From Dust (le nouveau jeu d’Éric Chahi)

From_Dust

Pendant que tout le monde s’acharne sur DiabloIII (on essaiera de vous faire une critique), votre serviteur était en recherche de nouveauté, de détente… de dépaysement. Lorsque j’appris que j’avais loupé la sortie du dernier jeu d’Eric Chahi (Another World, Heart of Darkenss…2 jeux inoubliables et magiques) je n’ai pu m’empêcher d’aller en quête d’info.
A ma plus grande surprise, le jeu : From Dust était en promo sur Steam (7€)… Autant vous dire que je n’ai pas attendu plus de  10 secondes avant de l’acheter !

Jeu de Gestion Géologique

Bon je préfère vous prévenir, dans ce jeu il n’y aucun challenge, aucun stress mode, c’est un jeu avant tout fait pour se détendre et s’amuser simplement.
L’histoire (car il y en a une) nous invite à suivre un peuple à la recherche de leurs ancêtres et de terres où il pourront vivre en paix. Malheureusement pour eux, sur chaque continent où ils souhaitent élire domicile, la nature cherche à tout prix à les chasser.

Volcans, raz-de-marrées, tsunamis, incendies, sécheresse… Vous devrez aider ce peuple à luter contre les éléments.
Comment faire ?
Rien de plus simple, vous aurez à disposition entre 1 et 3 pouvoirs (liés à des totems investis par le peuple à différents endroits de la carte) vous permettant de maitriser ces éléments : eau et terre seront vos principaux pouvoirs (avec quelques variantes) et vous permettront d’agrandir les territoires, de créer des chemins ou de tout simplement sauver vos villageois de l’inondation.

Peu de Challenges mais une bonne dose de détente

Attention, il ne s’agit pas d’un jeu de gestion comme Civiliation ou Populous… vous ne contrôlez pas le peuple en question, vous ne maitrisez que quelques éléments.

C’est quoi l’intérêt, me direz-vous ?

Avant tout, visuel ! Vous prendrez un malin plaisir à observer comment vos créations géologiques vont transformer la carte sur plusieurs cycles, comment la mer va avoir un effet d’érosion sur vos collines, etc… Dans ce jeu vous êtes un Dieu, et à travers celui-ci vous prendrez un malin plaisir à démolir et transformer une carte entière.

Ce jeu est donc assez beau, sans pousser votre carte graphique, vous profiterez surtout du moteur créé pour l’occasion, calculant les conséquences de la nature sur vos créations géologiques. En ce sens, le moteur est relativement intelligent… On ne pourra pas en dire autant de vos villageois qui persisteront à se noyer comme des cons et à se jeter dans la lave…

Le jeu se termine en 3 à 4heures, sans compter le mode défis (quelques petits challenges qui n’apportent pas grand chose).

from-dust-gameplay

Pour conclure

Le jeu réussit à nous transporter à travers une histoire simple et l’on prend facilement goût à se faire passer pour un dieu.
On regrettera néanmoins la jouabilité infecte et le peu de challenges qu’il y a … mais From Dust aurait-il gagné à être plus long ou plus dur ? Pas forcément…

Il y a 3 Commentaires.

  1. La bande annonce montre bien l’univers du jeu et je la trouve très bien réalisé. C’est sûr qu’à 7 euros, pourquoi ce priver !

  2. Ca me fait beaucoup penser à Black and White, un autre god-game assez proche visuellement.

  3. ahhhhhh Black & White, il me manque ce jeu…

Laisse ton humble avis

*