Bilbo illustré par Justin Gerard

Justin Gerard est au même titre que notre fidèle lecteur Baaberith un des plus grand fan de Tolkien au monde. Mais le jeune homme a également un talent très convoité, celui de savoir dessiner. Je dirais même plus Justin est un illustrateur de talent qui a décidé d’illustrer les plus grandes scènes de son livre préféré : Bilbo le Hobbit.

Entièrement relaté sur son blog, l’illustrateur nous raconte comment il a réalisé les six premières peintures (oui il s’était lancé le défit de se mettre à la peinture), comment il a sélectionné les différentes scènes et sur quels éléments il a eu du mal.

Après les six première planches et le succès rencontré sur Internet, Justine décide de continuer l’aventure. Au moment où nous parlons, il en est à sa 17è planche…

La Bataille des cinq armées – Bilbo le Hobbit – Justin Gerard

Merci à Gillossen pour la news

Les derniers articles par jayer (tout voir)
S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Durden
Durden
29 mars 2009 16:56

J’aime bien, même si c’est pas le style que je pratique.
C’est assez plat, la couleur brune tue la scéne. Ya pas de mouvement. Dommage.

Kameyoko
Kameyoko
30 mars 2009 8:29

Il me semblait bien avoir déjà vu ces images 🙂 (cf la source). Mais j’aime beaucoup. J’ai beaucoup de respect pour les illustrateurs.

Pour moi les références restent Howe et Nasmith en ce qui concerne la fantasy. Mais celui-ci est pas mal du tout.

C’est marrant, je vais bientôt relire Bilbo pour essayer d’en faire un article (mais souvenirs sont trop vieux pour cela)

Gyr
Gyr
30 mars 2009 20:13

C’est quoi l’ours au milieu ?

Alexis
Alexis
31 mars 2009 12:12

#Gyr > C’est Beorn l’homme ours, un des personnages fascinant du livre.

« En cette dernière heure, Beorn lui-même avait apparu – nul ne savait comment ni d’où il avait surgi. Il était venu seul, sous sa forme d’ours ; et, dans sa colère, il semblait avoir pris des proportions gigantesques. Le grondement de sa voix était semblable à celui de tambours et de canons ; et il rejetait les loups et les gobelins de son chemin comme des fétus. »

Gyr
Gyr
31 mars 2009 21:42

Ça m’était tout à fait sortit de l’esprit.

baaberith
baaberith
1 avril 2009 10:36

Son style graphique me fait beaucoup penser à celui retrouver chez rackam (éditeur de jeux de stratégie qui a énormément perdu en qualité et qui est descendu dans mon estime : http://www.confrontation.fr )
Sinon c’est vraiment très beau, bonne continuation.

Ps: effectivement j’aime bien ce genre de sujet 😀