PASCAL BRUTAL, entre gourmette et virilité

PASCAL BRUTAL, entre gourmette et virilité

Mercredi dernier, je suis allé voir Les beaux gosses. Outre le fait que j’ai passé un très bon moment de cinéma, ce film m’a ramené sur les rivages d’un univers que j’apprécie tout particulièrement. Celui de la BD, et de toute une clique de mes artistes favoris ayant le vent en poupe en ce moment : Joann Sfar, Lewis Trondheim, Blain, Winshluss… et Riad Sattouf, scénariste/réalisateur/compositeur de l’œuvre cinématographique sus-citée… et auteur du inénarrable PASCAL BRUTAL.

PASCAL BRUTAL, entre gourmette et virilité #2

Riad Sattouf semble être spécialisé dans les histoires de frustration et de mal-être. Son cheval de bataille est l’époque de l’adolescence (Manuel du Puceau, Retour au collège, La vie secrète des jeunes...), moment critique de notre vie s’il en est. PASCAL BRUTAL (avec les majuscules c’est nettement mieux) n’échappe pas à la règle… Bien que Sattouf se soit cette fois éloigné des collégiens maladroits et mal-aimés pour se pencher sur la caricature du parangon du machisme, notre cher Pascal est loin d’être bien dans ses baskets. Mais penchons-nous un peu sur le sujet…

L’histoire de PASCAL BRUTAL se passe dans un futur assez proche. Alain Madelin est président de la France (pour son quatrième septennat!), la Bretagne est devenue indépendante, et la chanteuse Diam‘s est toujours dans la course (c’est même une vraie star pour Pascal! ). Pascal, lui, n’est pas un homme, mais L’homme.  Grand et baraqué, long nez phallique, grosse moto, gourmette à son nom, débardeurs et baskets torsion 1992, il dégage plus de phéromones qu’une horde de gnous en période de reproduction. Hommes et femmes adulent et se prosternent devant ce mâle dominant des temps moderne.

PASCAL BRUTAL, entre gourmette et virilité #3

“Beaucoup prétendent être des hommes, mais peu le sont vraiment.” — Pascal Brutal

Et pourtant… pourtant derrière cette carapace de virilité, cette avalanche de machisme, il se cache un cœur, doux et tendre. Pascal est juste, et vient en aide aux gens dans le besoin… La plupart du temps. Voir un chaton le fait craquer : il fond en larmes comme un enfant. Et surtout, bien qu’il enchaîne les conquêtes féminines, en secret il ne désire rien tant que le torse velu d’un homme. Cette homosexualité latente, il ne veut pas y croire, il ne veut pas s’y perdre. Cela serait tellement à l’encontre de ce qu’il est, de ce qu’il veut…Un Don Juan, un tombeur, un MEC, un vrai ! Et pourtant…

“PASCAL BRUTAL DONNE DES COUPS DE POINGS AUX MÉCHANTS ET DES ORGASMES AUX GENTILS : NE L’OUBLIE JAMAIS.” — Le mâle dominant, Pascal Brutal T.2.

C’est avec un délice non négligeable que le lecteur va pouvoir ainsi suivre les aventures de ce gros bras au cœur sensible et aux phalanges d’acier. Des tranches de vies de pascal nous sont racontées sur des strips de quelques pages à chaque fois, format qui a du voir naître ses premières aventures dans les pages du magasine Fluide Gacial. On verra Pascal tabasser des gens, baiser dans la rue, dans les chiottes, dans les lits, ailleurs encore, et foncer à 300 à l’heure sur le périph’ entre deux moments de déprime solitaire et d’insatisfaction émotionnelle. Riad Sattouf sait raconter son personnage à la fois avec un humour très décalé et une plume très touchante. Il met en scène un personnage dans l’exagération et le cliché jusqu’au cou, mais parvient a nuancer sa narration pour amener le lecteur à rire de cet grotesque archétype tout en étant séduit par le charisme qu’il dégage. Un coup de maître !

PASCAL BRUTAL, entre gourmette et virilité #4

“Le modéle de la jeunesse d’aujourd’hui, ce n’est plus le bureaucrate ou le guérillero barbu de mes vingt ans, c’est celui qui prend des risques ou des initiatives. C’est le chef d’entreprise ou le médecin sans frontières.” — A. Madelin.

“Y’a moi aussi.” — P. Brutal

Ajoutez à cela un univers pseudo-futuriste prétexte à des gags et des clins d’œil en tout genre, comme Fort-Boyard, l’indépendance de la Bretagne, la mort de Eminem, la côte d’azur ou Alain Madelin, et vous obtenez d’autant plus d’éléments propices à faire sourire et rire le lecteur enthousiaste !

PASCAL BRUTAL, entre gourmette et virilité #5

Pour le moment deux ouvrages sont déjà publiés chez Fluide Glacial, La nouvelle virilité et Le mâle dominant. J’ai personnellement eu l’impression que le premier  volume nous transportait plus dans le quotidien de notre macho favori, tandis que le tome 2 se concentre sur des histoires un peu plus longues et “fictives” (tirées de l’imagination de Pascal ou de variantes sur le thème. Les deux albums sont très bons, et on attends avec impatience le tome 3, prévu pour Septembre 2009. Messieurs-dames, à vos bouquinistes !

Brutalement vôtre,

E.R.84.

Liens

Array

Les derniers articles par Jim (tout voir)