Tête d'os

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qu’on n’aborde presque jamais sur amha, à savoir les comics. Mais ici, il n’est pas question de vous parler d’extra-terrestre qui met son slip par dessus son pantalon pour sauver le monde, ou encore de supers héros en lycra aux noms très recherchés comme Giant man, parce que je suis un homme qui peut prendre la taille d’un géant. Je préfère vous parler d’une série totalement originale, au point même qu’aucun éditeur n’en a voulu et qui a quand même rencontré un succès mondial. Pour fabriquer cet O.E.N.I (Objet Editorial Non Identifié) vous devez :

Dans un shaker, mettre 1 tiers de Snoopy et des Peanuts, 2 tiers du Seigneur des anneaux, 1 pincée d’humour débilisant, 1 doigt de cauchemar et 1 soupçon de Moby Dick.

Secouez Bien fort.

Mettez au frigo pendant 13 ans.

Vous obtiendrez ainsi une magnifique série : BONE.

Mangez ! C’est chaud.

Tête d'os
Bone est dessiné par Jeff Smith. Pour faire simple, c’est un américain qui pendant ses études dans l’Ohio crayonna un petit strip comic intitulé Thorn dans le journal universitaire. A la fin de la faculté, il monta sa boîte de production Characters Builders est tenta de faire quelques dessins animés en essayant de replacer Thorn, mais sans succès. Il eût alors l’idée en 1991 de faire un comic : Bone, qu’il devra auto-publier. Peu à peu le bouche à oreille se met en place. De plus, Bone reçoit une très bonne presse, gagne bon nombre de prix et devient donc un succès international. La série comporte 55 numéros dont le dernier est sorti en 2004.

Tout cela est bien intéressant mais ne fait pas pour autant avancer nos affaires, et vous devez toujours vous demander ce qu’est Bone et pourquoi c’est si particulier. Il est donc temps de rentrer dans le vif du sujet.

1) Histoire

Les 3 cousins (présents sur l’image ci-dessus), Fone Bone, Phoncible P. “Phoney” Bone et Smiley Bone sont chassés de Boneville. Après plusieurs jours de cavale dans le désert ils se retrouvent malencontreusement séparés et atterrissent chacun de leur coté dans la Vallée. Fone Bone, seul dans une forêt luxuriante, va rencontrer plusieurs personnages hauts en couleurs dont un dragon rouge, qu’il a l’air d’être le seul à voir. Son chemin va finalement croiser celui de Thorn et de mamie Ben dont il deviendra très proche. Pendant ce temps Phoney et Smiley vont se rejoindre à la taverne de Barrelhaven où ils seront condamnés par le tenancier, Lucius, à travailler pour éponger leurs dettes. Fone retrouvera vite ses cousins lorsqu’il ira avec Thorn et mamie Ben au marché. Ils envisageront alors de quitter la Vallée pour rentrer chez eux, mais voilà, le danger rôde et il ne faut pas se promener seul dans la forêt. Les attaques de rat-garous se font de plus en plus fréquentes. La trêve semble fragile et Kingdok, le roi des rat-garous, menace de descendre des montagnes pour envahir la vallée. Qui est ce mystérieux homme à la capuche, conseiller de Kingdok, à la trecherche de l’être qui porte une étoile jaune sur le torse ? Pourquoi Thorn fait-elle des rêves étranges de dragons et des temps anciens ? Pourquoi le dragon rouge n’est-il visible que de Fone ? Pourquoi tout le monde s’endort-il quand Fone parle de Moby Dick? Certains parlent même du retour du terrible Seigneur des criquets…

Tous ces événements vont entraîner bien malgré eux Fone Bone et ses cousins dans une aventure épique où le sort de la Vallée est en jeu.

2) Les personnages

Tout d’abord je vais vous présenter les 3 cousins.

Tête d'os #2
Fone Bone : c’est le héros de cette histoire. Victime de la réputation de son cousin Phoney il est lui aussi obligé de fuir Boneville. Il est foncièrement gentil, il essaye d’aider tout le monde, bref il a le charisme d’une huître. Il est aussi le meilleur ami de Thorn dont il est secrètement amoureux. Son péché mignon c’est Moby Dick dont il est un grand fan, ce qui a le don d’endormir son auditoire. Cette particularité peut être une arme très puissante.

