Les femmes et les jeux-vidéo : des clichés malheureusement basés sur la réalité ?

femmes et jeux vidéo gameuses

Cet  article ne va probablement pas faire plaisir à plusieurs d’entre vous mais force est de constater que je dois vivre dans un environnement atypique malgré ce que les blogueurs, twittos et autres médias racontent sur les femmes et les jeux-vidéo.

« Les femmes jouent aux jeux-vidéo comme les hommes, les femmes sont des cibles marketing privilégiées, les femmes jouent aux mêmes jeux que les hommes… »

STOP, ARRÊTEZ… c’est pipo !

En tout cas… autour de moi…

C’est étrange car j’ai toujours pensé évoluer dans une sphère « différente ». En effet, puisque j’ai pas mal d’amis geeks (rédacteurs ici même) j’ai toujours pensé représenter plus ou moins une norme. Bon je sais qu’être parisien est à priori une segmentation à prendre à part mais je n’ai jamais aimé les préjugé ou les clichés.

Et pourtant je ne peux qu’observer autour de moi que la majorité des femmes que je fréquente (amies, relations, collègues) ne jouent pas aux jeux-vidéo, voir en ont une image rabaissée (c’est pour les hommes, les jeunes, les geeks, les débiles…). L’ironie de la chose est que pour vous lectrices qui lisez amha.fr , cela est une insulte, un cliché machiste de merde, car vous mes lectrices êtes généralement des gameuses , geeks, plus ou moins jeunes et relativement intelligentes (comme mes lecteurs).

jeux videos femmes sexy gameuses

Ceci est un “cliché” de la gameuse fait pour appâter le puceau pré-pubère sur des articles à la cons destinés à faire du clic ou des ventes de magazines

Voici par exemple une liste de phrases que j’entends régulièrement autour de moi :
– Ouais Jayer c’est un geek qui joue aux jeux-vidéo (ouaaahhh horrible… mais présenté comme ça régulièrement)
– Alors, ça geek les mecd ? (parlant de JV à la cafète)
– Mon mec va jouer à call off
– Hum non, les jeux-vidéo c’est pas mon trucs
– Non je préfère faire du sport (c’est quoi le rapport ?)
– Ce soir mon mec fais une soirée pew pew avec ses potes
– Tu joues aux aimomo toi ? (MMO)
– Ouais j’ai joué à Mario quand j’étais petite (variante avec Sonic et Tetris)
– Tu sais moi les jeux vidéo à part les Sims
– C’est pas une grosses perte de temps votre truc sur console ?
– Je ne comprends vraiment pas l’intérêt de ce jeu (Minecraft)
– Bon ok les jeux-vidéo quand t’es célibataire je dis pas, mais t’as autre chose à faire avec ta copine non ?
– Mon mari me saoul, je lui ai dit de mettre sa console ailleurs que dans le salon (variante : Mon copain vient d’emménager et il a osé ramener sa console pour la mettre dans le salon !) OMG le batard ^^

Bref j’en ai des centaines des comme ça… et je vous avoue que je ne comprends pas, non, je ne comprends pas qu’il puisse y avoir une telle différence entre vous mes lectrices / amies twittos et elles, mes collègues de bureau (par exemple).

J’ai donc tenté d’essayer de trouver les facteurs d’influence de ces femmes qui ne jouent jamais aux jeux-vidéo et qui participent à rabaisser cette activité ludique et (ironiquement) à la rendre machiste.

la mère de famille gameuse

La mère de famille gameuse = FAKE

  • 1/ On va éliminer le critère de région

Je ne peux pas imaginer que les provinciaux jouent moins aux jeux-vidéo que les parisiens et je n’y vois surtout aucune explication logique (au contraire, loin de tout dans votre cambrousse de bouseux vous n’auriez que ça à faire lol )

  • 2/ Critère d’éducation

Effectivement, nos chers parents et les multinationales de l’époque (années 80-90) aimaient bien segmenter les jeux/jouets par genre. Les filles jouaient à des Barbies et les garçons aux Action Man. Sur les jeux-vidéo, tout du moins dans mon entourage, je connaissais assez peu de filles qui avaient une console. Avant la Playstation, il semblait que la console de jeu soit le cadeau privilégié pour les garçons et non pour les filles. Je cite la Playstation car il est vrai que la majorité des rares gameuses que j’ai connu dans mon entourage ont commencé à jouer sur cette console sans ciblage de jeu particulier (elles jouaient autant à Rayman, Crash Bandicoot qu’à Gran Turismo).

