Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée

Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée
Chers amis, Aujourd’hui une petite présentation d’un jeu de cartes passionnant qui fait de plus en plus parler de lui : j’ai nommé Drakerz  ! Si comme moi vous avez toujours rêvé de voir les créatures de vos jeux de cartes s’animer en temps réel, vous allez être servis  ! DRAKERZ-Confrontation (ou tout simplement Drakerz) est un mélange de jeu en ligne et de jeu de cartes à collectionner créé par la société PéoLéo Entertainment en 2013. Dans ce jeu, les joueurs interprètent des Drakerz, c’est-à-dire des chevaucheurs de Drakos, créatures à mi-chemin entre le dragon et la chimère. Ces créatures, au nombre de 6 et au look singulier, permettent à leur propriétaire de s’affronter lors de duels de cartes (appelée Drakkards) dont la plus grande particularité est de prendre vie sur votre écran d’ordinateur au moyen de la technologie de « réalité augmentée ».

C’est en quelque sorte un savant mélange de Magic et de Pokémon avec le rendu virtuel proche des appareils holographiques utilisés dans les duels de l’anime Yu-Gi-Oh. Et pourtant, au-delà d’une simple synthèse de différents jeux existants, Drakerz possède une personnalité unique et s’avère extrêmement addictif.

1. Qu’est-ce que la Réalité Augmentée ?

Avant de présenter Drakerz de façon plus poussée, il est impératif de bien comprendre ce qu’est la réalité augmentée (communément appelée RA) et ce qu’elle apporte au jeu. Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas, la réalité augmentée est une nouvelle technologie utilisée de plus en plus dans le marché vidéoludique mais également de la téléphonie et autres engins modernes. La Nintendo 3DS possède déjà cette capacité et il existe également de nombreuses applications pour smartphones.

La réalité augmentée permet de mélanger réalité et virtualité en une seule et même image et en temps réel. Par exemple, vous « filmez » un joli paysage et sur l’image apparaît un personnage modélisé en 3D qui s’anime comme s’il faisait partie du cadre. Cette technologie a aujourd’hui de nombreuses applications possibles, notamment dans le cinéma, la télévision, l’architecture ou le médical, et bien sûr désormais dans le jeu vidéo. Si vous connaissez Skylanders (difficile de ne pas le remarquer si vous passez un tant soit peu du côté des rayons de jeux vidéos) et plus récemment Disney Infinity, vous connaissez déjà ces figurines que l’on place sur un socle « portail » et qui s’animent sur votre écran. Bien que n’étant pas de la réalité augmentée à proprement parler, il s’agissait déjà d’une tentative de mini-révolution dans l’industrie du jeu : pouvoir créer un pont en la réalité et le virtuel.

Si vous possédez une Nintendo 3ds, alors vous connaissez forcément la réalité augmentée puisqu’elle fait partie intégrante des fonctionnalités de la console, avec quelques petits jeux comme « la guerre des têtes ». Hélas, Nintendo n’a jamais vraiment cherché à employer la RA à son plein potentiel et les quelques jeux qui permettent l’emploi de la RA le font de façon très limitée (Bravely Default, Kingdom Hearts…). Désormais, avec Drakerz, nos rêves de gamins sont devenus réalité : on peut jouer à un jeu dans lequel chaque carte posée sur la table prend effet sur l’écran et sous nos yeux ébahis.

Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée #2

2. Drakerz, premières étapes

Pour débuter, rien de plus simple : il vous faut un ordinateur… c’est tout. En effet, PéoLéo propose de tester le jeu gratuitement en fournissant un deck de démarrage gratuit (oui oui, gratuit) qui vous permettra de tester le jeu. Je trouve qu’un tel effort de la part d’une entreprise est quand même louable. Attention toutefois, cette version sera limitée et vous ne pourrez jouer qu’avec des cartes virtuelles (donc sans RA). Car il existe en fait deux façons de jouer à Drakerz : la première, comme je l’ai dit plus haut, grâce à la technologie de la RA, auquel cas il vous faudra également une webcam ; la seconde, avec des cartes virtuelles. Cette version, forcément moins fun puisque jouée directement sur votre écran, ne nécessite rien d’autre que votre ordinateur. Mais il faudra préalablement vous inscrire ici : drakerz.com/account/login/ Et télécharger le client du jeu ici : drakerz.com/installer.html/ Donc nulle obligation d’utiliser la RA si ça vous perturbe ou que vous ne disposez pas d’une webcam puisqu’on peut jouer avec des cartes virtuelles.

Mais la plus grande réussite de ce jeu est quand même la possibilité de jouer avec sa webcam (attention, pas une webcam intégrée sinon vous risquez de galérer car celle-ci doit être tournée vers votre zone de jeu : table, sol, plage, tout ce que vous trouverez comme champ de bataille stylé). Quelle que soit votre façon de jouer, comme pour tout jeu de cartes qui se respecte, il vous faudra finalement investir un peu d’argent si vous souhaitez aller plus loin. L’achat d’un starter est donc obligatoire pour jouer en RA et/ou faire évoluer votre Drako.

