Homefront

Juste une précision : ça n'a rien à voir avec le jeu vidéo.

Juste une précision : ça n’a rien à voir avec le jeu vidéo.

Un scénario écrit par Sylvester “Rocky/Rambo” Stallone avec en tête d’affiche Jason Statham ? BOUYA ! HELL YEAH !

Leur amitié, forgée au cours des tournages des divers The Expendables est officiellement scellée lorsque Sly offre le rôle titre – qu’il avait écrit initialement pour lui-même – à son homologue Britannique. Stallone devient-il trop vieux pour ce genre de rôles et préfère courir cheveux au vent avec papi Schwarzenegger entre deux uppercut contre De Niro? Le temps de la passation de pouvoir est-il arrivé? Statham est-il le prochain Stallone ?

Non. Statham est Jason, et personne d’autre. Certes, il tatanne pas mal (première vanne pourrie cuvée 2014) mais il a su à travers une filmographie musclée, indépendante et risquée, montrer qu’il savait varier sa palette d’émotions. OK, on se souvient de lui surtout pour Le Transporteur, mais le quidam oublie vite que son premier rôle était dans Arnaques, Crimes et Botanique et qu’après ça, Statham et Guy Ritchie récidivèrent avec Snatch et quelques années plus tard avec Revolver.

Ca vaut pas une frangipane.

Ca vaut pas une frangipane !

Dans Homefront, Statham incarne un agent de la DEA (brigade anti-drogue), Phil Broker, infiltré dans un gang de motard et dont la mission capote magistralement. Sa couverture est bousillée, aussi s’enfonce-t-il dans le fin fond de la Louisiane. Pas la Nouvelle-Orléans sexy et hypnotisante mais celle des marécages, des plantations paumées au milieu de nulle part et des bouseux bien charmants et pas du tout bornés à puissance. Là bas, il reconstruit sa vie avec sa petite fille de 10 ans jusqu’à ce qu’un incident tout à fait banale le mette dans la ligne de mire du baron de la drogue local : Morgan “Gator” Bodine aka James Franco.

La bande annonce est alléchante et nous promet plusieurs choses : un thriller d’action avec un Statham à fleur de peau capable de la plus grande brutalité en un quart de seconde. Un James Franco vicieux, qu’on va adorer détester. Une gamine rappelant Chloë Moretz dans Kick Ass et tout un tas de truc qu’on aime voir dans les films d’action. BOUM explosion ! BOUM de la drogue ! BOUM une frangipane ! A non, pardon, ça c’est mon repas du jour 🙂

C’est bien joli tout ça compulsé dans 2 minutes de vidéos mais en vrai ça n’a pas grand chose à voir.

Construit comme un véritable western, Jason Statham c’est à la fois le Bon et la Brute tandis que James Franco s’occupe de la partie Truand. Leur face à face prend le temps de se construire à travers le conflit qui va opposer Phil Broker à la soeur de Gator, Kate Bosworth saisissante dans le rôle d’une accro à la drogue à la fierté mal placée. C’est un véritable jeu du chat et de la souris auquel on assiste entre frustration quand Phil se retient de ne pas exploser les dents de tout le monde à coup de planche dans leur tronches de bouseux et jubilation quand finalement il se lâche. Les scènes d’action ponctuent ça et là un film qui peine à trouver ses marques.

Vous l'entendez l'harmonica ? Vous le voyez le petit buisson dans le fond qui roule dans le désert ? ^^

Vous l’entendez l’harmonica ? Vous le voyez le petit buisson dans le fond qui roule dans le désert ? ^^

Adapté d’un roman de Chuck Logan, ancien vétéran de la guerre du Vietnam, Homefront veut toucher à tout sans vraiment réussir dans rien. Dès le début on nous tend des perches scénaristiques intéressantes, notamment à travers le personnage de la fille de Broker, puis le film suit son cours jusqu’au climax tant attendu où l’on se dit que peut-être, oui ça devrait arriver. Maintenant ? Là ? Non ? ah c’est le générique de fin ? Merde.

Je n’ose pas trop en dire pour ne pas spoiler mes frangipanes favorites (putain j’ai faim) mais quand vous irez le voir – car je pense qu’il vaut quand même le coup d’oeil – vous verrez de quoi je parle. Homefront n’est pas un mauvais film car Stallone est loin d’être un mauvais scénariste. C’est la première fois qu’il écrit un film dans lequel il ne joue pas. Certes il avait pensait le rôle de Broker pour lui, mais refiler le bébé était une décision sage et pleine de bon sens. Homefront nous offre pas mal de bons moments dont Statham avec des cheveux(!), de l’action, un chat. Le tout dans un emballage moyen qui ne tient pas ses promesses mais qui se regarde et étrangement s’apprécie.

Ca fait sens ce que je vous dis ou pas du tout ?

Bref ! Allez voir Homefront, parce que rien ne vaut plus que votre humble avis et n’oubliez pas de dire merci à la boulangère pour sa succulente frangipane 😉

"Ouais. Dis merci."

“Ouais. Dis merci.”

Homefront réalisé par Gary Fleder. Action/thriller. Durée : 1h40

Sortie prévue le 8 Janvier 2014

 

homefront

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
maximilien
maximilien
8 janvier 2014 9:05

Franchement je ne crois pas que je verrais ce film, c’est pas que j’adore pas Jason au contraire je kiffe son style de jeux n’empêche qu’il a fait des films a oublier comme celui avec DE NIRO
Bref la raison c’est que je crois et je pense que Stallone ne sait ni lire ni écrire et n’a aucun style, un rokcy quoi
c’est mon avis

laurance
laurance
8 janvier 2014 11:25

Pour ma part j’adore James FRANCO, je le trouve très séduisant et aussi est réalisateur, scénariste,acteur et écrivain à seulement 35 ans, j’ai vu de lui dernièrement 127 heure excellent acteur et bo gosse !!:p)

Infosafe
Infosafe
8 janvier 2014 11:28

Ces films ont toujours un peu les mêmes scénarios, il n’y a pas trop de suspens et le réalisme laisse à désirer.
C’est assez marrant par exemple de voir comment les cambrioleurs ouvrent facilement les coffres forts, lorsque l’on est dans le métier de la sécurité, cela reste invraisemblable

Stéphanie
Stéphanie
10 janvier 2014 10:25

J’adore les film de Sylvester,je suis une fan de lui , et je vois d’après de lancement que c’est un bon film.Bonne continuation pour votre blog

Chris Weidman
Chris Weidman
10 janvier 2014 22:22

FILM a voir ABSOLUMENT!!!!!!!!!!!!! Perso j’ai adoré!!!!

Chris Weidman
Chris Weidman
10 janvier 2014 22:23

FILM A voir ABSOLUMENT!!!!! Perso j’ai vraiment adoré!!!

Chris Weidman
Chris Weidman
12 janvier 2014 17:19

😉

Tshirt rugby
Tshirt rugby
2 février 2014 21:26

Stallone restera Stallone inimitable! Je pense que chaque acteur à son propre style! En tout cas super film