Une page se tourne pour AMHA

Ce qui est génial dans un blog, c’est quand il évolue. Pas uniquement quand il change de tenue, qu’il s’habille autrement, non… Quand son contenu en lui-même change imperceptiblement au fil de la vie de ses rédacteurs, quand les projets se montent et  — malheureusement — se démontent, quand on accueille des nouveaux venus et qu’on dit au revoir aux anciens… Bref, quand ça bouge, quand il y a de la vie.

De la vie, il y en a eu sur AMHA depuis tout ce temps. Combien ? Deux ans et demi? C’est à la fois peu et énorme pour quelques mecs s’étant fixé de divertir la toile de leurs passions et leurs conneries… AMHA a beaucoup progressé depuis ses débuts, que ce soit par sa notoriété, en publications, sujets, équipe, etc etc. On a jamais été “un blog trop connu qui déchire sa mère et qui a 1000000 lecteurs/jour”, mais quand je regarde le chemin parcouru, depuis les tout débuts où Jayer et moi-même avions démarré ce projet de fou avec nos petites mains, je me dit qu’on a quand même pas mal géré. Par nos efforts, mais surtout par nos lecteurs, réguliers ou pas, qui nous ont donné la patate quand l’heure venait de se pencher sur son clavier pour rédiger un billet que l’on espérait intéressant. Merci à vous!

Bref, tout ça pour vous dire quoi ? Non ne vous inquiétez pas, ce long monologue n’est pas pour vous dire qu’AMHA c’est fini, bande de malheureux ! AMHA vous enterrera tous. C’est plutôt pour vous dire que les derniers mois ont fait prendre conscience certaines choses à l’équipe (moi le premier), et que vous verrez sûrement des changements plus importants qu’à l”habitude dans notre manière de faire vivre le blog.

Jayer est devenu papa, Gyr et Furfur bossent comme des fous, Redwarp essaye d’achever ses études à la machette, Vera arrive fraîchement avec tout son enthousiasme, et ma vie professionnelle empiète de plus en plus ma vie personnelle. Je pense que de nombreux bloggeurs connaissent ce genre de problème: le temps d’écrire, tenir un rythme, d’aller aux soirées, etc etc.

Alors on s’est réuni entre potes la dernière fois et on s’est dit qu’on en avait peut-être marre de s’imposer des choses. De se forcer à publier un certain nombre d’articles par semaine, de faire des comptes-rendus de ce qu’on fait, ce qu’on mange, où on est invité, de mesurer la taille de nos followers (Jayer aime ça mais c’est un pervers) ou de notre ranking dans un quelconque classement “top blog du net trop de la boulette yeahhh”. On s’est rappelé qu’au début on voulait surtout écrire pour nous, pour être connus mais surtout pour partager tout ce qui nous fait tripper. Honnêtement je suis plutôt fier car on y est bien arrivé: on a jamais fait nos “blogoputes”, on a toujours écrit parce qu’on en avait envie et parce que ça nous faisait plaisir de vous faire plaisir. On s’est quand même imposé des choses, des cadences d’écriture à tenir, des contraintes qui nous ont aidé à nous faire connaître et nous développer, mais qui finalement nous frustrent plus qu’elles ne nous donne envie d’écrire (“oh merde il est minuit j’ai pas fait mon article pour demain, allez je m’y mets sinon Jayer m’arrache les tripes avec les dents”) et ont fini par être un frein à notre enthousiasme.

Une page se tourne pour AMHA

On a donc décidé de revenir aux bases, une sorte de décroissance du blog! Ne vous étonnez donc pas si le rythme est chaotique (il l’était déjà pas mal ces derniers temps), c’est juste qu’on est ailleurs et qu’on prend notre temps, on est pas mort. On aura peut-être des fois des semaines de folies et des semaines à vide, des hauts et des bas, mais au moins on le vivra bien. Et on espère que vous aussi. Parce qu’en théorie, si on prend plus de plaisir à écrire, ça se sentira et vous en prendrez plus à nous lire. On pourra faire des articles plus léchés, bien écrits, et probablement plus attractifs pour vous (on l’espère). On perdra sûrement du lectorat, mais celui qui restera sera le meilleur, car le plus proche de nous. Et notre communauté (si tant est qu’il y en a une) aura peut-être encore plus le “amha spirit”.

Ceci dit je dis ça mais si ça se trouve on va juste être des stakhanovistes: je n’ai jamais vu autant d ‘articles en préparation que depuis qu’on a décidé qu’on se donnait plus de contraintes pour écrire!

En tout cas le contenu restera le même, des jeux, du buzz, du bullshit, du ciné, de la zik, des séries TV, des évènements, mais dans un jean-foutrisme décontracté que toute la blogosphère nous enviera. Ou pas. Quoiqu’il en soit vous verrez, on a des projets de fous qui devraient éclore sous peu, aussi rapidement que nous le permettra notre rythme de jeunes actifs et qui vous feront vous dire que à AMHA, quand même, on est trop forts.

Sur ce j’en profite pour vous dire que je tire ma révérence en tant que “rédacteur en chef” (a.k.a. “le correcteur d’orthographe de Jayer”) car je n’ai plus tellement le temps de tout chapeauter. Vous verrez sûrement moins d’articles de votre serviteur, car je serai probablement occupé à autre chose, mais n’ayez crainte car je reste en coulisse et je ne lâcherai pas mes amis sur ce projet commun, tout seuls ils seraient perdus… Je vous dis donc à très bientôt, ici ou ailleurs, et j’espère que vous prendrez plaisir à respirer cette bouffée de changement qui s’annonce pour A Mon Humble Avis!

Rédacteurchefesquement vôtre,

Jim.