[Ciné] Le genre action-fantastique : arrêtez d’avoir honte !

154734

L’autre jour, je me sentais désœuvré, à trainer dans Paris en attendant d’aller à un rdv, et du coup je suis allé voir le premier film qui passait dans le coin, c’est à dire I, Frankenstein. Ah tiens, ça peut être complètement nul, comme ça peut avoir quelques idées sympa en stock (je ne regarde jamais les bandes annonces, et j’évite de lire les synopsis si je peux m’en empêcher). Bien évidemment, c’était à chier sur les murs, hein, je brise le suspense tout de suite. Le genre de film bourré de poncifs et de clichés, ou ça cabotine a en crever… Alors ouais, je sais ce que vous allez dire :

– RégisPlomberie78 : Ouais, moi aussi j’ai bien aimé ce film. Très bon article au passage

Euh… Non. Bon, je vais faire la réflexion a votre place, vous allez dire :

– Ouais enfin… Fallait s’y attendre, quand même, que c’était une grosse merde. Tu cherches les coups un peu là.

Ben ouais mais… J’aime bien ce genre de films, moi. Le genre action-fantastique, c’est ce qui me parle le plus, et les “monstres” (au sens littéraire) j’aime beaucoup. C’est quoi le genre action-fantastique, vous me direz ? Disons que ça se caractérise par certains codes, un héros qui pète la gueule a des trucs surnaturels (vampires, loups garous, démons, aliens, etc…) en étant lui même un truc surnaturel, ou pas. On peut même étendre ça a des univers plus SF ou fantasy, tellement les codes sont interchangeables d’un univers à l’autre. Et j’ai eu de plutôt bonnes surprises parfois.

constantine keanu reeves

Constantine, un film que j’ai bizarrement bien aimé, même s’il est très loin du comic book original.

Alors, c’est un genre qu’on pourrait dire “sur-représenté” au ciné mais en fait, pas tant que ça. C’est assez difficile de trouver un actionner de qualité, surtout aujourd’hui, et ce pour plusieurs raisons :

  • Faut des acteurs qui ont la classe. Faut Dwayne D. “The Rock” Johnson, Keanu Reeves ou Vin Diesel, genre un mec qui pète ton écran de son charisme. Le but, c’est pas qu’il joue bien, c’est qu’il ait “la classe”. Point.
  • Faut un scénar’ facile a suivre genre “pose ton cerveau”, mais avec assez de twists a la con et/ou d’idées originales pour que ça sorte du lot.
  • Faut de l’action. Des arts martiaux, des armes débiles, des explosions Michael “awesome” Bay style, des punch lines bien stupides… Et que ce soit bien chorégraphié surtout.

Et la, on voit ou ça cloche pour un hipster moyen : a part du blockbuster hollywoodien, c’est très dur pour un réal de taper dans ce genre là. Du moins, c’est ce qu’on pourrait penser. Un exemple ? Un film que j’aime bien, que je n’ai pas honte d’aimer : Equilibrium. Dedans, y a du Gun Kata, Christian Bale, Sean Bean qui meurt une fois de plus, des décors sympas, une histoire pas trop mal… Ce film ne peut objectivement pas être considéré comme un “bon film”, comme beaucoup d’actioners de ce genre, parce qu’il cumule trop de petits défauts qui lui nuisent. Mais il réussit néanmoins son coup grâce aux qualités sus-nommées, pour les afficionados du genre, et ce pour… 20 millions de $ de budget. Pour info, c’est a peine deux fois le budget d’Intouchables… Je vous ferais pas l’insulte de le comparer au budget du dernier Asterix. J’aurais pu citer Pitch Black aussi, dans le même genre (23 millions de $).

Reflexion d'un pote qui regarde ma dvdthèque "Quoi ? t'as le Roi Scorpion en version collector ? Putain t'as pas honte ?" Ben uh... non. Ce film est très con, mais très sympa a regarder.

Réflexion d’un pote qui regarde ma dvdthèque “Quoi ? t’as Le Roi Scorpion en version collector ? Putain t’as pas honte ?” Ben uh… non. Ce film est très con, mais très sympa a regarder.

Bon ok, petit budget ou pas, tu vas pas voir applaudir le critique de Telerama en avant première, hein. Ça reste des scènes d’action entrecoupées de scènes de dialogue pour voir avancer le scénario, quand il est présent. Des fois ça marche, et des fois, comme dans le cas cité en début de chronique… ça foire. Pourquoi ? Quelques exemples parmi les plus courants :

  • Le cabotinage : on demande des acteurs qui ont la classe. Pas des acteurs qui font des moues débiles ou des expressions de constipés au bord de l’explosion. Sans parler des poses trop dark de vampires, accroupis a la corniche d’un bâtiment sous la pluie… Oui, le cabotinage tue le film d’action, quand un acteur en fait beaucoup trop… genre le dernier Conan, c’est un festival : regardez-le si vous voulez voir ce que c’est (pas) que l’Actor’s Studio
Rose Mc Gowan

T’as Rose Mc Gowan dans ton film et tu la coiffes comme ça ? C’est criminel, ça… J’veux dire, c’est pas comme si tu misais sur son jeu d’actrice…

  • L’argument commercial : vous savez pourquoi Uwe Boll est un très mauvais réal’ ? C’est parce qu’il prend son public pour des cons. Un bon réalisateur fait son film par passion, ou pour passer un bon moment ; un mauvais le fait pour faire du fric avec la mode, les goûts de ses spectateurs, ou en les appâtant avec une licence connue.
  • Violation de la trêve de l’incrédulité : la trêve de l’incrédulité, ça veut dire qu’à partir du moment ou vous regardez du fantastique, vous êtes prêt a gober n’importe quoi tant que c’est justifié/expliqué. Sinon, vous commencez a vous poser des questions, a demander a voix haute “pourquoi ?” voire a vous marrer en pointant les incohérences. C’est pas quelque chose de facile a manipuler, ca se voit surtout quand on voit le nombre de films qui se ratent en justifiant leur conneries grâce a la bonne vieille formule “TGCM”
  • Marion Cotillard : Mais j’ai bien aimé The Dark Knight Rises a part ça.

Eh oui, c’est pas si simple que ça de s’adresser à ce genre de public. Foutre du pognon dans les explosions, embaucher une ou deux bonasses et balancer quelques références geek, ça suffit pas pour réussir un actioner qui restera dans les mémoires. Il faut ce petit quelque chose… truc qui manque beaucoup aujourd’hui quand on voit a quel point la production de ce genre est ultra-calibrée, à tel point qu’on en a honte, de nos séries B. Mais point de honte il ne faut avoir !

The-Mummy-1999-the-mummy-movies-4380863-960-536

J’adore Brendan Fraser, juste a cause de La Momie… Il appartient a ces acteurs pour lesquels j’ai une profonde sympathie, sans savoir pourquoi, au même titre que Jeremy Renner

En effet, même si la production actuelle est véritablement médiocre en terme de chasseurs de vampires et tueurs de démons, bon nombre de films cultes sont issus de ce genre, et ont contribué a fournir un imaginaire collectif blindé de bestioles alienoïdes qui chassent pour s’amuser et d’ex-actrices de comédies romantiques qui déglinguent des loups garous a coups de katana. AVOUEZ que vous les aimez, ces films décérébrés qui ont peuplé votre adolescence. Et arrêtez de vous cacher, exprimez votre goût pour les séries B débiles, et portez fièrement ce fardeau, vous aussi ! Sur ce, je vous laisse avec une vidéo à la con, pour la forme.

(J’avais aucun respect pour Michael Bay… Mais ca, c’était avant cette pub)

Furfur.