Test visuel : serez vous capable de compter correctement

Déjà connu, mais cela me surprend toujours. Le test est simple : compter le nombre de passes réalisées par l’équipe blanche.

Vous vous êtes fait avoir ? C’est normal… Tout ça pour vous montrer que lorsqu’on se concentre sur un élément, on se ferme à tout autre élément extérieur. C’est le même principe si votre femme tente de vous parler quand vous êtes : en train de lire, de jouer, de regarder la tv, sur le pc… 😀

Les derniers articles par jayer (tout voir)
S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
votw
votw
12 janvier 2009 8:45

Pour l’exemple de la femme, on a l’impression qu’il y a de l’expérience personnelle là-dessous…..

Max
Max
12 janvier 2009 9:29

yes 13 ! j’ai tout bon ! Merci vision peripherique de counter strike ^^
Par contre j’avais loupé le guignol qui passe bieeen visible au milieu du cadre 🙂

Arnaud Lefort
Arnaud Lefort
12 janvier 2009 13:34

Même chose que Max, j’ai bien obseré deux fois de suite les 13 passes, toutefois dans les 2 cas je n’ai pas vu le « guignol » 😀

Après l’avoir regardé une troisième fois sans me concentrer sur le ballon cette fois, je l’ai bien vu, assez marrant 🙂

Blip
Blip
12 janvier 2009 20:04

C’est énorme ce truc 😀

kameyoko
kameyoko
12 janvier 2009 21:28

Ouais j’ai bien compté! Comme je connaissais ce style de vidéo j’ai bien regardé en même temps. Du coup j’ai vu Bouba le petit ourson

AW
AW
12 janvier 2009 22:17

En oublierai presque de dire que c’est une campagne de prévention pour faire gaffe au cycliste quand on est en voiture 🙂

baaberith
baaberith
12 janvier 2009 23:15

Je l’ai vu!!!!!!! J’ai eu de la chance 😀
Y a une vidéo dans le même genre, mais c’est scène dans laquelle un policier arrête un meurtrier et c’est tourner à la hercule poirot, sauf que c’est qu’elle est vraiment ouf, tout est dans le détaille
Mais faut savoir que l’on ne vois que les choses que l’on a appris à voir, vi c’est triste pour nous.
(genre un bébé qui vois une balle passé sous la table, pour lui elle a disparu… c’est con un bébé 😉