Vous aurez également l’occasion d’acheter des boosters qui vous permettront de jouer avec des cartes plus variées, plus rares, et donc plus puissantes. Seul hic : vous serez tenus de rentrer en jeu le code de chaque carte nouvellement acquise avant de pouvoir jouer avec (ce qui prendra un peu de temps) et vous empêchera de procéder à des échanges. Snif.

Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée #3

3. Drakerz, comment ça marche ?

Vous voilà face à votre premier dilemme : quel Drako choisir ? Vous avez le choix parmi six d’entre eux :

  •         Félis, créature de tonnerre, au look de chimère
  •         Méléon, créature de vent, au look de caméléon
  •         Gorok, créature de feu, au look de gorille
  •         Furkhan, créature de ténèbres, au look de chacal
  •         Kwartz, créature de terre, au look de millepatte
  •         Ogam, créature de l’eau, au look de serpent de mer
  • Comme vous pouvez le voir, chaque créature est affiliée à un élément (un peu comme dans Magic), même si cela n’a pas d’impact réel sur le jeu. Par contre, ils possèdent chacun un pouvoir spécial qui vous aidera sans doute à faire votre choix. Alors, lequel allez-vous choisir ?

    Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée #4

    a. Les possibilités offertes par le jeu

    Prêts à jouer ? Vous aurez la possibilité de suivre un tutoriel (indispensable au début), puis de vous entraîner sur plusieurs niveaux de difficulté (facile, moyen, difficile). Une fois fait, vous aurez enfin le choix de :

  • partir pour un duel en mode histoire (contre l’ordinateur), à la fin duquel vous serez récompensé par des options de personnalisation de votre Drako ainsi que des titres, des cartes exclusives
  • partir pour un duel en ligne (contre un autre adversaire)
  • Chaque partie (qu’elle se termine en victoire ou en défaite) vous permet de gagner de l’expérience qui fait augmenter le niveau de votre Drakerz et lui offre des options de personnalisation qui feront de votre Drako une créature vraiment unique : couleur des parties du corps, style de griffes, d’ailes, de queue, de cornes et j’en passe. Il y aurait au final 4.200.000.000.000.000 drakos potentiellement différents. Impressionnant. Si vous cherchez du challenge, là aussi vous serez servis : classements, ligues, tournois… Il y a toujours de quoi faire et des adversaires à défier  !

    b. Le système de jeu

    Il est temps de vous expliquer un peu le système de jeu. Ce que je trouve génial dans Drakerz, c’est qu’on ne se contente pas de voir notre Drako s’animer (ce serait trop simple) à chaque carte que l’on pose. Tout l’intérêt du jeu revient à l’interaction des deux Drakos adverses dans une arène délimitée par un cercle. On est loin d’un Magic ou chacun pose ses cartes dans son coin. Ici, l’aire de jeu est commune aux deux adversaires qui vont devoir bouger dans l’arène au tour par tour pour tenter de prendre l’avantage du terrain. Tout cela rend donc le jeu extrêmement dynamique et stratégique : vos Drakos vont se tourner autour, tenter de s’attaquer de flanc ou pire, à revers, ce qui occasionnera des dégâts supplémentaires.

    Un tour de jeu se présente comme suit :

  •         Un mana (petit orbe bleu) apparaît aléatoirement dans l’arène. Cet orbe, que vous pourrez ramasser en terminant votre déplacement dessus, vous servira à lancer vos pouvoirs
  •         Le joueur déplace son Drako dans l’arène : toute la stratégie du jeu repose sur cette étape : choisirez-vous de vous arrêter sur un mana ? Tentez-vous de prendre l’ennemi de flanc ou à revers ? Vous lancerez-vous dans un assaut qui mettra l’ennemi KO pendant un tour ? Vous aurez tout un tas d’options et vous faudra choisir au mieux selon la situation, sachant que vos déplacements coûteront également du mana. Vous serez donc toujours limités pour vous déplacer et agir dans le même tour
  •         Le joueur peut jouer une ou plusieurs cartes de sa main selon leur coût en mana. On trouve différents types de cartes : équipements, améliorations, sortilèges et furie (grosse attaque magique). L’adversaire pourra de son côté poser une carte d’interruption
  •         Selon les actions préalables du joueur et la distance des deux Drakos, une attaque (normale ou furie) pourra être lancée pour faire chuter les points de vie de l’adversaire. Si l’un des Drakos tombe à 0 point de vie, il perd le duel
  • Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée #5
    Il reste encore beaucoup de choses à dire sur ce jeu mais il me faudrait des heures pour tout expliquer. Le plus simple est donc de venir le découvrir vous-mêmes  ! J’espère que ma présentation vous a donné envie d’essayer  ! Et peut-être que nos chemins se croiseront en jeu et que nous nous affronterons dans un duel de légende. Disponible désormais sur Steam et en kickstarter, venez soutenir un beau projet français !

    Mon pseudo ingame : Kello

    Drakerz, le jeu de cartes en réalité augmentée #7