Les Gardiens de la galaxie : ou comment un simple trailer fait revivre Jonathan King, Blue Swede et… David Hasselohoff

les-gardiens-de-la-galaxie

C’est un peu l’évènement de cette semaine, la sortie du tant attendu film issue de l’univers Marvel : Guardians of the Galaxy (les Gardiens de la Galaxie) exceptionnellement je ne vous parlerai pas du comics (car je ne l’ai pas lu… shame on me !) mais plutôt des répercutions engendrées par le choix de la musique dans la bande annonce…

En effet, pour remettre les choses à plat, les Gardiens de la Galaxie est un comic de science fiction (à la limite du space opera) blindé d’action et d’humour. Si les images d’une bande annonce peuvent en elles-mêmes démontrer la nature “Science fiction” d’un film, le côté humoristique et/ou décallé est toujours plus compliqué : Il faut prendre des extraits de scènes bien choisies et les monter dans un sens qui exprimerait le côté humoristique de l’oeuvre. Bien souvent dans des comédies “classiques” cela se résume à des gens qui crient, qui se font cogner dessus, qui tombent, etc…

Dans le cadre des Gardiens de la Galaxie le sujet est un chouilla plus complexe, car ce n’est pas une comédie à proprement parlé mais un groupe de “héros” (ou plutôt de tolards) qui vont devoir s’unir (à la base pour des objectifs personnels) et se retrouver à sauver des planètes. Le succès de du film Avengers mêlant avec brio action et humour a marqué un point d’entrée que nombre de films de “super-héros” vont vouloir tenter de recopier. Le problème étant que de façon générale la Science-Fiction a du mal à s’imposer au cinéma et à la Télévision, le public est très critique ou alors spécialisé sur le sujet (on va dire “les geeks”). Les Gardiens de la Galaxie intégrant l’univers Marvel doivent pouvoir apporter aux spectateur une certaine cohérence et logique narrative mais c’est plus facile à dire qu’à faire quand on parle de SF et que cela n’a jamais (ou très peu) été traité dans les autres films.

gardians-of-the-galaxy-2014

Les studios Disney/Marvel ont donc décidé d’utiliser un moyen assez class

ique mais jouant sur le choc des générations : le thème musical dans la bande annonce. En effet, quand vous avez un trailer vous avez trois  possibilités d’intégration musicale :
– Utiliser la musique du film (chose assez rare sauf sur certains films à gros budgets ou avec des compositeurs assez connus)
– Utiliser la musique d’autres films (c’est en générale la solution la plus utilisée car elle permet d’associer un type de film à un autre)
– Utiliser une musique d’un groupe (très utilisé sur les tee-movies en prenant des groupes plutôt punk-rock)

Dans le cas de la première bande annonce des Gardiens de la Galaxie le choix s’est porté sur la chanson Hooked on a Feeling. Ce morceau est plutôt judicieux car il a été repris et adapté à différentes reprises et permet à plusieurs spectateurs de le replacer dans un contexte temporel (selon leur âge) :

1969 – Création de la chanson Hooked on a Feeling par B. J. Thomas

1971 – Reprise par Jonathan King en y ajoutant l’introduction  “ooga chaka” lui donnant son atmosphère si particulière

1974 – Reprise par le groupe Blue Swede (reprenant le “ooga chaka”) qui est la version la plus connue notamment en raison qu’elle a été N°1 des ventes à sa sortie

1992 –  Utilisation de Hooked on a Feeling dans la bande originale du film Reservoir Dogs

1997 – Association du la chanson de Blue Swede sur le thème du “bébé qui danse” dans la série Ally McBeal  (certains d’entre vous savent maintenant où ils avaient entendu le “ooga chaka” )

1999 – David Hasselhoff qui tente de diversifier sa carrière se lance dans la chanson et reprend Hooked on a Feeling avec un rythme légèrement plus rapide (et un peu plus “pop”).

2000 – Dans l’album Conspiracy of One du groupe The Offspring, ils reprennent le “ooga chaka” dans la chanson Special Delivery

Ce qui est amusant de suivre après la diffusion de la bande annonce des Gardiens de la Galaxie, c’est d’observer les recherches associées notamment à la recherche du thème musical. Ainsi en croisant les données de google trends, on peu voir que la majorité des gens pensent que le thème utilisé est celui interprété par David Hasselhoff (+9Millions de recherche en moins de 24h) hors celui qui est utilisé est bien celui du groupe Blue Swede.

Ce que l’on peut en déduire ?

C’est que la notoriété de David Hasseloff l’emporte par rapport à Blue Swede en raison de son exposition sur Internet. Mais surtout, le public cible de la bande annonce se situe probablement entre 20 et 35ans, période pendant laquelle ils n’étaient pas nés pendant le succès de Blue Swede mais surtout période faste des années 90 où David Hasselhoff était surmédiatisé (K-2000, Alerte à Malibu).

Néanmoins, quand vous échangez sur les blogs, les forums et autres réseaux sociaux, les “anciens” n’hésitent pas à replacer “les petits jeunes” afin de leur inculquer quelques notions d’histoire musicale comme je le fait aujourd’hui.

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.