• Home »
  • Humour »
  • La dictature du “Tu vas avoir des problèmes” ou comment justifier un humour lisse et plat

La dictature du “Tu vas avoir des problèmes” ou comment justifier un humour lisse et plat

tu vas avoir de gros problme sav emissions omar fred

Depuis que je fais des vidéos parodiques  sur internet, depuis 2006 (Chirac était encore président, c’est te dire si je suis un dinosaure)  j’ai vu toutes sortes de modes défiler.

Les détournements de mozinor et “façon mozinor”, les vidéos où des gens reprennent des sketches de François Perusse, les “machinimas” faites à partir de GTA 4 ou de WOW, les vidéos où des jeunes -en général- se font mal façon jackass, les mashups, les playbacks, et bien d’autres choses encore depuis les débuts des sites de partage de vidéo comme dailymotion ou youtube.

En 2007, avec l’avènement du Sarkozysme, est apparue, dans le SAV d’Omar et Fred, une expression bien particulière qui faisait montre de la main-mise du Président d’alors sur les médias:

“tu vas avoir des problèmes, toi”

Le but premier de cette réplique, qui est devenue “culte” était de faire passer une critique sous couvert d’une auto-censure, ce qui permettait de faire passer la pilule, et ainsi de rire non seulement de ce qui est dit, MAIS AUSSI du contexte qui rend cette phrase, somme toute anodine, “imprononçable”.

L’idée est brillante, et elle a permis à Omar & Fred de vraiment se trouver grâce au SAV (j’avoue, malgré tout que j’étais moins fan des personnages qu’ils incarnaient).

Malheureusement, au premier degré, les gens -et surtout les commentateurs sur youtube- l’ont employée comme avertissement vis à vis de certaines blagues, et , comme souvent, entendre des rumeurs de “gens qui ont eu des problèmes”, ça a fait s’arrêter l’humour noir, ou du moins ce type d’humour avait moins de représentants.

Un humour bien plus lisse et propre est né, l’humour du stand-up en est un exemple: on ne fait rire qu’à partir de ce que l’on vit.

Ne vous méprenez pas: je ne dis pas qu’en france on n’a pas fait d’humour “simple” qu’à partir des années 2000, je dis juste que les sketches des inconnus, joués aujourd’hui leur feraient “vraiment” avoir des problèmes:

(prends toi ça dans ta chatte, kev adams)

Et alors que l’internet s’affranchit de toute ligne éditoriale, pourquoi dire encore “tu vas avoir des problèmes” ?les humoristes sur internet n’ont pas de comptes à rendre, dans le fond, (à part à youtube, quand on ne respecte pas certaines règles d’utilisation), alors je repose la question:

“Pourquoi prétendre qu’untel ou unetelle aura des problèmes à la suite d’un sketch, ou d’une blague, surtout si elle est postée sur Internet ?”

Dans les médias traditionnels, certains ont vraiment eu des problèmes. Stéphane Guillon ou Didier Porte, par exemple. Mais plus récemment, l’affaire des grandes gueules sur RMC avait choqué le public, lorsque Sophie de Menthon disait que “le viol de Naffisatou diallo était pour elle , la chance d’une vie”, s’en est suivi le licenciement de cette personne, et des excuses publiques générales de la part de la station de radio et tout et tout.

Sur Internet, cette phrase (pas très drôle) n’aurait pas coûté à son auteur autant de soucis. D’une part parceque la visibilité y aurait été moins grande, et que les gens seraient venus chercher par eux-même cette sorte d’humour.

Le problème étant q’un mimétisme s’incarne de la télé au web. Certes, l’on peut dire un peu ce que l’on veut, mais, nourris que nous fûmes aux codes et aux diktats de l’esprit TV, il est encore assez difficile de faire quelque chose de vraiment différent des codes de ce que l’on voit à la télévision.

Ainsi, lorsque l’on dit “Tu vas avoir des problèmes”, on fait vaguement référence à quelqu’un dont on a entendu qu’il avait subi un contrôle fiscal pour s’être moqué de De Gaulle en 1961. Mais, vu qu’on n’a pas envie de savoir quelle serait la réelle teneur de ces problèmes, alors on fait du Kev Adams ou même du Anne Roumanoff, qui , eux n’en auront strictement JAMAIS.

Monde de merde.

Les derniers articles par GaneshDeux (tout voir)
S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Lord Batair
Éditeur
Lord Batair
27 février 2013 10:03

La vérité vraie transpire de ce billet

Adrien
Adrien
27 février 2013 10:59

Bien d’accord avec cet article. Rien de tel que l’humour dénonciateur des Inconnus qu’on ne retrouve que de temps en temps chez quelques humoristes…

D-World
D-World
27 février 2013 12:01

Oui on pourrait ajouter la phrase “on peut plus rien dire” …

Thomas
Thomas
27 février 2013 16:20

Que du vrai dans cet article. Au moins ça fait aprler d’eux..

Mathilde
Mathilde
1 mars 2013 4:10

d’un côté, c’est bien que les personnes qui disent des grosses conneries soient sanctionnées.

tom
tom
17 mars 2013 9:07

J’adore c’est top !

toulrap
toulrap
22 mars 2013 15:25

Bien dit, pourquoi interdire les gens à dire ce qu’ils pensent tant qu’ils ne sont pas grossiers ? L’humour dénonciateur est parfois plus touchant que de dire en face des mots crus qui pourrait beaucoup blessé.

Anne NAUNIM
Anne NAUNIM
4 avril 2013 7:40

« Pourquoi prétendre qu’untel ou unetelle aura des problèmes à la suite d’un sketch, ou d’une blague, surtout si elle est postée sur Internet ? »

Parce qu’en France, l’on peut être condamné pour moins que ça, même sur internet !

Je pense à l’affaire “Nadine Morano : ‘ouh la menteuse'” et à “Sarko je te vois !” par exemple.

J’espère juste avoir mis assez de guillemets pour ne pas avoir de problèmes :-p

Lilith
Lilith
7 septembre 2015 20:43

Procès Guy Bedos VS Nadine Morano à Nancy en ce moment… on va voir si il aura des pb ou pas, d’ici quelques jours !