence sans pitié des autres étudiants, les professeurs sadiques et le stress des examens.

Freaks' Squeele, une bande dessinée Française fort sympathique #2Avec un petit coté shonen ce type d’histoire me correspond plutôt bien et devrait plaire à tous les fans de Harry Potter-Like. Attention ! Je ne dis pas que c’est dans le même style mais que l’ambiance générale devrait plaire à la plus grande majorité.

Ouvrons le bouquin :

Baigné dans un noir et blanc très rempli (beaucoup de décors) on se rend compte que Florent Maudoux (l’auteur)  a trouvé son style, pas de pâle copie d’un Lanfeust, ici le dessin est vraiment l’élément déclencheur de l’achat et on ne va pas s’arrêter là…

L’auteur nous offre plusieurs colorisations de toute beauté (mais pourquoi n’a t il pas tout dessiné en couleur ?!!). je vous conseil également d’aller sur son site officiel où vous trouverez de nombreux dessins.
A titre personnel et amateur, son dessin rentre dans le style des illustrations de Vampire la mascarade.

A propos du scénario :

Freaks' Squeele, une bande dessinée Française fort sympathique #3Pour être honnête j’ai eu très peur les dix premières pages que l’on tombe dans une histoire trop basique ou les jeunes héros sont confinés dans un environnement où ils doivent apprendre, font des bêtises etc… et puis le gros méchant pas beau… mais pas de ça ici. Grâce aux 150 pages l’auteur à largement le temps de développer un scénario simple en apparence mais qui cache de nombreuses énigmes notamment autour des personnages secondaires et de l’univers en lui même.

Ce que j’ai apprécié c’est surtout cette ambiance très vampirique/Frankeinstein des années 60 (un peu comme le premier volume d’Hellsing) puis différents univers se mélangent avec un petit coté X-men/Club des cinq avec des personnages complètement opposés qui fait bien sourire le tout sur un fond comique/aventure qui rythme bien l’ensemble.

J’ai tellement aimé ce bouquin que j’ai contacté l’auteur pour que vous puissiez mieux le connaitre :

> 1/ Quel âge as tu ? Parcours ? Est ce ta première BD publiée ?

29ans, j’ai fait l’école des Gobelins en animation, puis de l’animation 3D et du storyboard dans le jeu vidéo. J’ai enchaîné avec de l’illustration et du concept de personnage pour Rackham dans l’univers des figurines en plomb (de la fantasy proche de warcraft).
Et Freaks’ squeele est ma première BD.

> 2/ D’où vient ce titre imprononçable ?

Freaks est un film de Tod Browning avec de véritables monstres de foire, je cherchais l’équivalent en français de ce mot mais il n’existe pas (à part “monstre de foire” ou “monstre”, bref rien de bien sexy).
Squeele est expliqué dans les bonus, c’est un mot magique 😉

> 3/ De quoi t’inspires tu dans ton travail ? (pitié pas harry potter)

J’observe ce qui se passe autour de moi, ma compagne, mon entourage, l’actualité et ma propre expérience de l’école. J’aime beaucoup le cinéma des frères Cohen, les films hongkongais, la série B, les monty pythons. Si j’évite de m’inspirer de la BD ou du manga je n’hésite pas à glisser des références à mes lectures favorites, d’après les retours critiques et lecteurs je crois avoir su éviter la parodie.

> 4/ Le dessin est très original et on sent une sorte de fraicheur dans la BD française d’où te vient ton style ?

Des dessins anime de mon enfance, de ma formation dans le dessin animé et aussi de mon travail en tant qu’illustrateur dans la fantasy, j’ai subit toutes sortes d’influences de tous les pays, mais la base reste réaliste.
Il y aussi un gros travail fait d’après mémoire et ressenti, ce qui évite certaines lourdeurs d’un dessin trop référencé (pour le posing je ne bosse jamais d’après photo).

> 5/ A propos du dessins, je me suis senti frustré par tout ce noir et blanc alors que certaines des colorisations de ton site sont magnifiques, va t il y avoir uen version colorisée ?

Non rien de prévu de ce côté là, j’aime beaucoup le n&b pour certaines de ses qualités.
Il faut aussi se dire qu’en couleur le tome aurait été plus cher ou aurait contenu moins d’histoire, je suis avant tout un raconteur d’histoire.

6/ Qu’est ce que tu nous prépare pour l’avenir ?

La suite 🙂 pour bientôt, le deuxième tome sortira en février.

Voilà, pour dire que ça a vraiment été le coup de foudre (assez rare pour moi) et que je vous conseil si ce n’est de l’acheter de vous renseigner, le feuilleter à la Fnac (ou de me l’empunter lol)

Array