Borderlands the Pre-Sequel : Boum baby !

Borderlands the Pre-Sequel : Boum baby !

ATTENTION : l’article qui suit va parler d’un jeu vidéo violent déconseillé au -de 18 ans. Si tu n’aimes pas les jeux vidéo et encore moins ceux qui sont violents ou si tu es convaincu(e) que ce genre de jeu rend violent (bouh c’est mal), passe ton chemin.

Pour les autres, let’s go !

Oui Balzi parle de jeux vidéo. Je ne joue pas souvent mais quand j’y joue c’est jusqu’au bout, peu importe combien de temps je passe dessus. N’étant pas très assidue je peux faire trainer un jeu pendant des années. Mais j’adore ça ! J’adore dézinguer à tout va, explorer et le frisson que me procure la fin d’une histoire n’a pas son pareil.

La saga Borderlands a une place un peu particulière dans mon coeur car c’est LE jeu de notre couple à M Balzi et moi. Mais bon, assez parlé chiffons et place à mon humble avis !

  • Mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Borderlands the pre-sequel  c’est tout simplement un volet qui se situe entre les deux premiers jeux de la saga. On peut considérer Athena la gladiatrice comme le personnage principal du jeu puisqu’elle raconte les origines du Beau Jack – l’enfoiré de Borderlands 2 – interrogée par Lilith, Brick, Mordecai et Tina.

L’action se situe sur Elpis la lune en orbite de Pandora ainsi que sur la base lunaire d’Hyperion.

On peut incarner au choix : Athena, Whilem le tueur à gages, Nisha la Sheriff de Lynchwood (un des boss de Borderlands 2) qui est aussi la meuf du Beau Jack. Et surtout le Clap Trap ! Personnage iconique et agaçant des premiers Borderlands, Clap Trap se trouve être un personnage drôle, attachant et qui botte des culs comme personne ! C’est celui que j’ai choisi pour notre campagne et franchement je ne regrette pas. J’essaie de varier les styles de combat à chaque nouveau jeux et si j’ai incarné une grosse brute (Brick) dans le 1, un assassin fan de haïku (Zero) dans le 2, Clap Trap se révèle être une toute autre expérience de jeux. Je dirais même celle que je préfère !

Non mais vous avez vu à quel point le Clap Trap est génial ??? C’est fou non ???

  • On a compris, tu es une fan du Clap. Et le gameplay dans tout ça ?

Bah côté gameplay c’est un peu la même chose que les deux premiers sans véritable évolution si ce n’est pour les déplacement en gravité zéro et le vague “problème” de la perte d’oxygène. Si on incarne Clap Trap (putain mais elle est relou avec sa boite de conserve !) on ne se soucie jamais de l’oxygène qui nous sert uniquement à pratiquer le pilonnage. Par contre si votre personnage est humain, gardez un oeil sur la jauge d’O2, ça peut servir 😉

Concernant les arbres de compétences on a toujours le droit à trois branches et mise à part celles d’Athena et Clap Trap je n’ai pas vu les autres en action. Pour le Clap Trap sa compétence principale est absolument démente et aléatoire. Quand vous l’activez vous ne savez pas sur quoi ça va tomber car tout dépend de la situation dans laquelle vous êtes. Effet garanti !

Les graphismes très dessinés avec leurs contours noirs donnent un aspect fun à ce shoot’n’loot qui carbure avec des personnages tous plus barrés les uns que les autres. Ça se joue comme le premier et second Borderlands et je regrette qu’il n’y ait pas eu plus de nouveautés autre que les armes et lieux. Le principe reste toujours le même mais pour un épisode “hors série” Borderlands The Pre Sequel s’inscrit parfaitement dans la saga, en respectant ses codes et promettant des heures de jeu seul(e) ou à plusieurs.

Missions à foison, personnages loufoques, compétences de malade avec en bonus les commentaires du Beau Jack qui n’a pas encore complètement perdu la boule, The Pre-Sequel ne se prend pas le jus et si on peut lui reprocher un certain manque d’originalité ça reste toujours aussi agréable à jouer et l’univers se développe encore tandis qu’on rencontre des gueules familières mais aussi des petits nouveaux. En attendant un Borderlands 3 qui j’espère ira plus loin, plus fort, The Pre-Sequel permet de prolonger le plaisir et c’est tout ce qu’on lui demande.

En bref! Je n’ai pas trop l’habitude de parler jeux vidéo (ça s’voit !) mon mari fait ça mieux que moi mais il a la flemme de me faire la dictée donc voilà pour mon humble avis. Si tu as plus de 18 ans (respectons notre amie PEGI) et que tu veux bourlinguer et dézinguer en toute impunité, ou si comme moi ouvrir des coffres c’est ton dada (c’est mon skill le plus développé dans Bioshock quand j’y pense) alors fonce sur la lune de Pandora et rejoint les Chasseurs de l’Arche.

Borderlands the Pre-Sequel : Boum baby ! #2

  • Borderlands the Pre-Sequel : Boum baby ! #3