#0 – Le retrogaming et moi (et vous…?)

#0 – Le retrogaming et moi (et vous…?)

La nostalgie, vous savez, c’est ce petit pincement ridicule au cœur qui vous fait rechercher avidement des clips des années 80 pour se rappeler “que c’était bon a l’époque” (maintenant, plutôt ridicule, grotesque, etc), récupérer de vieilles BDs et livres pour enfants juste pour retrouver un peu de ces souvenirs d’enfance, et surtout ressortir vos consoles poussiéreuses de la cave pour vous remettre a jouer a SMB1 des années après. Ca marche ou pas, hein. Chez moi, ca marche ; je suis plutôt adepte de la 2D d’époque, du pixel art et de tous ces machins kitsch que les moins de 20 ans sont incapables de comprendre.

J’avoue, je ne suis pas fanatique au point d’aller acheter des compilations a 20€ pour PSP, mais je le suis assez pour rechercher avidement émulateurs et gadgets dans le genre. J’ai décidé d’écrire une série d’articles orientés Retrogaming, pas trop pour attirer un lectorat spécialisé, mais plus pour parler des jeux qui m’ont marqué, et faire partager cette passion. Vous savez, cette passion, vous l’avez quand le fait d’entendre certains bruitages douteux vous donnent des frissons ; quand vous ralez parce que les jeux actuels sont trop simples, et quand certaines évocations vous replacent dans le contexte d’époque, a batailler sur une poignée de pixels pour finir ce foutu troisième niveau qui vous a bouffé toute votre soirée (Chevaliers bleus et têtes de méduse ? Yellow Devil ?).

#0 – Le retrogaming et moi (et vous…?) #2

So, je vais pas taper un article complet expliquant ce qu’est le retrogaming, étant donné que je suis loin d’être un spécialiste (j’avais qu’une poignée d’années quand j’ai joué a pong pour la première fois) ; en plus le phénomène est assez a la mode ces derniers temps pour que chacun sache vraiment de quoi je parle. En plus, je vais éviter les plombiers moustachus et les hérissons sous cocaïne pour plutot m’epancher sur des trucs moins connus, mais néanmoins marquants. Je suis sur que vous voyez de quoi je veux parler ; ce genre de jeux dont on parle, le regard enfiévré, évoquant frénétiquement avec les mains des abeilles robotiques, des requins volants, un squelette intergalactique ou autre hallucination d’enfance (un bon point pour ceux qui trouvent d’où viennent ces trois la). Et c’est la que je pose ma question : est-ce que vous avez, comme moi, des jeux un peu fétiches, pas forcément célèbres, voire parfois complètement inconnus ; ce genre de jeu que vous ressortez tous les quatre ans du placard pour essayer de battre une bonne fois pour tous ce boss du cinquième niveau qui vous donnait envie de hurler a l’âge de huit ans ?

  • Le site de l’Association MO5.COM, pour la préservation du patrimoine informatique et vidéo-ludique.
  • Un site où je vais souvent : Moby Games, qui tente de répertorier vraiment tout ce qui est possible et imaginable en jeu vidéo, critiques a l’appui. (en anglais, cette fois)

Furfur.

  • #0 – Le retrogaming et moi (et vous…?) #3