Je vous parle console, mais si je commence à vous parler PC (lol pas Mac non, non… ) là il n’y a plus personne. Je ne sais pas pourquoi les ordinateurs de façon générale ont été si peu répandus dans les familles des gens qui n’avaient pas de garçon (coïncidence certains me diront ?) mais je peine encore aujourd’hui à trouver des femmes qui jouent sur PC. Même là tout de suite, si je regarde ma liste d’ami Steam… 90% de mecs… Pourtant je suis un joueur courtois qui joue à plein de jeux variés mais non… ça ne se semble pas être un critère.

Alors forcément, je sais que parmi vous il y en a qui jouent sur ordinateurs, mais le fait est que je connaisse peu de femmes comme vous…

A partir de ce point, on peut se demander si je suis finalement représentatif de la population, je suis (c’est possible) un gros con narcissique et macho. Mais la majorité des gens que je fréquente vous diront qu’à priori non…

Scène imaginaire : soirée jeux-vidéo entre filles

Scène imaginaire : soirée jeux-vidéo entre filles

3/ Critère génétique
Certains amis et collègues à qui j’ai parlé de ma situation de « sans amies gameuses » (ou presque) m’ont suggéré de traiter le point de la génétique,  du cerveau et de l’intelligence (aïe aië aïe, l’article n’est pas publié que je sens déjà vos coups de batons).

Partons de bases saines, il est communément admis que les femmes savent moins bien se repérer dans l’espace et dans les logiques mathématiques. Je vous prends à contre-pieds en vous disant que cela n’a rien à voir et, est surtout complètement FAUX !
Si vous pensiez que les femmes jouaient moins aux jeux-vidéo parce qu’elles n’arrivent pas à se repérer et à agir simultanément sur un pad et sur l’écran vous vous mettez le doigt dans l’œil. Il a été prouvé (assez récemment en fait) que nous avons la même structure du cerveau. Et même si statistiquement les femmes ont plus d’accident (rien à voir mais j’avais envie de le caser), aujourd’hui rien n’explique d’un point de vue scientifique que les femmes soient moins attirées par les jeux-vidéo.

  • 3/ Critère d’âge
    C’est un des critère que j’ai du mal à évaluer, car effectivement les femmes que je connais qui jouent régulièrement aux jeux-vidéo sont plus jeunes que moi (dans la majorité) et je pense qu’en fin de compte il ne faut pas prendre ce critère seul…
gameuse années 80

Gameuse dans les années 80-90 = FAKE

  • Génération Y + Education + Théorie des genres = Gameuses ?

J’en suis un peu venu à cette déduction, car les parents actuels beaucoup plus technophiles et ouverts que nos parents ne l’étaient, laissent plus facilement leurs enfants (garçons comme filles) jouer avec des outils technologiques. Comme l’a prouvée Claudia Quaiser-Pohl, professeure de psychologie à l’université de Trèves, c’est par l’éducation et la récurrence l’on forge les principaux axes comportementaux des adultes.

Aujourd’hui les adolescentes et jeunes adultes jouent beaucoup plus aux jeux-vidéo car leurs parents (génération 70-80) les ont laissé très tôt jouer avec ces objets là où notre génération (parents soixante huitards) avaient encore dans leur dogme que les filles devaient rester aux poupées et aux jeux créatifs (encore une fois je parle dans la globalité et pas pour toi spécifiquement qui va me dire que tu jouais aux voitures et que t’avais une SuperNes).

Alors oui, l’article aurait pu s’intituler « Jayer n’a pas d’amies gameuses (et on s’en fou) ».
Mais quand je vois sur twitter, sur les sites de médias cet engouement autour des pubs sexistes, les féministes qui se battent pour revaloriser l’image de la femme dans les Jeux-vidéo et toute cette mouvance sur la théorie des genres je me pose la question : Est-ce la réalité, mon cas est-il atypique ?
Ou finalement y-t’il une base solide de joueuse (pour le moment en minorité) qui représentent l’avenir ?

Je pense que la réponse est (malheureusement ?) générationnelle et que la vraie égalité hommes/femmes se fera par la génération Y qui n’a plus aucune excuse pour éclater tous les clichés existant dans le monde du jeu-vidéo…

Et vous mesdames gameuses : Êtes-vous des cas ) part dans vos cercles d’amis ?

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.

Les derniers articles par jayer (tout voir)

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0