Comment Kana va foirer le passage à la lecture numérique de Mangas

Comment Kana va foirer le passage à la lecture numérique de Mangas

On connait tous les affres du “téléchargement illégal” sur la musique les films et les séries TV…blablabla. On sait tous que les raisons sont que le pouvoir d’achat + pas d’offre intéressante (et honnête) + immensité des contenus ne permettent pas de satisfaire tout le monde.

Aujourd’hui je change un petit peu de sujet et je vais vous parler de lecture numérique. Pas de lecture de livres mais de bandes-dessinées et plus particulièrement de mangas ! Voyez-vous je suis un énorme lecteur de manga, j’ai une collection de près de 1500 volumes, j’en lis depuis que j’ai 14 ans et j’achète bien pour 60€ de BD chaque mois…
Par manque de place chez moi mais surtout par une multiplication des séries je ne peux plus me permettre d’investir les yeux fermés dans une nouvelle série qui va faire 50 volumes. Aujourd’hui je lis beaucoup de scan… et quand je dis “lire beaucoup”, ce n’est pas lire des séries entières mais découvrir beaucoup de chapitres. Car sur les dizaines de nouvelles séries qui sortent chaque année, je n’en retiendrai que quelques unes qui m’auront vraiment plus et que je continuerai de lire avec la publication française.

Je peux citer : Kekkaishi (j’ai bien lu 9 volumes avant d’acheter), Soul Eater (12 volumes… Oui la série avait du mal à décoller), Pluto (lu en entier et acheté le coffret collector : magnifique !), et je compte investir prochainement dans Ares (un des meilleurs Manhwa du moment).

Oui je lis beaucoup, oui je “pirate” beaucoup mais je dois être un de ceux qui achète le plus de toutes les personnes que je connais.
Maintenant quand j’entends parler d’offre numérique cela m’intrigue…

Tout d’abord je suis un collectionneur, donc le support physique est pour moi un passage obligé dans le culte du manga. Quand j’entends parler d’offre numérique, cela ne peut être pour moi que du “visionnage” pas de la vraie lecture, de la découverte, “du suivi” (de séries qui sortent au japon mais pas encore en France ex : Hunter X Hunter qui est en StandBy chez nous et qui a magistralement repris au pays du soleil levant).

Quand je vois que Kana va proposer via la plateforme Izneo des chapitres de mangas à visionner je ne peux qu’être intrigué voir un des premier à vouloir tester !

Et là c’est le drame : 0,99€ LE CHAPITRE !!!

Mais ils ont fumé la moquette à mamy Furfur ou quoi ????
Un manga c’est en moyenne 10 chapitres : soit ici : 9,90€ le volume numérique quand on sait que celui ci vaudra environ 6-7€ en version physique…

Sérieusement Kana vous espérez vraiment qu’une seule personne saine de corps et d’esprit achète plus de 2 chapitres à 1€ ???
Vous répétez la même et stupide erreur que font les chaines de TV comme TF1. Mettre des tarifs débiles pour personnes débiles (et friquées) en vous plaignant que le marché ne décolle pas !

Si TOUTES les chaines de TV avaient signé un partenariat pour proposer une offre légale, simple et pratique sous forme d’abonnement équilibré (au hasard 29,90 pour toutes les séries US en VOST 72H après diffusion lisible autant de fois que vous voulez sur n’importe quel canal)… je peux vous dire qu’aujourd’hui on ne parlerait même pas d’HADOPI ou de problème de téléchargement “illégal”.

Ne jouez pas aux abrutis, ne tuez pas ce marché au potentiel énorme !

Voici ma proposition :
1/ des chapitres à sortie rapide (2 à 3 semaines max après diffusion japonaise)
2/ une plateforme facile d’accès (pour le coup Izneo est assez agréable)
3/ un p*tain d’abonnement en plus de l’achat au chapitre. Et ne pensez pas en termes de quantité mais en termes de pouvoir d’achat et de prix perçu par le consommateur : Combien un lecteur de manga assidu dépenserait dans ma plateforme chaque mois pour suivre ses séries préférées ? 6€, 9€, 14€ ? Soyons honnête ça n’ira pas au-delà pour le moment aux vues de l’offre et de ses limites (catalogue et technique).

A partir du moment où l’on pense aux besoins des consommateurs et de leur pouvoir d’achat ceux-ci répondent présent !
Voyez les cartes de cinéma illimité,  FreeMobile, Netflix aux USA…

Comment Kana va foirer le passage à la lecture numérique de Mangas #3