Tête d'os #3
Phoncible P. “Phoney” Bone : c’est l’opposé de Fone. Après une énième escroquerie il sera chassé de Boneville avec ses cousins. C’est un incorrigible avare, son seul but dans la vie est de s’enrichir aux dépends des autres. La seule chose qui l’intéresse c’est lui, et à la limite ses cousins. Il s’habitue à toutes les situations, même au fait que l’argent n’existe pas dans la Vallée. Cependant un mystérieux homme à la capuche le recherche et s’il continue ses entourloupes, les villageois risquent de le livrer dans l’espoir d’éviter la guerre.

Tête d'os #4
Smiley Bone : le dernier cousin, le plus grand en taille et en stupidité. C’est l’inconscient du groupe. Il vit dans son propre monde et la seule chose qui l’intéresse c’est de s’amuser et de se déguiser en vache. Néanmoins il place l’amitié au-dessus de tout et fera tout pour sauver ceux qu’il aime. Par ailleurs c’est un amateur de cigares et l’un de ses jeux favoris est de taper sur le système de Lucius pour le faire craquer.

Je vais vous parler maintenant des habitants de la Vallée.

Tête d'os #5
Thorn : jeune et magnifique jeune fille en pleine crise existencielle. Elle vit seule avec sa grand-mère depuis toute petite. Elle est sur le point de devenir une femme et donc, comme toute adolescente, rentre en conflit avec celle qui l’a élevé. Elle trouve auprès de Bone un ami sincère. Elle fait de plus en plus souvent des rêves étrange peuplés de dragons et récemment un homme encapuchonné tente de pénétrer ses songes.

Tête d'os #6
Mamie Ben aussi appelé Rose : Elle a connu la Vallée avant la première grande guerre contre les rat-garous et y a survécu. Elle a un caractère bien trempé et une force herculéenne, mais elle sait aussi être une mamie attentive. Elle aime particulièrement les tartes aux pommes de Thorn et faire la course contre les troupeaux de vaches des paysans du coin. Cependant elle semble cacher quelque chose.

Tête d'os #7
Lucius : c’est le patron de la taverne de Barrelhaven. Lui aussi a connu la Vallée avant la première guerre. Il est un peu bourru mais au fond très gentil. Il entretient une relation ambigüe avec mamie Ben et semble en connaître beaucoup trop sur les rat-garous et les dragons pour n’être qu’un simple aubergiste.

Tête d'os #8
Le dragon rouge : il n’apparait qu’aux yeux de Fone et aime bien le faire passer pour fou auprès des autres gens. En effet, pour les habitants, les dragons sont sensés avoir disparus de la Vallée. Même s’il s’amuse au dépend de Fone il est toujours là pour le protéger des rat-garous. Il aime bien fumer une petite cigarette aussi.

Ted : c’est une bestiole. Il est le chat du Cheshire de la Vallée. Il apparait toujours à l’improviste et est toujours au courant de la situation. Si je ne mets pas d’image c’est parce qu’il ressemble à trois pixels vert.

La Vallée est peuplée de pleins de villageois naifs et peureux, d’animaux qui parlent… mais il y aussi des méchant.

Tête d'os #9
Kingdok : le roi géant des rat-garous. C’est un tyran assoiffé de sang qui veut prendre sa revanche sur les habitants de la Vallée, qui l’ont repoussé vers les montagnes lors de la première guerre. Il est conseillé par un mystérieux homme à la capuche.

Tête d'os #10
L’homme à la capuche : au cas où vous n’aurez pas encore compris, il est mystérieux. Personne ne connaît son visage. Il prend ses ordres directement du seigneur des criquets. Il dépêche dans toute la Vallée des escouades de rat-garous pour retrouver une mystérieuse princesse et un homme avec une étoile jaune sur le torse.

Le seigneur des criquets : le démon des cauchemar enfermé sous la terre depuis des siècles et qui ne souhaite qu’une chose, se libérer et détruire le monde tout simplement. Personne ne sait à quoi il ressemble…

Il existe aussi tout une pléiade de rat-garous tous plus stupides les uns que les autres. Ils sont représentés par un duo dont la seule obsession est de savoir à quelle sauce ils vont manger les Bone car les quiches c’est bon mais ça ne fait pas très monstrueux de faire la cuisine.

Tête d'os #11

3) Originalité de la série.

L’un des premiers point qui en font de Bone un O.E.N.I est le fait que ce soit à l’origine un comics publié exclusivement en noir et blanc. Ensuite vient le style du dessin qui n’est pas sans rappeler le format strip publié à la fin des journaux ou encore les personnages de cartoon et plus particulièrement pour les cousins Bone. Fone et Phoney sont un croisement entre Snoopy et Pogo Possum, tandis que Smiley, dans sa démarche, a un sérieux air de Goofy.

