Le backlink est mort : évolution du concept d’influence dans la blogosphère

Le Backlink c’était il y a encore quelques mois le Graal des blogueurs et autres marques. Le fait d’avoir un petit lien sur un blog engrange une somme considérable d’avantages, à condition que celui-ci ne soit pas noyé parmi une centaine d’autres liens et donc… bien mis en valeur : Visibilité, Trafic et surtout Évaluation et Quantification des sources.

Si pour les sites institutionnels et les marques la donne n’a pas forcément changée, avec l’arrivée de de Twitter (et Facebook) la notion de backlink pour la blogosphère est en train de se métamorphoser !
Je ne fabule pas, je ne met pas le feu aux poudres mais j’aimerai faire prendre conscience (si ce n’est pas déjà fait) que certains services et mentalités associées sont en périls.

En effet, depuis quelques mois Twitter vole les backlinks ! Le terme est peut être brutal mais c’est un fait. Depuis un moment, les blogueurs  ne se font plus (ou très peu) de liens entre eux, soit pour des raisons d’égocentrisme (certains blogs ont peur de la fuite de trafic vers des concurrents), soit car ils utilisent d’autres systèmes pour diffuser des liens, comme notamment Twitter

Du coup les backlinks depuis le mois d’aout sur la blogosphère internationale sont en train de chuter sévèrement, de nombreux blogs français (dont AMHA, qui recevait en moyenne 5 à 10 citations par mois) n’ont reçu AUCUN backlink au mois d’octobre.

  • Le problème de Twitter est double :

– Tout d’abord, les liens dans Twitter ne sont pas « encore » (personne ne dit s’ils le seront un jour) référencés comme backlinks par les outils comme Technorati ou Google PR/BS…  Pour le coup Google a senti venir la tendance et a tout simplement annoncé d’arrêter de quantifier les backlinks, donc la disparition de son outil PageRank.
Le problème qui s’en suit pour la notion d’influence dans la blogosphère est l’impossibilité d’évaluer l’importance d’un blog. En effet, même si cela peu sembler puéril, les blogueurs aiment les classement mais pas seulement eux, les marques aussi ! En effet, pour sélectionner via des régies publicitaires ou au cas par cas les blogs sur lesquels on aimerait communiquer (publicité, articles sponsorisés, évènements etc…) beaucoup de marques se réfèrent au Pagerank et aux divers classements existants (Wikio entre autre pour la France). Si ces classements disparaissent où deviennent obsolètes, il serait impossible de définir l’influence d’un blog par le backlink.

Aujourd’hui c’est le seul et unique moyen de définir l’importance d’un blog (mis à part les digg-like / sites permettant de voter pour les meilleurs articles) car il faut savoir que le nombre de visiteurs (notion plus logique que le backlink) n’est connue que du webmaster du dit site. Beaucoup plus contraignant, le nombre de visiteurs ne peut pas être détecté par des sites tiers (à moins que le webmaster n’ajoute un widget ou une ligne de code pour chacun de ces sites tiers).

– L’autre souci, est le raccourcissement d’url (des adresses internet comme bit.ly ou tinyurl.com) fait dans Twitter. Ces raccourcis empêchent les moteurs de recherche de référencer les adresses et de les authentifier pour le moment comme backlinks potentiels.

  • La face visible de la blogosphère va évoluer

Il est clair que les gros blogs (ceux n’appartenant pas à des groupes médias) vont avoir des difficultés à se mettre en valeur auprès des annonceurs. Le backlink comme outil de classement a toujours été critiqué, aujourd’hui il va disparaitre au profit du Community Link (Twitter, Facebook etc…) qui n’est à ce jour pas quantifiable ni utilisable en l’état.
L’autre élément important à ne pas négliger est que tout les blogs ne possèdent pas un Twitter ! Du coup les classements seront à deux vitesses avec les classiques au Backlink et les nouveaux au Community Link qui sera principalement utilisé par les blogs IT, Geeks, Musique et BD (tout du moins pour la France car aux US tout le monde possède plus ou moins un compte Twitter, et pas que les geeks).

  • De nouveaux outils vont apparaitre

Soyons honnête si dans 2 mois Wikio et Technorati (pour ne parler que d’eux) n’ont pas trouvé un nouveau moyen d’évaluer l’influence d’un blog… il vont mourir très rapidement (trop ?). De fait, des petits malins vont tirer leur épingle du jeu et proposer un bon gros service d’analyse de Backlink + Community Link + Short Link + Comptage visiteur visible par tous (voir peut être même payant).

Le gros problème est de forcer les blogueurs à insérer des widget et autres lignes de codes dans leurs sites. Je ne me fais pas de soucis pour ceux qui sont déjà influents qui suivront la tendance mais je me préoccupe du blog du jeune kevin qui n’y connait rien et qui ne décollera jamais.

L’autre possibilité est l’intégration par défaut de ces futurs outils au cœur des plateformes de blogging : Blogger, Over-Blog, Skyblog, WordPress, Dotclear, Joomla etc… Si toutes ces plateformes adoptent ceux-ci on aura une vraie base de donnée représentative de la blogosphère et il n’y aura plus de guéguerre entre deux gros blogs médias qui se disent chacun premier blog de France (je ne cible personne).

Si les blogueurs son honnêtes (en tout cas ils le sont d’après eux) et souhaitent jouer le jeu de l’influence ils intègreront ces outils… maintenant reste à savoir quelle société ou petit malin du web proposera ceux-ci à l’ensemble de la blogosphère.

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

jayer

Jayer est le créateur de AMHA.fr
Souvent considéré (à mal) comme un adulescent , c'est tout simplement un homme qui vit au rythme de ses passions : BD, Dessins animés, Fantasy, jeux et du gros délire.