Enlisted : ou comment l'armée américaine n'est qu'une grosse blague

Enlisted : ou comment l'armée américaine n'est qu'une grosse blague

Parce qu’il n’y a pas qu’en Septembre/Octobre que les séries font leur rentrée. Il y a aussi Janvier (et Juin, mais là on s’en fout). La sélection d’hiver est plus qu’alléchante avec notamment True Detective qui met en scène Woody Harrelson et Matthew McConaughey, Helix, série SF rappelant furieusement The Thing et Lost (curieux mélange o_O) ou encore Black Sails : une création de la chaîne Starz (Da Vinci’s Demons, Spartacus) préquel au roman L’Ile au Trésor de Robert Louis Stevenson, qui débutera en fin de mois.

Comme je ne doute pas que ces trois shows vont faire parler d’eux en bien comme en mal, j’ai décidé de porter un coup de projecteur sur une toute nouvelle comédie de la chaîne FOX intitulée Enlisted.

Enlisted : ou comment l'armée américaine n'est qu'une grosse blague #2

C’est l’histoire de trois frères tous dans l’armée, mais dont un, l’aîné Pete, est un véritable héros de guerre qui après avoir fait capoté une mission en Afghanistan se voit envoyé en Floride dans une sorte de réserve militaire là où vivent les familles des soldats et les incapables de l’armée. Là bas, le sergent Pete Hill va retrouver ses deux frères, un brin couillon, et devoir gérer une bande d’incapables et de loosers.

Je ne m’y connais pas assez en matière militaire pour savoir si c’est possible ou pas d’avoir des gras du bide incapables de faire 3 pompes dans l’armée, mais le ton décalé et irrévérencieux du show font que ça ne pose aucun problème d’imaginer que ça soit le cas.

Enlisted : ou comment l'armée américaine n'est qu'une grosse blague #3

Le premier épisode commence par une scène d’adieu, il y a 20 ans, entre un père qui part à l’armée et ses trois fils qui doivent se serrer les coudes. Un fondu enchaîné de photographies nous montre qu’ils ont grandit et ensuite BIM ! Nous voici en Afghanistan avec le sergent Pete Hill montrant les fameuses photo à ses collègues alors qu’il sont en train de se faire canarder par les ennemies, le tout sur fond de musique d’AC/DC. Pete Hill c’est LE soldat qui a des couilles plus grosses que son cerveau. Le ton est donné.

Les scènes s’enchaînent à un rythme soutenu et laissent peu de temps au spectateur de reprendre son souffle. Niveau humour, je dirais que c’est de la haute voltige de la blague conne entre les Bidasses et 21 Jump Street (le film). Personnellement j’adore cet humour débile, loufoque, limite un peu cartoon et Enlisted, à mon humble avis, dose bien la bêtise de ses personnages. Typiquement la bande de looser dirigé par un mec qui n’a jamais demandé à être là, c’est du déjà vu. Mais le fait que Enlisted s’attaque à l’armée américaine avec dérision ET que cela soit une production de la chaîne FOX, nous prouve que les Etats-Unis aussi ont le sens de l’humour.

Ou alors qu’ils tentent de reproduire le phénomène M*A*S*H.

Mais oui, souvenez-vous de ce film (de la FOX) qui devint ensuite une série (produite par CBS) dans les années 70 et qui mettait en scène un corps médical militaire dans des situations rocambolesques -mais souvent véridiques- avec un soupçon d’émotions de temps à autre, histoire de rappeler aux spectateurs que l’armée : c’est du sérieux.

Il est bien évidemment trop tôt pour prédire l’avenir de Enlisted, mais il n’est pas bête d’imaginer la FOX vouloir sa propre série comico-militaire. Le bourbier dans lequel s’enlise un peu plus chaque jours l’armée US, fini de ternir le moral au plus bas des citoyens, aussi la chaîne FOX, garante de l’humour caustique depuis 1989 avec les Simpsons se doit d’en rajouter une bonne couche avec Enlisted qui permet de porter un autre regard sur les petits soldats et leurs tracas. Obama se plaignait de “l’absence de passion envers les militaires” mais je ne suis pas sûr que la FOX agisse dans l’intérêt du président démocrate.

A bon entendeur 😉