Tête d'os #12

De plus il y a très peu de comics d’heroic fantasy et, excepté Conan, aucun de connu. Effectivement Bone, de part son histoire, à tout du médiéval fantastique façon seigneur des anneaux. On y retrouve un héros plongé dans des évènements qui le dépassent complétement, une quête initiatique, un démon centenaire et une guerre ancestrale sur le point d’être ravivée, ainsi que son lot de dragons et de magie oubliés. Dis comme cela, Bone semble une histoire banale et pas très intéressante. Mais à mon humble avis, ce qui a fait le succès de cette série c’est à la fois le coté fun et pas prise de tête du dessin de Jeff Smith, l’humour présent par petite touche (Smiley Bone et les rat-garous), bien entendu une histoire qui tient la route  et surtout une ambiance enfantine qui devient de plus en plus sombre. En effet, plus on avance dans la narration, et plus l’histoire devient tragique, épique et envoûtante. On obtient donc un comic aussi bien fait pour les enfants que pour les adultes, car peu importe l’âge lorsqu’on fini de lire un tome de Bone : la seule chose que l’on souhaite c’est ouvrir le suivant pour connaître la suite des aventures de ce petit mammifère.

Une autre originalité frappante c’est la différence entre les Bone et les habitants de la Vallée. Les Bones ne ressemblent à rien de connu sur notre terre et pourtant plus on en apprend sur eux et sur Boneville et plus on comprend que les Bone sont en fait nos contemporains, profondément ancrés dans leur 20ème siècle. Ainsi Boneville possède toutes les infrastructures courantes de nos grandes villes, écoles, hôpitaux, orphelinats, décharges… Les échanges commerciaux se font avec de l’argent. Il y a même des hommes politiques et des élections pour choisir le maire, c’est d’ailleurs en essayant de les truquer que les cousins Bone se sont fait chasser. Phoney a également une mentalité très actuelle, son seul but étant d’amasser de l’argent à n’importe quel prix, il sera d’ailleurs très déconcerté à son arrivée dans la Vallée, là où l’argent n’existe pas. Par contre, même si les habitants et les animaux de la Vallée nous ressemblent comme deux gouttes d’eau, ils sont définitivement du Moyen Age. Tout d’abord, même si la famille royale a disparu, il y a une tradition féodale. Ils commercent uniquement par troc et de par leur mode de vie n’attachent pas d’importance aux choses matérielles. Pour finir, leurs villages n’ont rien de moderne, on y retrouve la traditionnelle taverne où les hommes viennent passer la soirée, de grand marchés saisonniers où l’on vient échanger sa marchandise…

On peut noter aussi que les Bone ressemblent un peu aux schtroumpfs, ils s’appellent tous Bone et vive à Boneville, par contre ils sont nettement plus compréhensible.

4) Edition

Je fais une dernière partie juste sur les différentes éditions de Bone, car il y en a eu plusieurs qui apportent des choses différentes. Tout d’abord les 55 petits fascicules, recompilé en 11 tomes en noir et blanc. C’est la version originale du comic donc elle fera le plus grand bonheur des puristes. Il y a eu ensuite la version en un seul tome, magnifique objet de collection, mais pas très pratique à mettre dans son sac pour lire dans le métro. Et enfin une dernière publication en couleur sur 9 tomes cette fois (le 6ème est sortie en France en janvier dernier). Cette dernière édition apporte à mon humble avis un petit quelque chose en plus car elle accentue la différence entre les Bone, qui reste en noir et blanc, et la Vallée toute en couleur. Personnellement j’ai choisi cette dernière version, je n’ai donc lu pour l’instant que les 6 premiers tomes et j’attends avec impatience les suivants pour connaître le dénouement, car la fin du dernier est palpitante. Il existe également deux albums indépendant : Big Johnson Bone contre les rat-garous qui raconte l’histoire d’un des ancêtres de Fone, et Rose qui raconte la jeunesse de mamie Ben.

Tête d'os #13

Vous savez ce qu’il vous reste à faire ! Foncez chez votre libraire ou dans votre bibliothèque préféré pour lire les aventures de Bone.

AW Bone

Liens :

  • Site officiel de la série
  • Un petit site avec une interview de Jeff Smith par les cousins Bone
  • Tête d'os #14
Les derniers articles par AW (tout voir)